Trafic de drogue : deux policiers interpellés à CDG

Air-journal_chien-drogue_tsa

Deux agents de la Police de l’air et des frontières (PAF) ont été interpellés hier à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, en possession de deux valises contenant 40 kilos de cocaïne qu’ils avaient saisies sur des passagers arrivant de Saint Domingue.

L’interpellation dimanche 25 janvier 2015 à Roissy a pris place dans le cadre d’une enquête sur un vaste trafic de drogue, 10 personnes ayant été placées en garde à vue selon France 3. Les deux policiers de la PAF venaient de contrôler des passagers en provenance de Punta Cana à Saint Domingue, et sont soupçonnés d’avoir fermé les yeux sur les passeurs ; chaque valise saisie contenait 20 kilos de drogue. Selon des sources proches de l’enquête menée par l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Octris), les policiers allaient chercher les trafiquants « sur le tarmac de l’aéroport » en voiture « sérigraphiée » et leur faisaient passer la douane. Les deux « mules » ont aussi été mises en garde à vue.

Le nom de la compagnie aérienne sur laquelle ils voyageaient n’a pas été dévoilé, seules Air France et XL Airways opérant des vols directs entre l’aéroport de Saint Domingue et Roissy. Il s’agit de la seconde saisie majeure de cocaïne depuis le début de l’année dans les plateformes parisiennes, après les 101 kilos de cocaïne saisis à Orly le 12 janvier à l’arrivée d’un vol en provenance d’Amérique du sud. RTL rappelle aussi qu’en 2012, sept douaniers travaillant à l’aéroport Charles de Gaulle avaient été mis en examen pour avoir dérobé de l’argent dans les valises de trafiquants de drogue.

http://www.air-journal.fr/2015-01-26-trafic-de-drogue-deux-policiers-interpelles-a-cdg-5134388.html

Commentaire(s)

  1. ramada

    Forcement avec des salaires aussi bas, les fonctionnaires sont plus tentés par ce genre de compléments risqués

    • Airbid

      Belle morale, à moins que ce soit de l’humour, mais vous pouvez proposer de payer plus d’impôts pour les augmenter.

    • Vous plaisantez ?
      Votre raisonnement me rappelle celui des sociologues qui à longueur de plateaux télés expliquent le gestes des terroristes de janvier par « l’apartheid social » dont ils seraient victime dans leurs quartiers.
      Nous avons tous un libre arbitre et la possibilité de faire des choix : étudier/ne rien foutre à l’école, passer des concours/se planquer dans son boulot, apprendre/se radicaliser…

    • Joseph.K

      Avec un raisonnement aussi bas du front, au ras des pâquerettes, vous tentez d’expliquer maladroitement ces dérapages d’une extrême gravité perpétrés par des fonctionnaires d’autorité. La corruption est indépendante des salaires, elle touche tous les niveaux de notre société, y compris et surtoût les tranches dites « supérieures » (voire certains de nos politiciens). Enfin et pour conclure cette affirmation péremptoire du supposé bas niveau des traitements des fonctionnaires relève au mieux de la méconnaissance et au pire de déclarations à l’emporte piece au comptoir d’un bistrot…

  2. chiefpilot

    Ah oui , l’excuse des salaires bas …. si tous ceux qui ont des salaires bas dans ce pays faisaient de même , on aurait une armée de plusieurs millions de trafiquants non?

  3. L’être humain est faible … personne n’est infaillible …

  4. tout est dit par CAPTAIN_AEK avec l’argent facile

  5. Je constate que tous les commentaires, à l’heure où j’écris, prennent pour vérité absolue tout ce qui est dans cet article.
    Avant d’en venir au point qui m’interpelle, je constate qu’à la fin de l’article on y parle de l’affaire de 07 douaniers mis en cause dans un vaste délit lié au trafic de drogue notamment à la circulation de sommes importantes. Cet affaire date de 2012 et aujourd’hui elle a bien évolué puisque même pas la moitié des 07 personnes n’est encore concerné par une enquête du juge d’instruction qui patine fortement! Ici le journaliste manque de professionnalisme car depuis 2012 il y a bien des choses à dire sur cet évènement!
    Quant à l’affaire des « policiers », comment on-t-ils fait pour contrôler les passagers sur le tarmac et partir avec depuis le tarmac pour les présenter à la douane cette dernière étant en zone arrivée des aérogares ??? Nombreux lecteur de ce site prennent l’avion, combien de contrôle sur le tarmac avez vous subit et en avez vous vu ? Imaginez un contrôle d’un minimum de 300 passagers (XL en A332 environ 364 sièges ou AF le B777-300ER caraïbes avec plus de 400), que ce contrôle se passe sur le tarmac juste avant de prendre le bus pour être déposé dans l’aérogare (pour XL au 2A pour AF au 2E ou 2F) et ce avec les températures d’hiver, je pense qu’il y a un manque de connaissance sur le vrai déroulé des faits : « wait & see » on en saura sans précipitation du scoop à qui le dira le premier!!!
    Il existe des contrôle en porte d’avion (plus précisément en passerelle) et il me semble que les vols venant de la Rép. Dominicaine en sont concernés : ces contrôle sont faits par la police (PAF) mais aussi par les douanes.
    Ce qui m’interpelle aussi, l’article parle bien de drogue dans des valises mais quelles valises, celles en soute ou celles en cabine? On parle de 40 Kg donc on supposerait qu’il s’agit de valise en soute? J’ai écrit plus haut la bizarrerie du contrôle sur le tarmac. Mais alors là, la conduite express des mules du tarmac vers la douane en aérogare le tout incognito, véhicule bien sérigraphié et tenue policière plus bonjour les douaniers c’est la police on passe avec ces 02 là, il y a matière à attendre de savoir le vrai déroulé du trafic!!!

  6. Marlowe

    Et dire que certains les applaudissaient il y encore peu, certes pour d’autres faits…

    • Vincent

      Vous n’ignorez pas que comme dans toute profession, même la vôtre (si vous en exercez une), il existe des brebis galeuses. Est-ce une raison pour vous couvrir d’opprobre ?

      Ce que les Français applaudissaient récemment, c’est l’institution policière et son courage, sans qui la France serait un vaste bazar, livrée à la furie d’islamistes dégénérés et des racailles de banlieue (même si la justice laxiste des juges rouges du SM n’aide vraiment pas les policiers).

  7. Ce qui m’étonne dans cette affaire c’est que ce soient des agents de la police de l’air et non de la douane qui sont mis en cause ,
    la police de l’air à comme mission les contrôles des personnes aux frontières mais en aucun cas celle des bagages qui reste la mission des douanes .
    Ces deux services de l’état sont totalement indépendants l’un de l’autre et ne dépendent pas du même ministère.
    bizarre bizarre.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum