Ryanair : trafic à +13% et base à Francfort

air-journal_Ryanair avions sol

La compagnie aérienne low cost Ryanair a enregistré le mois dernier une hausse du trafic passager de 13% par rapport à octobre 2015. Elle annonce d’autre part l’ouverture d’une neuvième base en Allemagne, à Francfort.

Dans ses statistiques publiées le 3 novembre 2016, la spécialiste irlandaise du vol pas cher précise avoir vendu le mois dernier 10,9 millions de billets d’avion, contre 9,7 millions en octobre 2015. Le coefficient d’occupation de ses Boeing 737-800 a dans le même temps gagné un point à 95%. Sur les douze derniers mois jusqu’à fin octobre, Ryanair a transporté 114,4 millions de passagers, un trafic en hausse de 16% par rapport à la période précédente. Le directeur de la communication Robin Kiely a exhorté dans un communiqué « tous les clients qui souhaitent réserver leurs vacances d’été 2017 à le faire dès à présent sur le site Ryanair.com ou sur notre application mobile, où ils peuvent bénéficier des tarifs les plus bas en Europe ».

air-journal_ryanair_francfort-closeEn Allemagne, Ryanair a d’autre part annoncé hier l’ouverture le 29 mars 2017 d’une base à l’aéroport de Francfort, où deux 737-800 seront initialement stationnés et quatre nouvelles liaisons quotidiennes lancées : vers Alicante (face à sa propre route depuis Hahn et à Lufthansa), vers Malaga (même concurrence), vers Faro (même concurrence plus TUIfly), et enfin vers Palma de Majorque (même concurrence plus Air Berlin, Condor, Germania, SunExpress Deutschland et TUIfly). L’investissement de 200 millions de dollars de Ryanair à Francfort devrait lui permettre d’y transporter 400.000 passagers par an, et surtout d’être la première low cost basée dans le plus grand aéroport allemand. Son directeur commercial David O’Brien déclare dans un communiqué : « avec la 9e de base en Allemagne de Ryanair et sa 85e base en Europe, la compagnie s’installe de nouveau dans un aéroport principal (…), et s’engage à développer le transport, le tourisme et l’emploi en Hesse. Ryanair se réjouit à l’idée de coopérer étroitement avec Fraport pour stimuler davantage l’efficacité et la croissance du plus grand aéroport commercial d’Allemagne ». A l’instar de Roissy ou Heathrow, l’aéroport de Francfort a longtemps été jugé trop difficile d’accès par Michael O’Leary, en raison du temps d’immobilisation des avions au sol entre deux vols et de taxes trop élevées.

Chez le gestionnaire de l’aéroport de Francfort, le CEO Stefan Schulte se dit ravi d’accueillir la première base d’une compagnie aérienne à bas coût (TUIfly semble considérée comme une compagnie charter), qui « souligne l’importance accordée par Fraport aux services low cost » et contribuera « au bien de la région où la demande dans ce segment est en forte croissance ». Le CEO avait déclaré le mois dernier qu’il pourrait offrir « pendant une durée limitée » des avantages financiers aux low cost pour les encourager à ouvrir de nouvelles liaisons ; Francfort n’est aujourd’hui desservi depuis l’étranger que par Air Arabia Maroc, Pegasus Airlines, Vueling et WOW Air (4 routes au total).

air-journal_ryanair_francfort-wide

http://www.air-journal.fr/2016-11-03-ryanair-trafic-a-13-et-base-a-francfort-5172038.html

Commentaire(s)

  1. Ca aurait aussi été un beau coup pour Transavia…

    Ha non, pardon, Transavia, c’est uniquement au depart de la France…
    Euh, non, dans 3 aéroports en fait…
    Enfin, pas grand chose, quoi !

    • Vous oubliez que Transavia a une base à Munich. En plus vu le positionnement de Transavia, qui est une compagnie surtout loisir, le trafic de Munich est plus adapté. En effet il y a du tourisme à Munich alors que pour Francfort c’est surtout des vols affaire et LC. Pour finir il y a d’autres destinations à « découvrir » pour Transavia qui sont plus intéressantes que Francfort et comme une compagnie ne peut pas aller partout en même temps … surtout avec le nombre d’avions dont dispose Transavia …

  2. Munich est donc en France d’après Ben.

  3. Markus

    Javoue que jai du mal à comprendre pourquoi on veut couper la tête de transavia ?

    Joli coup pour Ryanair , ils viendront à CDG aussi un jour cest sur.

  4. Le problème de Francfort sur le Main est quel’aéroport est saturé et donc qu’il y est difficile d’obtenir des nouveaux créneaux donc d’y accroitre sont activité. FRA est le fief de Condor niveau low-costs .
    Munich est assez bien desservie par les cie low-costs mais aucune n’y a basé avions et équipages en dehors de Transavia.

  5. Après avoir utilisé Hahn, FR se dégage de toute opération et obligation pour rejoindre une base conventionnelle et proche du centre ville…. Pourquoi avoir donc fait tant de bruit pour rien en méprisant FRA et baptisé Hahn, FRA Hahn qui est bien loin de la région de FRA…. Bref cela prouve encore une fois si cela était encore utile que FR n’a aucun scrupule; C’est une compagnie d’arnaqueurs et menteurs….bref à éviter à tout prix!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter