Boeing Dreamliner: 50e pour ANA, un de plus pour El Al

air-journal_ANA-All-Nippon-787-9-50e

Boeing a livré à la compagnie aérienne ANA (All Nippon Airways) son cinquantième Dreamliner, un 787-9 aperçu en vol de démonstration lors du Salon de Farnborough. En Israël, El Al a annoncé son intention de prendre en leasing un 787-9 supplémentaire, portant à 16 le nombre de Dreamliner attendus.

Une cérémonie le 17 aout 2016 à Everett a marqué la livraison par Boeing du 50eme Dreamliner de la compagnie privée japonaise ANA, un record dans le monde. «  En tant que compagnie de lancement des Dreamliner, nous sommes fiers d’accueillir ce cinquantième appareil dans notre flotte », a déclaré dans un communiqué son PDG Osamu Shinobe, ajoutant que le 787-9 « continuera à servir nos passagers avec l’expérience de vol la plus mémorable et la plus innovante ». Le Dreamliner a joué « un rôle important pour ouvrir de nouvelles routes vers de nouveaux marchés », précise le dirigeant, rappelant les prochaines nouvelles liaisons qui seront inaugurées à son bord : entre sa base à Tokyo-Narita et l’aéroport de Phnom Penh en septembre, et vers Mexico l’année prochaine.

La compagnie de Star Alliance avait commandé 50 Dreamliner en 2004, le premier 787-8 entrant en service en octobre 2011 vers Hong Kong. Elle opère aujourd’hui 36 787-8, configurés de trois manières différentes (de 169 places en trois classes à 335 en deux) et donc quatorze des 44 787-9 attendus (eux aussi en trois configurations, de 215 sièges en trois classes à 395 en deux classes). Ce qui représente selon Boeing 11% de tous les vols effectués aujourd’hui en Dreamliner, et un total de 125-000 vols en 787 pour ANA. Elle a aussi commandé trois 787-10, plus cinq options (et vingt 777-9X).

Depuis leur entrée en service il y a cinq ans, les Dreamliner ont transporté plus de 109 millions de passagers sur plus de 500 routes (dont 120 sans escale « grâce à leur efficacité »).

air-journal_El-Al-787b IsraelEn Israël, la compagnie aérienne El Al a annoncé en même temps que ses résultats financiers la commande d’un seizième Dreamliner, un 787-9 pris en leasing. Les premiers sont censés arriver à Tel Aviv « dans un an », précise le CEO David Maimon dans son communiqué. La compagnie nationale israélienne attend sept 787-8 (deux en leasing) et désormais neuf 787-9 (cinq en leasing), qui remplaceront progressivement sa flotte long-courrier vieillissante – en particulier six 767-300ER bi-classe et six 747-400 tri-classes.

Le CEO d’EL Al a d’autre part annoncé une amélioration de « tous les paramètres financiers et opérationnels » de la compagnie au deuxième trimestre : revenu en hausse de 5% à 537 millions de dollars, bénéfice opérationnel en hausse de 87% à 51 millions, et bénéfice net de 35 millions de dollars (+107% par rapport au deuxième trimestre 2015). El Al a transporté 15% de passagers supplémentaires au deuxième trimestre, avec un coefficient d’occupation à 82,3% (81,1% dan la période précédente). Et sa part de marché à l’aéroport Ben Gurion est passée de 32,7% à 34,2%. Selon le directeur financier Dganit Palti, la facture de carburant a baissé de 21% « malgré une augmentation de 10% de nos capacités ».

http://www.air-journal.fr/2016-08-18-boeing-dreamliner-50e-pour-ana-un-de-plus-pour-el-al-5167995.html

Commentaire(s)

  1. Les Dreamliner d’El-Al disposeront d’anti-missiles je suppose ?

  2. un plus de 3000 h de vol - 18 août 2016 à 12 h 18 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 18 août 2016

    Félicitations à Boeing qui a livré en 5 ans autour de 250 B787 sur les 1000 en commande … et à Airbus qui monte en régime et a livré en 2 ans 50 A350 sur les 800 en commande..à ce jour..
    Dans 10 ans ,les 2 leaders aériens devraient avoir livrés autour de 1000 appareils chacun (à fort pourcentage de composites) pour les vols long courrier point à point …et Airbus au moins 300 A380 pour la desserte des 50 Hubs les plus saturés du monde

  3. et oui beaucoup de personnes surtout en france pro airbus ou tout simplement refractaire au made in usa souhaiter a boeing l echec de cet appareil par rapport a plusieurs petit problemes a ces debut ce son bien planter.un avion fantastique fiable confortable et econome en carburant; domage pour air france de pas posseder depuis quelque anneé un appareil aussi rentable economique et sobre en carburant.

    • A350
      Publié le 18 août 2016

      Petits problèmes ? J’ai bien lu petits problèmes ? Suffisamment petit pour se faire clouer au sol trois mois par la FAA.

    • Juste quelques remarques: etre un supporter des boites US aux usa est tout a fait normal mais être un supporter de Airbus quand on est Europeen vous semble anormal? Drole de logique !!!

      Deuxio: Vous avez un drôle de définition de petit problème…. des avions qui prennent feu tout seul au parking et une interdiction de vol pour 3 mois….. j’appellerai plutôt un problème majeur de lancement mais bon on ne doit pas vivre dans le meme monde.

      Tertio: L’A350 a ce jour n’a connu AUCUN problème de lancement hormis les réglages habituels sur un nouvel appareil. Toutes les compagnies qui l’utilisent en sont plus que contentent et les résultats sont au dessus des espérances. Il est tout aussi et voir plus confortable que le 787.

      Le pro-boeing de se site decidement se dechainent en ce moment. Il a fort a parier que Boeing a augmenter les primes au texte sur les forums 🙂

  4. LSO
    Publié le 18 août 2016

    Encore faux, des incidents il y a en eu a la pelle.
    Le dernier en date : coupure moteur en altitude de croisiere.

  5. Val
    Publié le 19 août 2016

    Arrêté de faire la guerre. Boeing et Airbus ont chacun leur type d’avion respectif et ils ne peuvent pas tous plairent à tout le monde. Pour le 787, si certain le critique, il est une réussite pour Boeing et si les compagnies l’ont commandé c’est qu’il y a une raison et un bonne partie en sont très fier. Il en est de même pour l’airbus A350. Cependant comme certain le rappelle, l’A350 débute ses livraisons alors que le 787 en compte déjà pas mal. Il est donc normal qu’il est plus de souci au niveau du 787…mais encore une fois : attendons avant de parler.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum