Le paprika préféré sur easyJet ?

air-journal-easyjet-menu

La compagnie aérienne low cost easyJet a étudié la consommation des passagers à bord de ses avions, étude dont il ressort que le snack favori est devenu la boîte de Pringles au paprika.

Les résultats de l’étude portant sur les menus Bistro et Boutique de la spécialiste britannique du vol pas cher, menée entre octobre et juin dernier, montrent que l’explosion des ventes (+30%) des chips parfumées serait due à la diffusion d’une vidéo apparemment devenue virale – montrant l’ex-Premier ministre David Cameron dévorant une boite lors d’un vol vers le Portugal en aout 2015. « Nos passagers semblent avoir sauté sur le buzz et veulent désormais vider ces tubes pendant leur vol », déclare dans un communiqué Charlotte Bunney, directrice des ventes de détail chez easyJet. Autre fait notable, le croque-monsieur a désormais dépassé en ventes le classique sandwich au bacon, y compris sur les vols au départ du Royaume Uni – et bien sûr en France où le volume de ventes est trois fois supérieur. Et ce sont les passagers au départ de l’aéroport de Londres-Southend qui mangent le plus de porridge.

Côté boissons, on apprend sans réelle surprise que nos voisins d’outre-manche sont 9% plus nombreux que les autres Européens à consommer du thé, les Britanniques du nord devançant ceux du sud ; le Breakfast Tea devance l’Earl Grey et les thés parfumés, ces derniers enregistrant toutefois une progression de 14% en un an. Le café Illy, introduit dans les avions d’easyJet en fin d’année dernière, se vend également mieux chez ses compatriotes. Le Gin Tonic est surtout consommé par les Mancuniens (les ventes ont augmenté de 40% depuis mars), tandis que le vin rouge se vend mieux que le blanc.

Les desserts, biscuits et bonbons se vendent également bien mieux en Grande Bretagne (+11%). Enfin easyJet note que pour les ventes à bord de parfums et eaux de toilette, ce sont les habitants de Manchester (encore) qui en achètent le plus devant ceux partant de Londres-Southend, de Newcastle et de Liverpool.

Aucune explication n’est fournie pour ces différentes tendances, et Charlotte Bunney se dit parfois surprise mais globalement « fière qu’esayJet serve en vol parmi les meilleures nourritures et boissons, et vende les meilleures marques ».

http://www.air-journal.fr/2016-08-11-le-paprika-prefere-sur-easyjet-5167606.html

Commentaire(s)

  1. ben voilà une bonne étude... - 11 août 2016 à 14 h 05 min
    ben voilà une bonne étude...
    Publié le 11 août 2016

    ..;qui devrait permettre de moduler le prix des divers articles vendus à bord, selon le bon principe du  » ce qui est très demandé est plus cher que ce qui l’est moins »…..

    A quand une video montrant le pape mettant le préservatif à l’index????

  2. « Charlotte Bunney se dit parfois surprise mais globalement « fière qu’esayJet serve en vol parmi les meilleures nourritures et boissons, et vende les meilleures marques ». »

    Ha ha ha ha ha ha ha ! « Les meilleures nourritures et boissons » !
    J’adore l’humour british. Elle formule ça comme si elle parlait au premier degré. Quel flegme !

    • Au moins ils n’ont pas le culot de faire un sondage parmi leurs clients français. Si j’utilise volontiers EZY pour mes voyages, ce n’est pas pour leur gastronomie! J’ai testé une fois un sandwich, de gastronomie j’ai bien cru qu’il ne resterait que gastro!
      Il serait intéressant d’étudier leurs produits vendus à bord par le côté nutrition. (Ainsi que ceux des autres Cies, y compris celles qui se targuent de faire préparer leurs petits plats par tel ou tel chef, mais dans ce cas le plateau servi en Y).
      Plus malbouffe, difficile de battre EZY ou les Cies anglaises. Seule consolation, le goût du paprika a l’avantage de masquer le goût réel de leurs produits.

    • Pet
      Publié le 11 août 2016

      Excellent! Bien d’accord avec vous!
      L’étude complète doit être un régal, sans doute disponible sur le net.

  3. Publié le 11 août 2016

    Ça nous fait une belle jambe de savoir que les pringles au paprika font fureur…Super article!!

  4. Ce qui est curieux c’est que plus il y a de commentaires négatifs sur Easy (comme sur les GS) plus ils ont de clients???
    Ceux qui défendent encore la Low Cost nationale qui ne veut pas dire son nom sont, ici, plus souvent des syndicalistes employés par la compagnie en question, voir des « petites mains » oeuvrant pour des sociétés prestataires d’assistance aéroportuaire que d’authentiques frequents utilisateurs..
    Ces derniers ont probablement loupé le concourt d’entrée chez AF..
    Évidemment à les lire à « titre annonyme », ils ont des milliers d’heures de vol à leur actif et sont toujours entre 2 vols.
    Ahahahahahahah!!!
    Sur les 3 premiers Aéroports de France, par exemple, Easy à toujours pris la première place devant la concurence nationale cité plus haut.
    Nice, Lyon, Marseille…d’autres probablement aussi.
    Allez, svp, defoullez-vous encore, ça ne peut qu’aider..
    Bon vol.

    • Quand un aigri n’a rien a dire sur un sujet, il vient se défouler en règlements de compte personnels et collectifs portant sur tout et sur rien, quitte à raconter absolument n’importe quoi, faire des procès d’intention qui ne mènent à rien, des suppositions farfelues sur le métier ou le statut social des intervenants ayant l’outrecuidance de ne pas applaudir à ses slogans de comptoir, ou encore traiter tout contradicteur de menteur.

      Au début, ces étranges comportements d’asociabilité agressive peuvent intriguer, voire agacer. Puis ils indiffèrent ou, dans les moments de bienveillance, suscitent une certaine compassion.

      Ceci dit, on a parfaitement le droit d’adorer la fine gastrochimie anglaise à base de sandwiches mous, de barres chocolatés enrichies en sucres et graisses végétales (mais allégées en cacao), et d’arroser ces succulents repas au Fanta ou au Pepsi-cola. Chacun ses goûts et ses valeurs.

  5. Nostalgic
    Publié le 11 août 2016

    Une compagnie où les repas sont gratuits (c’est à dire compris dans le prix du billet)n’a aucun intérêt à les faire spécialement bons, et ils sont en effet souvent lamentables. Une compagnie qui fait payer la nourriture à bord doit obligatoirement offrir des produits convenables, faute de quoi personne ne les achètera. CQFD.

  6. Quand on a rien d’autre à dire que « avec Air France au moins, pas de risques, on connaît par avance les dates des grèves », va dire ça aux 140 000 passagers restés bloqués plusieurs jours dans les aéroports français avec femme et enfant pour leur départ en vacances.
    Pathétique!!!
    Je ne parle pas de 90 millions d’euros de perte, ça tu t’en fout royalement..
    « La grande différence de prestation entre Easy Jet et Air France »
    Ahahahahahahahah!!!
    T’es un grand voyageur toi.
    Ce qui peut faire sourire également, c’est ton entêtement à traiter ceux qui ne partagent pas ton avis de, je cite, « Pilier de comptoir ».
    Tu as connu des problèmes de ce côté pour que ça revienne à chaque commentaires?
    Si c’est le cas, je ne me moque pas mais passe à autre chose, tu te fais du mal..

  7. lola
    Publié le 11 août 2016

    Évidemment, on trouvera quelqu’un sur ce site qui nous dira qu’il choisit son billet en fonction de la gastronomie à bord… On sait tous que c’est les sous et le confort qui nous guident sans oublier le côté pratique et les horaires. Tout le reste, c’est du blabla. Et si on n’est pas content, on n’a qu’à ramener nos sandwichs faits maison!

  8. Fils de CDB AF
    Publié le 11 août 2016

    Quel info dévastatrice ! Whoua j’en reviens toujours pas!

  9. Pouvez pas rester 2h sans bouffer ? C’est grave !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum