Aéroport de Bruxelles : -6,8% en juin

air-journal_Bruxelles aeroport tarmac

L’aéroport de Bruxelles-Zaventem continue de payer les attentats du mois de mars, avec une chute de 6,8% de son trafic passager à 2,05 millions de passagers.

Dans les statistiques publiées le 13 juillet 2016, l’aéroport de la capitale belge explique que le trafic passagers « reste encore influencé par l’impact des attentats du 22 mars, mais également par les effets de la grève nationale le 24 juin », mais qu’il « continue à augmenter chaque semaine ». Le mois dernier, Brussels Airport a pu accueillir 2.050.148 passagers, soit une diminution de 6,8% par rapport à juin 2015. Outre les facteurs cités ci-dessus, le gestionnaire note que le premier week-end de grand départ en vacances cette année-ci s’est produit début juillet, au lieu de fin juin l’année précédente.

Une tendance positive est à noter du côté des passagers locaux en partance. En effet, la diminution du nombre de passagers locaux en partance a été réduite (-9,5%) par rapport au mois précédent (-12,8%), et ce malgré le nombre important d’annulations de vols à la suite de la grève nationale et le recul du nombre de passagers pour les destinations telles que la Tunisie, l’Egypte et la Turquie suite à la situation tendue dans ces pays. Comme en avril et en mai, le nombre de passagers en transfert a, quant à lui, enregistré une forte augmentation de 12,4% par rapport à juin 2015, essentiellement grâce au développement de la compagnie aérienne Brussels Airlines. Cette évolution positive « prouve une nouvelle fois que les passagers internationaux gardent confiance en Brussels Airport en tant qu’aéroport de transfert ».

Depuis le début de l’année, 9.362.700 passagers ont été enregistrés à Bruxelles-Zaventem, en recul de -13,8% par rapport à la même période l’année dernière.

Le volume total de fret à l’aéroport a connu une « croissance négative » de -6,8% en comparaison avec juin 2015, notamment due à l’annulation de plusieurs vols en raison du blocage de Brucargo par la grève nationale du 24 juin. Le volume de tout-cargo a diminué de 13,4% par rapport à juin 2015. En plus d’une action syndicale, cette diminution est due à une combinaison de facteurs : KF Aerospace, qui avait démarré ses opérations à Brussels Airport en début d’année 2015, a cessé ses activités, Yangtze River Express a transféré une partie de ses activités à Schiphol, et Saudia Cargo a réduit progressivement ses opérations à Brussels Airport. Par contre la reprise des activités d’Ethiopian Cargo fin mars et l’arrivée d’Etihad Cargo début juin ont un effet très positif sur les volumes. Les services express (integrator) ont, quant à eux, augmenté de 5,4%, grâce à la croissance continue de l’e-commerce. Le fret à bord de vols passagers a connu une diminution de 16,6% par rapport à juin 2015. Ce chiffre s’explique par l’action syndicale du 24 juin et le départ de Jet Airways en mars 2016.

Le nombre de mouvements d’avions a diminué de 6% par rapport à juin 2015, Zaventem rappelant qu’au début du mois le schéma des vols passagers « ne permettait pas encore une capacité complète » (il n’a retrouvé son niveau normal que le 27 juin). Le taux d’occupation des avions reste inchangé. Le nombre moyen de passagers par vol est resté stable à 115 passagers par vol.

 

http://www.air-journal.fr/2016-07-14-aeroport-de-bruxelles-68-en-juin-5166291.html

Commentaire(s)

  1. Freddoo

    Un autre facteur qui influence la chute de passagers est l’acces.
    Depuis les attentats prendre l’avion à Brussels airport implique une rallonge de 2 à 3 heures de presence avant le depart sans oublier les bouchons, pénibles, pour y arriver! Triste vitrine d’éfficacité…
    A ce rythme là, Charleroi, Lille, Maastrich ou Dusseldorf deviennent attractifs

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter