Le 23 février 1912 dans le ciel : L’aviateur Maurice Tabuteau s’offre le record de vitesse sur 2 heures

air-journal-maurice-tabuteau

Histoire de l’aviation – 23 février 1912. En ce vendredi 23 février 1912, l’actualité aéronautique est de nouveau marquée par l’établissement d’un record de vitesse. On se souvient que la veille même, le 22 février 1912, l’aviateur Jules Védrines, titulaire du brevet de pilote n° 312, depuis le 7 décembre 1910, était salué pour avoir battu plusieurs records dans la discipline, atteignant ainsi 50 km en 19 minutes, 3 secondes 4/5, 100 km en 37 minutes, 58 secondes 2/5 et 150 km en 56 minutes, 41 secondes 2/5, avec son monoplan Deperdussin à moteur Gnome à bougies Oléo de 140 chevaux.

Pour ce qui est de la journée du 23 février 1912, c’est l’aviateur Maurice Tabuteau, détenteur du brevet de pilote n° 128 daté du 1er juillet 1910, qui va s’illustrer, en réalisant le nouveau record de vitesse sur 2 heures, couvrant alors 227,454 kilomètres dans ce laps de temps.

Pour réaliser cette performance, Maurice Tabuteau avait pris place aux commandes d’un appareil monoplan Morane-Saulnier équipé d’un moteur de la firme Gnome affichant une puissance de 50 chevaux.

http://www.air-journal.fr/2015-02-23-le-23-fevrier-1912-dans-le-ciel-laviateur-maurice-tabuteau-soffre-le-record-de-vitesse-sur-2-heures-5134184.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter