Qantas dit adieu à son dernier Boeing 767

aj_hello

Qantas Airways, compagnie aérienne australienne, a réalisé son dernier vol avec un Boeing 767 lors d’un vol spécial entre Melbourne et Sydney.

Le vol spécial QF767 de Melbourne à Sydney de samedi 27 décembre a ponctué l’arrêt  des activités du 767 pour Qantas. Cet  appareil apparu au sein de sa flotte il y a près de trente ans,  en juillet 1985, aura largement rempli son rôle de « transporteur de masse »  avec  168 millions de passagers transportés sur plus de 927 000 vols. Au total, Qantas aura eu 41 Boeing 767 au sein de sa flotte ces dernières années, qui auront parcouru  1,8 milliards de kilomètres, soit l’équivalent de 2 438 voyages aller-retours  de la Terre à la lune.

Les 767 de Qantas, d’une capacité de 229 à 255 passagers selon les configurations, étaient dernièrement utilisés pour des vols entre  Melbourne, Sydney et  Brisbane, ainsi que vers Perth sur la côte occidentale de l’Australie. Ils sont aujourd’hui remplacés par une flotte d’Airbus A330 d’une capacité supérieure ( jusqu’à plus de 300 personnes), avec des cabines modernisées par rapport à celles des 767, ainsi que par une utilisation accrue de ses Boeing 737.

Depuis l’exercice 2009, Qantas précise avoir pris réception de 140 nouveaux avions, tout en en retirant 80 exemplaires, ce qui porte l’âge moyen de sa flotte à 7,7 années, le plus bas depuis deux décennies pour Qantas. Il reste également moins élevé que l’âge moyen des flottes de compagnies d’Amériques du Nord, d’Europe ou d’Asie-pacifique, précise la compagnie dans son communiqué.

http://www.air-journal.fr/2014-12-27-qantas-dit-adieu-a-son-dernier-boeing-767-5131377.html

Commentaire(s)

  1. Pierreantoine

    Ils l’ont vendu à Tam ?

  2. Un bel oiseau qui tire sa révérence…

    Il volera encore longtemps dans une autre compagnie.

  3. Vincent

    24 des 767 de QANTAS sont immobilisés dans quelque cimetière d’avions, dans l’attente de leur sort.

    Il semble que le marché n’ait pas la capacité de réutiliser ces appareils.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter