Air Canada relie Montréal à Shanghai

air-journal_Air-Canada-787-8

Air Canada a annoncé le lancement de vols quotidiens entre Montréal et Shanghai, opérés toute l’année en Boeing 787-8 Dreamliner  à partir du 16 février 2017.

Les vols seront en vente sur son site Internet et en agences de voyage à partir du 28 septembre 2016, précise la compagnie canadienne dans son communiqué de presse.  Elle devient ainsi le premier et le seul transporteur canadien à assurer des vols transpacifiques quotidiens sans escale entre Montréal et la région Asie-Pacifique. Pour l’anecdote, avec un temps de vol de 14,5 heures, il s’agira du vol le plus long jamais opéré au départ de Montréal-Trudeau.

Ils seront donc opérés en Boeing 787-8 configurés pour accueillir 251 passagers en tri-classe. La cabine de classe Affaires internationale compte 20 loges Executive avec des sièges-lits inclinables à 180° permettant un accès garanti à l’allée. La classe Economique Privilège offre 21 sièges avec un espace personnel plus généreux, des sièges plus larges avec une inclinaison supérieure et plus d’espace pour les jambes, ainsi que des menus Premium, un service bar gratuit et l’enregistrement et la livraison des bagages prioritaires à l’aéroport. La classe Economie comprend 20 sièges slimline offrant un espace personnel confortable et un service haut de gamme et individuel de divertissement à la demande.

Ajoutons encore que le nombre de touristes chinois vers le Québec a augmenté de 23 % tous les ans en moyenne depuis 2010. Environ 84 000 d’entre eux y sont attendus en 2016.

« Avec nos partenaires de Star Alliance Air China et Shenzhen Airlines, ainsi que notre partenaire Juneyao Airlines, une compagnie basée à Shanghai opérant vers plus de 30 destinations en Chine, nous offrirons  encore plus d’options de voyages au nombre croissant de voyageurs entre Montréal et la Chine », s’est exprimé Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada.

A Montréal, les horaires des vols sont conçus pour optimiser les correspondances vers et au départ des réseaux de la compagnie à l’est du Canada et aux Etats-Unis, incluant Ottawa, Québec City, Halifax, New York et Boston, tandis que ses partenaires chinoises à Shanghai offriront d’excellentes connexions vers les destinations domestiques chinoises comme Chengdu, Chongqing et Shenzhen.

Air Canada relie déjà Shanghai depuis Toronto et Vancouver.

http://www.air-journal.fr/2016-09-24-air-canada-relie-montreal-a-shanghai-5169895.html

Commentaire(s)

  1. YUL (Montréal Trudeau) avec des appareils du type du dreamliner peut espérer dans les prochaines années être relié à d’autres villes en Asie ou en Amérique du sud. Le 777 trop volumineux pour YUL sur les destinations asiatiques ne permet pas aujourd’hui de liaisons quotidiennes comme c’est le cas des vols au départ de Toronto (deux fois plus peuplée que Montréal) et Vancouver dans l’ouest. Air China étant à 3 vols par semaine en 777 depuis un an.

    • Peut-être. Mais dans la stratégie d’AC, YYZ reste son principale hub mondiale ayant pour but de conccurrencer les grands hubs américains. YVR et YUL sont hubs secondaires s’appuyant soient sur le « VFR » ou des villes à fort potentiels économique comme c’est le cas de Beijing ou Shanghai pour Montréal. J

      Je doute que YUL voit l’ouverture de lignes vers l’Amérique latine, l’Inde ou Dubai et même TLV. À la rigueur, AC pourrait ouvrir une ligne vers BEY et Tokyo. Et Rouge pourrait ouvrir des routes saisonnières vers ALG( sa route vers Casa a été un succès), quelques destinations touristiques européennes comme Vienne, Dublin ou Varsovie.

  2. Charlote Roldan

    Air Canada Rouge ne marchera pas a Alger. Air Canada legacy sera une option plus logique pour Alger.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter