Formation A350 : Finnair suspend la desserte de Chongqing

air-journal_Finnair A350 rollout

La compagnie aérienne Finnair a décidé de suspendre au printemps et pour quatre mois sa liaison entre Helsinki et Chongqing, afin de permettre à ses pilotes de se former sur Airbus A350-900.

Du 11 janvier au 2 mai 2017, la compagnie nationale de Finlande n’opèrera pas les trois habituelles rotations hebdomadaires entre sa base à Helsinki-Vantaa et l’aéroport de Chongqing-Jiangbei, opérées en Airbus A330-300 tri-classes. Pas de problème de baisse de la demande sur cette route sans concurrence : Finnair explique avoir besoin des pilotes certifiés sur A330 pour suivre la formation sur A350-900, « dont les livraisons vont se poursuivre en 2017 ». Tous les passagers affectés par la décision seront contactés par Finnair ou leur agence de voyage, et auront le choix entre un remboursement intégral, le changement des dates de voyage ou une route différente vers Chongqing, où elle s’est posée pour la première fois en 2012.

La compagnie de l’alliance Oneworld a déjà mis en service sept des 19 A350-900 commandés, deux autres étant attendus d’ici la fin de l’année, quatre en 2017 et le reste avant 2023. La formation sur ces avions pouvant accueillir 46 passagers en classe Affaires, 43 en Premium et 208 en Economie (et équipé de wifi) « met temporairement à rude épreuve » la gestion de ses pilotes, d’autant que chaque livraison entraine une augmentation des capacités.

Finnair avait d’ailleurs annoncé la semaine dernière que la desserte de New York-JFK se fera entre le 3 novembre et le 8 janvier avec un A340 pris en leasing avec équipage chez Hi Fly (24+271), afin qu’elle dispose d’un nombre suffisant de pilotes formés sur A350-900 pour la saison estivale ; et au printemps, certaines rotations vers Nagoya seront suspendues pour le même motif.

air-journal_finnair-pilote-a330

http://www.air-journal.fr/2016-10-27-formation-a350-finnair-suspend-la-desserte-de-chongqing-5171687.html

Commentaire(s)

  1. décision étonnante. N’y avait-il pas moyen d’affréter un appareil, en wet lease comme sur New-York? Les fréquences moindres ont-elles joué?

  2. Bételgeuse

    Le trafic est pourtant intense sur Chongqing

  3. doudou

    Ce qui m’interpelle, c’est que parce que quelques pilotes d’A330 seront en formation sur 350, ils doivent annuler des vols…. à mon avis, s’ils ne trouvent pas de pilotes de remplacement pour effectuer ce trajet sur 330, c’est qu’ils doivent être en -presque- manque de PNT sur 330. Il serait intéressant de savoir combien d’heures de vol effectuent les PNT sur 330 pour savoir si la situation est si tendue …

  4. Skol

    Etre obligé de suspendre une desserte rentable juste pour former des pilotes, c’est un peu bête ^^

  5. Pet

    Rien à voir avec Finnair en panne de pnt..

    SUPER PROMOS chez l’excellente ANA:
    L’AR vers le Japon incluant des tronçons domestiques à 538 €.
    Promos à 2300 € en C.

    Joueux Noël !

  6. manno

    Salut 😉je ne comprends pas pourquoi prendre cette décision .car il y a pas des grandes différences entre les deux avions .il y deux jours de formations supplementaires .et d ailleurs dans les autres compagnies aériennes les pilotes travaillent sur les deux machines .bisarre non ?

  7. Qualifié A350 depuis peu. Qu’ils prennent contact avec Air Journal qui transmettra mes coordonnées. mdr

  8. Finnair suspend sa liaison au plus bas de la fréquentation et invoque l’excuse mentionnée afin de ne pas vexer les autorités locales chinoises et ainsi de ne pas renoncer aux subventions et autres soutiens marketing généreusement mis à disposition par la province du Sichuan.

    Le vol produit un bon taux d’occupation, mais à des revenus unitaires relativement bas, en relation notamment à un gros taux de transit à Helsinki, ce qui produit un effet de dilution des revenus.

    A ce jour, il n’est pas rentable.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter