Vol MH370 : deux nouveaux débris identifiés

air-journal_MH370 Malaysia Airlines débris 4@ATSB

L’autorité australienne en charge de l’enquête sur la disparition du vol MH370 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines est quasiment certaine que deux débris retrouvés en Afrique du Sud et dans l’île de Rodrigues proviennent du Boeing 777-200ER toujours introuvable.

Selon un communiqué de l’ATSB le 12 mai 2016, deux pièces retrouvées en mars proviennent d’un Boeing 777 de la compagnie nationale malaisienne, et « de façon quasiment certaine » de l’appareil immatriculé 9M-MRO disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord alors qu’il reliait sa base de Kuala Lumpur à l’aéroport de Pékin. Le premier nouveau débris, retrouvé le 22 mars à Mossel Bay en Afrique du Sud, vient d’un réacteur Rolls Royce et a été identifié par son inscription ; le second, localisé le 28 mars à Rodrigues (dépendant de l’île Maurice), est un fragment intérieur de porte R1 avant droite, identifié par le laminé utilisé.

La précaution oratoire de l’ATSB vient du fait que les études des traces écologiques retrouvées sur les deux débris sont toujours en cours. Mais aucun autre 777-200ER n’étant porté disparu, il ne fait guère de doute qu’il s’agit bien de l’avion qui s’est volatilisé il y a deux ans. Le mois dernier déjà, l’autorité australienne utilisait les mêmes phrases à propos de débris retrouvés au Mozambique.

En mars dernier, le ministre des transports australien Darren Chester déclarait que l’endroit où les premiers débris ont été retrouvés est « cohérent avec la modélisation des courants marins », et renforce la certitude que l’appareil se trouve bien dans le sud de l’Océan Indien. A ce jour, seul un débris a été identifié de façon absolument certaine comme provenant du 777-200ER de Malaysia Airlines : le flaperon récupéré à La Réunion fin juillet 2015. Et aucun ne peut à ce jour expliquer ce qui est arrivé au 777-200ER.

Les recherches sous-marines dans l’Océan Indien devraient se terminer en juin, même si l’épave de l’avion n’a pas été découverte dans les quelque 120.000 kilomètres carrés de la zone de recherche ; plus de 105.000 km² ont été ratissés à ce jour, sans résultat.

air-journal_MH370 Malaysia Airlines débris 3@ATSB

air-journal_Malaysia Airlines MH370 puzzle

http://www.air-journal.fr/2016-05-12-vol-mh370-deux-nouveaux-debris-identifies-5162884.html

Commentaire(s)

  1. Espérons que la multiplication des débris retrouvés aide un jour à retrouver cet avion et permette de soulager (un peu) le drame des familles.

  2. CADU
    Publié le 12 mai 2016

    Quelle honte ces Américains avec leurs bases militaires! Ne pas se déclarer témoin « impuissant » ou ne pas avoir pris contact avec le vol fait d’eux de potentiels auteurs du crash. Quelle absurdité de la part des USA.

  3. Baron
    Publié le 12 mai 2016

    À mon avis, l’avion ayant été pulvérisé en vol, il va être difficile de trouver mieux que des débris ça et la..

  4. @Baron cinq c’est déjà un bon début mais peu de choses hélas ! mais où sont passés les corps et effets personnels? Mystère…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum