Une seconde compagnie aérienne suspend ses opérations au Nigeria

Air-journal-First Nation Airlines A319

Vingt-quatre heures après Aero Contractors, la compagnie aérienne First Nation Airlines a suspendu (officiellement temporairement) ses opérations au Nigeria.

Aero Contractors Company of Nigeria Limited, compagnie aérienne détenue par le gouvernement nigérian a suspendu ses opérations le 1er septembre dernier. Vingt-quatre heures plus tard, c’était au tour de FirstNation Airways, compagnie basée à Lagos. La faute à chaque fois à une flotte en manque de maintenance et une situation économique difficile dans le pays.  La direction de First Nation Airlines explique ainsi que sa flotte d’A319 (2 unités) est actuellement en maintenance, « maintenance qui sera terminée au plus tard le 15 septembre 2016 », ce pourquoi elle suspend aujourd’hui ses opérations.

Muhtar Usman, directeur général de l’Autorité de l’aviation civile nigériane (NCAA) explique dans un même mouvement que « dans ces circonstances, ces compagnies aériennes ne peuvent évidemment continuer à entreprendre des opérations de planification, d’où le recours inévitable à la réglementation automatique de suspension. »

Rappelons que le Nigeria, qui pâtit de la faiblesse des prix du baril de pétrole dont il est un puissant exportateur, s’apprête à traverser une crise économique sans précédent, avec un dollar qui s’y fait de plus en plus rare, donc plus cher, et une monnaie qui s’est gravement dévaluée.

La major américaine United Airlines (après Iberia depuis Madrid) a d’ailleurs arrêté son unique liaison africaine, vers Lagos depuis le 30 juin dernier. British Airways y réfléchirait également de son côté. L’aéroport international Murtala Muhammed  de Lagos accueille notamment les vols d’Air France depuis Paris, KLM depuis Amsterdam, Lufthansa depuis Francfort, Meridiana depuyis Accra et Milan Malpensa (une nouvelle venue depuis cet été) ou encore Arik Air qui dessert notamment Londres Heathrow en concurrence avec British Airways, et New York JFK.

http://www.air-journal.fr/2016-09-04-une-seconde-compagnie-aerienne-suspend-ses-operations-au-nigeria-5168888.html

Commentaire(s)

  1. « compagnie basée à Lagos, la capitale. »
    La capitale du Nigeria est Abuja…!!!

  2. roupettes de lapins - 5 septembre 2016 à 9 h 40 min
    roupettes de lapins

    En espérant qu’Arik puisse survivre à cette situation.

  3. L’article oublie les dessertes d’Abuja et de Lagos par Ethiopian Et Royal Air Maroc qui permettent aux nigérians de voyager respectivement vers l’Asie et les Amériques sans grands détours par l’Europe du nord.

  4. Des soussoux pour AF !!!
    Si on arrive à se faire payer…

  5. La récession du marcher nigerian va-t-il retarder la desserte de Lagos par Southern China? Telle est la question.

    Si Southern maintiendrait son projet d’ouverture de ligne vers le Nigeria elle grattera pas mal de parts de marcher a Ehtiopian et aux airlines du golf.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter