Singapore Airlines ne gardera pas son premier Airbus A38

aj_singapore airlines a380 2

La compagnie aérienne Singapore Airlines, compagnie de lancement de l’Airbus A380, ne compte pas renouveler l’année prochaine le contrat de leasing de son premier exemplaire, entré en service le 25 octobre 2007.

Selon un porte-parole de la compagnie nationale singapourienne interrogé le 14 septembre 2016 par le Wall Street Journal, le contrat de leasing du premier A380 « arrive à échéance en octobre 2017 et il a été décidé de ne pas le prolonger ». Une décision sur les quatre exemplaires suivants « sera prise plus tard », ajoute la personne. Basée à l’aéroport de Singapour-Changi, Singapore Airlines a mis en service 19 des 24 superjumbos commandés, les cinq premiers ayant été loués par Airbus pour dix ans. Les prochaines livraisons sont attendues à partir de la mi-2017. L’article ne mentionne pas la question du remplacement de ce premier A380, ou celle d’une éventuelle nouvelle commande.

Si Airbus « ne commente pas les plans de flotte de ses clients », un email envoyé au Wall Street Journal par le service de communication précise que l’avionneur « est confiant pour le marché des A380 d’occasion, qui peuvent être loués ou acquis à des prix attractifs. Ce qui offre d’excellentes opportunités aux nouveaux entrants disposant de nouveaux business plans pour opérer l’A380 ». Les sociétés de leasing sont en revanche rarement attirées par les premiers appareils produits car ils sont en général plus lourds que les suivants, rappelle le WSJ.

Les A380 de la compagnie de Star Alliance disposent de trois configurations : 12 passagers en suites de Première, 86 en classe Affaires, 36 en Premium et 245 en Economie (379 places), 12 passagers en suites de Première, 86 en classe Affaires et 311 en Economie (409 places), et 12 passagers en suites de Première, 60 en classe Affaires, 36 en Premium et 333 en Economie (441 places).

Douze autres compagnies aériennes opèrent aujourd’hui les A380, dont leur meilleur client Emirates Airlines (142 commandés, 82 en service avec trois configurations ont une de 615 sièges), Qantas, Air France,  Lufthansa, Korean Air, China Southern Airlines, Malaysia Airlines, Thai Airways, British Airways, Asiana Airlines, Qatar Airways et Etihad Airways (par ordre chronologique de mise en service). A ce jour, Airbus affiche 319 commandes pour ses superjumbos, dont 194 sont en opérations.

air-journal_Singapore Airlines A380 SG50

http://www.air-journal.fr/2016-09-14-singapore-airlines-ne-gardera-pas-son-premier-airbus-a38-5169391.html

Commentaire(s)

  1. Pet

    Il n’y a plus qu’à le repeindre en Jaune Scoot, remplacer les claustras des First par des rangées bien garnies de sièges, et en route vers Disneyland Tokyo ! on en profitera pour aller au Pachinko à Shibuya..

  2. Le marché de l’occasion s’ouvrira donc dans un an par la vente ou la location du MSN 003 ( le premier en exploitation commercial) après 10 ans de bons et loyaux services chez Singapore …qui attend la livraison de 5 A380 neuf entre 2018 et 32019 .
    Bonne opportunité pour les timides de tester en ligne ceet excellent avion si apprécié des passagers ..pour son silence et son confort ..

    • banania

      Personne ne doute de son confort et de ses performances. Mais aucune compagnie, appart emirates, n’est capable de le remplir a chaque vol long courrier. Il n’est pas fait non plus pour les vols régionaux au Japon. Il faudrait dans ce cas remplacer trop souvent de pièces

      • Sans compter les innombrables problèmes techniques qui font que cet avion a une fiabilité catastrophique.

        • Vince Harrelson

          Emirates communique d’excellents taux de fiabilité pour sa flotte d’A380. D’où tenez vous cette information contraire? Votre grand-mère l’aurait appris d’une voisine qui le tient de sa soeur qui est sortie en boîte avec un Steward?

          • De source sûre l’A380 pose d’énormes problèmes d’exploitation à nombre de compagnies qui cherchent à s’en débarrasser sans regrets. En effet, le 380 est d’une fiabilité catastrophique. A tel point qu’il a été surnommé A180 en raison des très nombreux QRF qu’il doit faire en raison des multiples problèmes techniques qu’il a à subir. Le taux de disponibilité des A380 -données primordiales pour toute compagnie -reste en effet nettement en deçà des attentes occasionnant de trop nombreux retards et annulations. Les A380 affichent un taux de panne moyen d’environ 3%, soit près du double du taux communément admis. ( défaillances moteur, micro-fissures sur les ailes, etc, etc )

        • Faites nous profiter directement de vos sources concernant la « fiabilité catastrophique de cet avion » svp?
          Vous n’oseriez prétendre une chose pareille sans informations précises et datées à ce sujet, n’est-ce pas??

    • A lui seul, le problème des micro-fissures découvertes dans la structure des ailes des A380 a nécessité de longues semaines d’immobilisation pour effectuer les réparations, ce qui a coûté à Airbus quelques 360 millions d’euros pour la centaine d’A380 concernés. rien que pour SQ, le programme d’inspections et de réparations des ailes des A380 équivaut à immobiliser l’équivalent d’un appareil toute l’année, soit un manque à gagner de l’ordre de 30 à 50 millions d’euros. Un préjudice commercial dont SQ entend bien être dédommagée. Elle n’est pas la seule : le plus gros clients de l’A380, Emirates, qui exploite 25 A380, réclame également à être indemnisée. Selon son directeur général, Tim Clark, les immobilisations provoquées par le problème des fissures se chiffrait déjà à 90 millions de dollars en mars dernier.

  3. Pour les reventes prématurées de 380, je comprends SQ : avec tous les investissements en infrastructure dédiées et la très lourde logistique d’exploitation que cela implique, l’A380 est tout bonnement impssible à rentabiliser.

    D’ailleurs Il ne marche pas très bien c’est aussi pour toutes ces raisons.

    Bien sur Tout le monde va dire que c’est une belle machine mais bon personne n’a attendu Airbus pour faire de très gros avions. Ils font croire que l’A380 un scoop mais on voit bien qu’au final il n’y a pas grand monde qui se bouscule pour en acheter et que ceux qui l’ont acheté cherchent à s’en débarrasser, les faits sont la.

  4. manno

    Bonjour .dommages pour air caraibes .ne veux pas essayer l A380 car chaque grande période .il y a 3 vols quotidiens sur la Guadeloupe et la Martinique .3 vols en 330/300 ou 200 .355 passagers ×3 =1065 par jours .ou par période deux vols par jours .ils affrétent D autres compagnies aériennes comme air transat ou Jacques . Pierre pour faire des vols supplémentaires .il manque de logique dans cette boîte. Et sur le plan marketing un A 380 aux Antilles hummmmmm hummmmmm hummmmmm 😍ouiiiîiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiîiiii ouiiiîiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiîiiii trop cool bon j espère qu’un jour air france le fera .pour concurrencer l A 350 D air caraibes bientôt j attends toujours de voir leurs réactions.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum