Impressionnant: Southwest perd un moteur en plein vol

air-journal_Southwest Airlines-engine©Jeremy Martin

Un Boeing 737-700 de la compagnie aérienne low cost Southwest Airlines a vu son moteur gauche en partie détruit en plein vol, forçant l’appareil à atterrir en urgence en Floride.

Le vol WN3472 de la spécialiste américaine du vol pas cher avait décollé le 27 aout 2016 de l’aéroport de La Nouvelle Orléans en direction d’Orlando avec 99 passagers et cinq membres d’équipage à bord. Il se trouvait au-dessus du Golfe du Mexique à une altitude de 31.000 pieds, 12 minutes après son départ, quand le moteur CFM56 gauche a perdu l’avant de son carénage ; des morceaux de ce dernier ont percé le fuselage au-dessus de l’aile, entrainant une perte de pressurisation. Les masques à oxygène ont été déployés, et l’équipage a immédiatement dérouté l’avion vers Pensacola en Floride, où il s’est posé une vingtaine de minutes plus tard sans autre problème. Personne n’a été blessé dans l’incident. Une inspection du 737-700 a révélé des impacts de débris également sur l’extrados et le stabilisateur horizontal.

Le syndicat des pilotes de Southwest Airlines a salué dans un communiqué « l’excellent travail des pilotes », soulignant que la « meilleure des sécurités est toujours un pilote bien formé ». Le NTSB a ouvert une enquête sur ce qu’il appelle une « explosion de moteur non contenue ». Les passagers ont pu arriver à destination avec cinq heures de retard, à bord d’un autre avion de la même compagnie. La low cost a souligné que l’absence de communiqué pendant l’enquête signifie seulement qu’elle coopère avec le NTSB.

air-journal_Southwest Airlines-engine2@SWAPA

http://www.air-journal.fr/2016-08-29-impressionnant-southwest-perd-un-moteur-en-plein-vol-5168624.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 29 août 2016

    Il me semble encore bien attaché ce moteur…
    Il est loin d’être perdu.

  2. Nico777
    Publié le 29 août 2016

    AJ et son exagération du jour…prendre un moteur, le mot est lâché, LE moteur, carrément. Alors que ce n’est que la partie carénée de l’avant…

  3. @Mr Duclos
    Le réacteur ( CFM Leap 1B ?) n’a perdu heureusement que son capotage extérieur d’entrée du réacteur …Dire que ce vol Southwest a perdu un réacteur est très excessif!
    Il est certain que des paties métalliques ont été projetés contre le fuselage avec dépressurisation rapide ..mais l’avion restait pilotable …
    Reste à savoir la raison de l’accident …mauvaise fixation du capotage….ou choc aviaire au décollage …ou ?

  4. Mike8
    Publié le 29 août 2016

    Etonnant de voir une entrée d air dans cet état ,les capots sont en place donc pas forcément la cause des dégâts…..problème structurel composite de l entrée d air, dégivrage ,choc l enquête le dira….Mais ça aurait pu être largement pire.

  5. Publié le 29 août 2016

    Le capotage, le carénage etc pour les néophytes il s’agit en fait d’une entrée d’air … !
    C’est bien de critiquer AJ mais ne jouez pas aux connaisseurs !

  6. Nostalgic
    Publié le 29 août 2016

    Décidément, ça bat le beurre chez Southwest. Conflits internes, mécontentement, menaces de grève … on n’est plus concentré sur son job, et la sécurité en pâtit, quoi qu’on en dise. L’ambiance a bien changé à Southwest depuis que Herb Kelleher est parti à la retraite.

  7. Vincent 69
    Publié le 29 août 2016

    Contrairement à ce que je peux lire parfois plus haut, l’incident est on ne peut plus sérieux.

    C’est bien toute la partie avant du moteur qui s’est séparée.

    De plus, à 31 000 ft, le choc aviaire est douteux.

  8. LSGG
    Publié le 29 août 2016

    Ou alors est ce une microfissure qui a grandit ….grandit jusque à que certaines pièce se détachent

  9. Publié le 29 août 2016

    Ouh là! Quelle redoutable bataille d’experts…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum