Volotea inaugure son Bordeaux-Faro

air-journal_volotea 717

La compagnie aérienne low cost Volotea a lancé sa ligne saisonnière entre Bordeaux et Faro au sud du Portugal, avec un vol par semaine tous les jeudis, soit 36 vols et 4500 sièges disponibles.

Les vols, sans concurrence, opérés en Boeing 717 de 125 places, partent à 6h30 pour arriver à 7h45 à Faro. Ils repartent de la capitale de l’Algarve à 16h10 pour atterrir à 19h20 en Gironde. Les billets sont en vente sur le site Internet de la compagnie à partir de 29,99 euros aller-simple (taxes incluses). Volotea propose donc 22 destinations au départ de l’aéroport de Bordeaux avec 6 en France (Ajaccio, Bastia, Brest, Figari, Toulon et Strasbourg), 5 en Italie (Naples, Olbia, Palerme, Pise et Venise), 5 en Espagne (Ibiza, Malaga, Palma de Majorque, Tenerife et Alicante) et 1 en Allemagne (Munich), 2 en Croatie (Dubrovnik et Split), 1 en Grèce (Corfou), 1 en République Tchèque (Prague) et 1 au Portugal (Faro).

Quatre années après le lancement de ses opérations en avril 2012, Volotea continue son développement. Pour pouvoir atteindre ses objectifs, la compagnie est passée de 2 bases en 2012 (Venise et Nantes), à sept en 2015 (Venise, Nantes, Bordeaux, Palerme, Strasbourg, Asturias et Vérone). En 2016, Volotea a ouvert sa huitième base à Toulouse le 31 mars dernier et elle vient d’annoncer l’ouverture de celle de Gênes qui devrait être opérationnelle d’ici 2017.

En 2016, Volotea opère des vols vers trois nouveaux pays (Portugal, Malte et Royaume-Uni), qui s’ajoutent aux 10 déjà desservis par la compagnie en 2015 (France, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie et Moldavie). Proposant ainsi plus de 38 000 vols via 196 routes, vers 72 villes françaises et européennes et dans 13 pays différents. En France, la compagnie est présente dans 17 aéroports desquels elle exploite 87 lignes.

Grâce à son modèle de vols directs à bas prix entre les régions et à son service de qualité, Volotea a transporté plus de 2,5 millions de passagers en 2015 et prévoit d’atteindre entre 3,3 et 3,5 millions de voyageurs en 2016, soit une augmentation de 35% à 40% par rapport à l’année précédente. La compagnie devrait dépasser le nombre total des 10 millions de passagers transportés d’ici la fin de l’année 2016. Volotea a reçu en mars 2016, son premier Airbus A319, 3 autres intégreront prochainement sa flotte déjà composée de 19 Boeing 717. Cette décision stratégique permettra à la compagnie d’augmenter sa capacité de passagers de 20%, en passant de 125 à 150 sièges. La capacité de l’A319 en termes de durée de vol, permettra également à Volotea de desservir des destinations plus lointaines et donc de conquérir de nouveaux marchés.

 

 

http://www.air-journal.fr/2016-06-04-volotea-inaugure-son-bordeaux-faro-5164017.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 4 juin 2016

    22 destinations! mais combien à l’année: 3 ou 4!!!ça ressemble plus à du charter qu’à une compagnie régulière
    les a 319 sont tous basés au même endroit au lieu d’etre répartis

    • robert
      Publié le 4 juin 2016

      Logique que les destinations soleil/vacances ne soient pas opéré toute l’année…

      La compagnie ne va pas faire voler des avions vide pour votre plaisir…

      Pour les A319, c’est quand même logique et rationnelle de basé tout les nouveaux avions au même endroit: Nantes.
      Les prochains A319 iront sur une autre base.

    • @Amnon
      Publié le 4 juin 2016

      Et pourquoi selon vous devraient ils etre repartis ces 319???
      Pour les remplir? Mais si Volotea y arrive au départ de Nantes, pourquoi aller ailleurs?
      Avoir ces 4 appareils au même endroit permet des économies d’échelle: sur les pièces détachées pour l’entretien courant, sur le stock de containers à bagages, sur la gestion des plannings PNT….etc…etc….
      Éparpiller sans nécessité absolue est source de dépenses inutiles.

  2. Publié le 7 août 2016

    À quelle date 2017 reprendront les vols Bordeaux Faro AR ? Et à quels moments pourrons nous réserver ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter