Farnborough: clap de fin et satisfaction pour Airbus

air-journal_Airbus A350 A380 Farnborough

La dernière journée professionnelle du Salon de Farnborough a été marquée par deux annonces d’Aer Lingus et Norwegian, cette dernière choisissant l’A321LR. Airbus termine avec 279 commandes et engagements alors que Boeing se contente de 182.

Les annonces faites jusqu’au 14 juillet 2016 à Farnborough par Airbus représentent un montant de 35 milliards de dollars au prix catalogue, la famille A320neo ayant engrangé toutes les 197 commandes fermes sauf dix (huit A350-1000 et deux A330-300) ; 62 appareils vendus à Farnborough étaient des confirmations de commandes antérieures. Boeing affiche de son côté 26,8 milliards de dollars répartis entre 20 nouvelles commandes fermes (737 MAX 8 et 787-9), 42 avions figurant déjà dans ses listings attribués à des clients anonymes et 120 engagements de la part de quatre compagnies aériennes chinoises et une russe (Volga-Dnepr pour 20 747-8F).

AIRBUS

air-journal_Norwegian A321neo LRLa low cost Norwegian Air Shuttle, qui avait passé commande pour cent A320neo en 2012, a annoncé hier avoir converti trente de ces appareils en A321LR, la version long rayon d’action de l’A321neo. « Ce nouvel avion court-long courrier disponible en 2019 rentre parfaitement dans nos plans d’expansion globale et de futur réseau long-courrier en termes de taille, de rayon d’action et d’efficience en consommation », a déclaré le fondateur et CEO de la low cost Bjorn Kjos. L’A321LR, configuré pour 220 passagers en une classe, « nous apportera in avantage compétitif, permettant d’offrir à nos passagers des prix bas dans des avions neufs sur un large éventail de nouvelles routes », ajoute-t-il dans un communiqué. Norwegian est la première low cost à commander l’A321LR.

air-journal_Aer_Lingus A330-300_FAS2016La compagnie irlandaise Aer Lingus a confirmé deux options pour des A330-300 supplémentaires, portant à douze le total des biréacteurs long-courrier qu’elle opèrera. Quatre A330-300 et autant d’A330-200 sont déjà en service dans sa flotte, deux autres A330-300 étant attendus d’ici la fin de l’année et ceux confirmés hier devant être livrés en 2017. Le plus gros avion opéré par Aer Lingus peut accueillir 30 passagers en casse Affaires et 287 en Economie.

La société de leasing ALAFCO, basée au Koweït, a converti dis A320neo en A321neo dans le cadre d’une commande signée en 2012 pour 85 A320neo.

SUKHOI 

air-journal_Sukhoi SportjetL’avionneur russe a présenté le SportJet, une version VIP de son SSJ100 Superjet destinée spécifiquement au monde du sport. Il bénéficiera de quatre zones : une pour l’équipe avec des sièges munis de connexions à l’équipement médical, une pour les soins avec table de physiothérapie et tapis roulant, une pour l’encadrement et la dernière pour le reste du personnel de l’équipe. La certification et l’entrée en service sont prévues pour 2018, année de la Coupe du monde de football en Russie ; mais Sukhoi essaie de convaincre les 29 clubs de hockey du pays de l’intérêt de ce nouvel appareil.

PAROLES

Beaucoup de déclarations et de rumeurs ont marqué ce Salon de Farnborough, y compris une nouvelle colère du patron de Qatar Airways à propos des problèmes de moteur P&W des A320neo : notant qu’aucun progrès n’a été fait dans les discussions avec l’avionneur et le motoriste, Akbar al Baker a annoncé mener des discussions « assez avancées » avec Boeing pour « jusqu’à trente 737 », dont certains seraient des MAX. Mais il s’est refusé à avancer toute date pour un éventuel contrat. On rappellera que Qatar Airways opère déjà 39 monocouloirs Airbus (50 A320neo et A321neo commandés), mais aucun de Boeing.

Toujours chez Airbus, John Leahy a été interrogé à propos d’une version allongée de l’A350-1000 : « le jury n’a toujours pas délibéré sur la nécessité d’un A350-2000 sur le marché, nous allons et venons sur ce sujet », a-t-il déclaré, mais une décision devrait être prise d’ici la fin de l’année ; le nouveu modèle étant à peu près de la même taille qu’un 777-9X.

Le succès de l’A321neo (plus de 1250 commandes), et en particulier de la version A321LR, a poussé Boeing à relancer son projet d’appareil MoM (Middle of Market) afin d’occuper le créneau du 757-200 : environ 200 passagers sur des vols transatlantiques. Le CEO Ray Conner explique avoir rencontré un « fort intérêt » de la part des compagnies aériennes auxquelles il a présenté la possibilité de produire un nouvel avion : « elles veulent des avions de 200 à 270 passagers pouvant parcourir 8330 à 9450 kilomètres », a-t-il précisé, une définition qui couvre aussi le 767. Bank of America avait sorti une étude selon laquelle 89% des compagnies interrogées voulaient un avion de ce type, et 82% d’ici 2023. Reste à savoir si cet appareil sera basé sur le modèle 737 MAX 9 (avec de lourdes modifications à la clé), ou  si Boeing ressuscitera le 787-3, version régionale du Dreamliner initialement proposée pour le marché japonais.

On connait désormais quelques détails techniques du « nouveau » Boeing 737 MAX 7 : fuselage allongé de 1,86m par l’ajout de sections devant et derrière les ailes, adoption des ailes du MAX 8 pour empoter plus de carburant, une deuxième porte au-dessus de l’aile et train d’atterrissage renforcé pour faire passer la MTOW  de 70,4 à 80,4 tonnes. L’avion aura donc deux rangées de sièges supplémentaires pour une capacité portée à environ 170 passagers en une classe.

Bombardier a annoncé cette semaine espérer une certification européenne du CS300 dans les 30 à 40 jours, après celle accordée par Transport Canada le 11 juillet. La certification de la FAA devrait intervenir « juste après », a déclaré le directeur du programme CSeries Rob Dewar. Rappelons que le CS100 entre en service commercial aujourd’hui, entre Zurich et Paris-CDG ; les deux appareils ont « une commonalité d’environ 99% », souligne le constructeur canadien.

http://www.air-journal.fr/2016-07-15-farnborough-clap-de-fin-et-satisfaction-pour-airbus-5166329.html

Commentaire(s)

  1. TIM

    Bonne nouvelle les compagnies veulent un avion de 200 à 270 sièges.
    En 2007 j’avais déjà remarqué un trou entre l’a321 et le 787-8, et j’avais pensé que l’idéal était de faire un nouvel avion dimensionné comme un 767 mais avec l’avancée du 787 ou de l’a350, voici quelques caractéristiques de cet avion:

    – une version d’environ 49 mètres et une autre de 55,5 mètres, plus une autre en option pouvant atteindre 61 mètres.
    – Un fuselage de 5 mètres de large pouvant prendre 7 sièges de front et 2 couloirs ou encore 1 couloir et 8 sièges de front.
    – Une voilure de 48 mètres optimisée pour des vols long courriers, mais cette voilure pourrait être réduite pour une configuration régionale.

    les trois versions emportent
    – 185, 215 et 245 passagers en 3 classes
    – 205, 235 et 265 passagers en 2 classes
    – 231, 275 et 310 passagers en 1 classe avec pitch de 86 cm par rangée
    – 259, 301 et 340 passagers en 1 classe avec pitch de 80 cm par rangée
    – 288, 336 et 380 passagers en 1 classe avec 8 sièges de front et 80 cm par rangée.

    En plus pas plus tard qu’hier j’ai ressorti ce projet.
    Après pour faire des biréacteurs plus grande capacité je constate qu’airbus et boeing n’ont pas d’autres idées que des a350 et 777 encore allongés, alors que depuis 2 ans je pense que l’avenir des avions de plus de 350 sièges passera par des avions en composites avec un pont supérieur à l’avant du fuselage.

    • « Un fuselage de 5 mètres de large pouvant prendre 7 sièges de front et 2 couloirs ou encore 1 couloir et 8 sièges de front »

      8 sièges de front pour 1 seul couloir ?
      Et en plus sur un avion long courrier ?
      Ça va être pratique pour le passager côté hublot quand il voudra aller aux toilettes ou se dégourdir les jambes… Et je préfère ne pas imaginer l’hécatombe en cas d’évacuation d’urgence.

      Allons, allons, un peu de sérieux.

  2. pas de commande pour le 777x .

  3. Superbe salon pour airbus, l A321 lr est un succès et devrait continuer.

  4. pour faire simple: - 15 juillet 2016 à 16 h 33 min
    pour faire simple:

    Boeing essaie de vendre le concept d’un petit avion LC mais un tout petit peu plus gros que le 321, juste comme ça…et allant un tout petit peu plus loin que le 321, juste comme ça…en gros, il veut nous faire croire que Airbus c’est plante et que toutes les compagnies n’attendent que lui et sa nouvelle idée !!!

  5. jeangab75

    Finalement, il faudrait un 757 et un 767 neo.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter