Montréal : première édition de « La semaine de l’aviation civile »

air-journal-semaine-aviation-civile-montreal

Pendant toute une semaine Montréal vit à l’heure du transport aérien. La ville canadienne organise du 26 septembre au 3 octobre 2016 la première édition de La semaine de l’aviation civile (en anglais Montréal Civil Aviation Week) qui accueille en même temps deux événements majeurs : le congrès annuel du Conseil international des aéroports (CIA ou en anglais ACI pour Airports Council International) et l’assemblée triennale de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI ou en anglais ICAO pour International Civil Aviation Organization).

Quelque 2000 délégués participent au congrès annuel du CIA qui se tient au Palais des congrès de Montréal. Au programme, des dizaines de tables rondes pour discuter de la sécurité, la sûreté, l’efficience et la responsabilité environnementale, avec comme objectif commun la coopération des aéroports internationaux pour une meilleure gestion et meilleure exploitation des plateformes aéroportuaires. Quelque 200 exposants, principalement des équipementiers et des prestataires de service, sont également présents avec leurs stands au Palais des congrès. Fondé en 1991 par la fusion de plusieurs associations, le CIA est aujourd’hui la principale organisation professionnelle fédérant les gestionnaires et les équipementiers aéroportuaires mondiaux. En 2010, le CIA a déménagé son siège de Genève à Montréal.

Parallèlement, 3000 participants, dont des ministres et autres décideurs, se rencontrent à la 39è assemblée triennale et au forum aéronautique mondial de l’OACI, une organisation créée en 1947 sous la tutelle des Nations-unies.  Ses pays membres ont pour rôle d’élaborer et d’adopter les normes internationales de navigation de l’aviation civile (en anglais SARP pour Standards and Recommended Practices), et aussi les protocoles à suivre lors des enquêtes sur les accidents aériens (Convention de Chicago). Son siège est situé également à Montréal.

La semaine de l’aviation civile est organisée conjointement par Aéroports de Montréal ( le gestionnaire des aéroports Trudeau et Mirabel), AéroMontréal (un regroupement d’industriels aéronautiques),  Montréal International et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. « La présence de ces organisations auxquelles il faut ajouter l’IATA et le regroupement mondial des associations de pilotes de ligne du monde entier, l’IFALPA, est un secret bien gardé à Montréal qu’il importe de révéler aux Montréalais et de célébrer », a indiqué James Cherry, président d’Aéroports de Montréal qui a été l’instigateur de La semaine de l’aviation civile. Effectivement, deux associations, AITA (Association internationale du transport aérien ou IATA en anglais) et IFALPA (Fédération des associations de pilotes de ligne) sont aussi établies à Montréal, faisant de la ville canadienne « la capitale mondiale de l’aviation civile‘, comme le dit son maire Denis Coderre.

« La ville de Montréal porte un attachement particulier à l’égard de l’OACI qui a son siège dans la métropole depuis 1947. Sa présence accorde à Montréal un statut de ville onusienne, un privilège dont jouissent peu de villes dans le monde, et génère plus 1000 emplois directs et indirects de même que des retombées économiques de plus de 100 M$ par année« , se félicite le maire de Montréal. Aéroports de Montréal a annoncé que la semaine consacrée à l’aviation civile internationale à Montréal pourrait devenir un rendez-vous récurrent afin de coïncider avec l’assemblée mondiale de l’ICAO qui revient à tous les trois ans.

http://www.air-journal.fr/2016-09-26-montreal-premiere-edition-de-la-semaine-de-laviation-civile-avec-aci-et-icao-5170003.html

Commentaire(s)

  1. Le français étant une langue aéronautique au même titre que l’anglais, il est inutile de préciser et d’utiliser les acronymes anglophones, surtout au Québec ! :\

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter