Air Mauritius passe dans le vert au T1

air-journal_air mauritius A330

La compagnie aérienne Air Mauritius a enregistré au premier trimestre de l’année financière en cours un bénéfice de 2 millions d’euros, sa meilleure performance depuis dix ans, alors qu’elle avait essuyé une perte de 9,8 millions d’euros à la même période l’année dernière.

Lors de l’exercice qui s’est achevé le 30 juin 2016, la compagnie nationale de l’île Maurice a amélioré son résultat de l’ordre de 11,8 millions d’euros (474 millions de roupies), ses fonds propres grimpant ainsi de 82,5 à 88,6 millions d’euros. Selon le communiqué publié le 11 aout par Air Mauritius, les autres indicateurs « sont au vert » : le nombre de passagers transportés est en croissance de +9%, passant de  315.098 à 343.473, sur une capacité en hausse de +7% ; le coefficient d’occupation progresse ainsi  de 2,1 points pour atteindre 77,2%, « reflétant une meilleure utilisation des ressources par rapport à l’exercice précédent ». Le chiffre d’affaires augmente de +2,7%, passant de 106,5 millions d’euros à 109,4 millions d’euros. Tous ces chiffres « constituent des records pour la compagnie pour un premier trimestre ».

Ce résultat est attribué par la compagnie basée à l’aéroport de Port Louis-Sir Seewoosagur Ramgoolam à ses efforts « pour l’amélioration de son efficacité à tous les niveaux », mais aussi à la réduction des coûts opérationnels, notamment celui du carburant qui a baissé de 61 dollars à 44 dollars le baril en moyenne. L’effet bénéfique de cette baisse est toutefois mitigé par la baisse de la recette unitaire moyenne (yield) de 5,6 % « suite à de nombreuses campagnes de promotion accompagnées de baisses des tarifs sur toutes nos destinations » afin de « contrer les effets de la concurrence féroce sur un marché de plus en plus ouvert avec l’arrivée d’opérateurs redoutables et de grande envergure ».

Coté perspectives, Air Mauritius dit qu’elle « tient compte de ces développements », notamment au niveau de la concurrence, et « s’adapte en conséquence ». Elle poursuit ses reformes, notamment au niveau de son efficience opérationnelle et commerciale : les pôles passagers et fret sont désormais combinés « pour générer des synergies ». La compagnie concentre ses efforts sur la croissance de sa capacité, la rationalisation de son réseau, la modulation des fréquences et de nouvelles dessertes. Le couloir Afrique-Asie prend forme avec le lancement de nouvelles routes vers Maputo et Dar es Salaam en mai dernier pour renforcer le réseau africain, et celui de la desserte de Guangzhou en juillet pour renforcer le réseau en Asie. Afin de répondre à la demande du marché régional, la flotte a accueilli un troisième ATR 72-500 qui vient surtout renforcer less dessertes de Rodrigues et de Pierrefonds de la Réunion. Air Mauritius continue ainsi sa progression, et prévoit d’améliorer sa performance cette année.

Rappelons que sur l’année qui s’est achevée fin mars 2016, son résultat net a atteint 16,5 millions d’euros (perte de 23,6 millions l’année précédente), sur un chiffre d’affaires en hausse de +5,4% à 490,8 millions d’euros. Le CEO Arjoon Suddhoo se disait en juin satisfait des résultats obtenus par son programme pour stimuler les ventes et améliorer la productivité dans tous les secteurs de la compagnie. Fin mars, ses actionnaires étaient l’Etat mauricien (44,42 % du capital), son bras d’investissement State Investment Corporation Ltd (13,73 %), le groupe mauricien Rogers & Company Limited (13,52 %), Air France (8,5 %) et Air India (7,06 %).

http://www.air-journal.fr/2016-08-12-air-mauritius-passe-dans-le-vert-au-t1-5167662.html

Commentaire(s)

  1. ig
    Publié le 12 août 2016

    A quand l’entrée dans Skyteam ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter