Crash Egyptair : une des boîtes noires récupérée en Méditerranée

air-journal_Egyptair MS804 crash debris mer

Une des deux boîtes noires de l’Airbus A320 d’EgyptAir qui s’est abîmé en Méditerranée le 19 mai a été « récupérée« , a annoncé ce jeudi après-midi la commission d’enquête égyptienne dans un communiqué.

La première boîte noire retrouvée est l’enregistreur phonique (Cockpit Voice Recorder : CVR) qui a enregistré toutes les conversions du cockpit de l’avion. « L’enregistreur de voix a été retrouvé en morceaux », a indiqué la commission d’enquête égyptienne. Mais les enquêteurs ont pu « récupérer la partie qui contient la mémoire de l’appareil, et qui est la partie la plus importante de l’enregistreur ».

A l’aide d’un sous-marin, les enquêteurs poursuivent les recherches à 3000 mètres de profondeur en mer Méditerranée pour récupérer la deuxième boîte noire, celle qui sert à enregistrer les données du vol (Flight Data Recorder : FDR).

Mise à jour le 17 juin 2016 : La seconde boîte noire de l’avion d’EgyptAir a été repêchée.

Le Flight Data Recorder (FDR), qui enregistre tous les paramètres de vol, « a été repêché en plusieurs morceaux » et les équipes de recherches ont pu récupérer « la partie la plus importante, qui contient la mémoire de l’appareil« , a expliqué la commission d’enquête égyptienne.

http://www.air-journal.fr/2016-06-16-crash-egyptair-une-des-boites-noires-recuperee-5164955.html

Commentaire(s)

  1. Enfin une nouvelle qui aidera les familles a comprendre ce qui a pu se passer et faire le deuil.

  2. Nom
    Publié le 16 juin 2016

    Cela ferme le bec a certains ici qui braillaient !!!hier sur le sujet.

  3. Bonne nouvelle. Beau travail !
    Cela cloue le bec à tous les gros malins et autres superman qui croient qu’il est si facile d’aller récupérer une boite noire à 3km de profondeur !
    Par contre j’aurais aimé plus de détails sur l’éparpillement des débris : cela permet de savoir si l’avion s’est disloqué avant impact ou au contact de l’eau.

    • Vincent 69
      Publié le 17 juin 2016

      Ce qui a été retrouvé, c’est l’enregistrement sonore du cockpit.

      Alors certes, c’est très important, mais s’il s’agit d’un problème technique, cela permettra de savoir comment l’équipage a réagi, et non de comprendre l’origine du problème.

      C’est pourquoi il est essentiel, pour une parfaite compréhension de la cause du crash, de trouver la 2ème boîte noire, celle qui enregistre les paramètres.

      Quant à l’éparpillement des débris, nul doute que le BEA est en train d’analyser ces données.

      • « mais s’il s’agit d’un problème technique, cela permettra de savoir comment l’équipage a réagi et non de comprendre l’origine du problème. »
        Oui, mais, probablement d’apporter quand même, des éléments sur la nature du problème ( fumées, messages ECAM,…)qui confirmeront (ou pas, dans le cas d’un attentat, pour moi peu probable.), les messages ACARS .

  4. La deuxième boite (DFDR) vient d’être récupérée, elle aussi…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter