Turkish Airlines réalise de lourdes pertes sur les premiers 9 mois 2016

air-journal_Turkish Airlines 737-800

La compagnie aérienne Turkish Airlines a annoncé avoir enregistré 427 millions d’euros de perte sur les 9 premiers mois de l’année, un nombre à comparer avec les nettes profits de l’année dernière à la même époque, qui s’élevaient à plus de 800 millions d’euros.

Au cours des trois premiers trimestres 2016, le transporteur turc a transporté 48,3 millions de passagers, en hausse de 4%, via 357 000 vols. Sa capacité totale en passagers-kilomètres (ASK) a augmenté de 14%, le trafic en revenu passager kilomètre (RPK) augmentant de 8,2% et le taux d’occupation passant de 79% à 74,5% comparativement à la même période un an plus tôt. Finalement, le chiffre d’affaires a baissé de 6,1% pour s’établir à 6,5 milliards d’euros.

Turkish Airlines a expliqué ces résultats en berne par l’instabilité politique et économique, notamment surtout en Europe et au Moyen-Orient, ainsi que par la perception accrue des risques mondiaux et régionaux, qui avaient un impact négatif sur la demande aérienne. De plus, la capacité en augmentation, la faiblesse des prix des carburants alliées à la concurrence de plus en plus vive, avaient également affecté les prix des billets et les recettes totales. Les recettes passagers et fret ont ainsi chuté sur tous les marchés, y compris intérieur, à l’exception de ceux des Amériques et de l’Afrique.

Le 7 octobre dernier, la compagnie aérienne turque de Star Alliance avait signalé à la Bourse d’Istanbul qu’elle reporterait les livraisons de quelque 92 Airbus A321neos, 65 Boeing 737 MAX 8 et 10 737 MAX 9 qui devaient entrer dans la flotte entre 2018 et 2022. Les livraisons de ces avions monocouloirs seront réduites de 34 à 10 en 2018, de 40 à 35 en 2019 et de 52 à 42 en 2020. Enfin, six exemplaires devraient être livrés en 2021, 30 en 2022 et 15 en 2023. La compagnie membre de Star Alliance vole aujourd’hui vers 49 destinations nationales et 243 destinations internationales au travers de 117 pays grâce à une flotte de 336 avions.

http://www.air-journal.fr/2016-11-12-turkish-airlines-realise-de-lourdes-pertes-sur-les-premiers-9-mois-2016-5172478.html

Commentaire(s)

  1. Fils de CDB AF

    J’ai entendu que Turkish aller arrêter les vols sur Nice!

  2. Pet

    40.000 emprisonnés, une dictature forcenée, la situation moyennorientale ont eu raison du tableau rose bonbon d’une Turquie dont l’économie réelle a tjrs souffert d’une absence d’honnêteté ds la présentation des comptes.
    Connaissant ce pays professionnellement depuis plus de vingt ans, il manque une allumette pour qu’il implose. Erdogan en a ouvert la boîte.

  3. Aujourd hui, beaucoup de passagers de Nice sont en correspondance à IST pour TLV, le golfe et l Asie du sud est.
    Hors EK ne cesse de lancer des promos pour remplir ses vols en modules 777 (bien plus confortables que les appareils moyens courriers TK)
    et l arrivée de QR l année prochaine ne fait que réduire le potentiel de pax en correspondance longs courriers à IST !
    donc maintenir jusqu à 2 vols quotidiens (selon les périodes) qui ne peuvent être remplis que par des tarifs à prix cassés voir vendus à perte devient intenable quand la majorité des autres routes sont dans cette situation !

    Et ce n est pas la situation politique turque qui incitera les Niçois à aller plus souvent à IST !

  4. Sofiane

    TK et QR ont plus que jamais cassé les prix pendent les dix derniers mois. Se n’es plus de la concurrence quand nous ont demandé 1€ eux ils disent 50 cents! Je travail moi même dans l’analyse des marché et chez EK on se demande jusque quand ils vont tenir ! Puisque oui en globalité aussi bien TK que QR volent à perte! À moin que comme se sont des compagnies gouvernemental ils ont les poches remplis de cash!? Ont parlent de passagers mais la même chose pour le cargo! Ils volent à perte pour être la compagnie qui transport le plus de cargo en tonnage! Donc 400 millions de perte sa ne m’étonne pas dutout! La transparence de QR et ses bénéfice / perte? ( Mes excuses mais le français n’est pas ma première langue) – E

  5. Avec la pays qui est dans une répression sanglante et qui est en train de basculer vers une dictature, ceci n’est pas une surprise du tout et la situation politique étant en train de s’empirer, les pertes de Turkish vont aller de mal en pis. Ils peuvent dire merci a Erdogan…

    • Quand Erdogan se réconcilie avec la Russie c’est une dictature mais quand il s’allie avec l’Europe c’est une « démocratie » mais oui les moralisateurs experts en Science Politique

      Dommage pour TK ducoup sa repousse encore la commande d’A380/747-8i

  6. Ils ont dû se creuser la tête chez turkish Airlines pour masquer les raisons réelles de ces pertes, à moins que ce ne soit directement les services de la présidence qui aient rédigé le communiqué. ..

  7. Lechavenois

    Les investisseurs, comme les clients n’aiment pas « le risque » ( qu’il soit financier ou autre ).
    .
    L’économie turque, malgré des efforts indéniables depuis des années, vient de subir un coup d’arrêts « violent ». La nouvelle politique autoritaire du pouvoir en place ne laisse pas présager une reprise économique au sens néo-libérale du terme.
    .
    Il n’y a pas que TK qui va subir les retombées négatives des « frasques » de Mr Erdogan, toute l’économie de ce grand et beau pays va souffrir…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum