Maintenance oubliée sur 128 737-700 : Southwest peut les utiliser

Air-journal_Southwest-nouvelle livrée 737

La FAA a autorisé la compagnie aérienne low cost Southwest Airlines à utiliser pendant cinq jours les 128 Boeing 737-700 qu’elle avait cloués au sol mardi soir, le temps que soient menées à bien les inspections « oubliées » du système de gouverne de standby (standby rudder system).

Le 24 février 2015 dans l’après-midi, l’autorité américaine de l’aviation civile avait informé la plus grande spécialiste du vol pas cher au monde que ces inspections avaient été « oubliées » sur 128 monocouloirs. Southwest Airlines avait alors immédiatement cloué au sol les avions concernés, soit environ un cinquième de sa flotte ; avec pour conséquence immédiate l’annulation de plus de 80 vols. Des discussions intenses ont suivie entre la low cost et la FAA, qui a finalement accordé mercredi vers 1 heure du matin une autorisation temporaire d’exploitation des 737-700 ; autorisation donnée pendant cinq jours seulement, le temps que les inspections puissent être menées.

Si elle effectue d’ordinaire quelques 3400 vols par jour, Southwest Airlines estime que l’impact de la découverte sur le trafic de ce mercredi sera « minimal ». Depuis sa naissance en 1971, la low cost a reçu de Boeing 941 monocouloirs, et en attend encore 273 (chiffre de fin janvier, dont trente 737 MAX 7 et 170 737 MAX 8 fermes) ; elle est le premier utilisateur de la famille au monde, avec une flotte de 121 737-300, douze 737-500, 432 737-700 et 89 737-800 (654 avions au total).

http://www.air-journal.fr/2015-02-25-maintenance-oubliee-sur-128-737-700-southwest-peut-les-utiliser-5137696.html

Commentaire(s)

  1. Clama92

    Et si accident, il y a ?

  2. J'me marre

    Eh bien…quand certains criaient comme des offrais invoquant l’image et les conséquences financiaro-commerciales catastrophiques pour 400 passagers arrivés avec quelques heures de retard a CDG pour cause d’escale impromptue à Manchester….je me demande a quel niveau ils vont pousser leurs cris quand il s’agit de 80 vols annulés immediatement …ce qui doit à ,disons, 150 pax par vol pour faire simple,toucher 12.000 clients!!!!!( évidement,12.000 personnes à la louche,c’est effectivement  » minimal » pour une compagnie qui fait voyager 121.000.000+ de personnes par an….comme 400 pour une autre qui en transporte 75.000.000+/an au fond!)

  3. Erik de Nice

    En cas d’accident, ils indemniseront…..après une multitudes de procès sur des années concernant le montant des indemnités en question mais avec leur « logique financière », indemnisations probablement moins chères que le passage en révision de tous leurs avions cloués au sol pour l’occasion.
    Ça c’est déjà vu aux US et si la FAA ne leur fait pas de rappels à l’ordre de temps à autre, les vieux réflexes refont vite surface…

  4. Comment peut-on « oublier » des vérifications techniques censées etre notées dans un carnet d’entretien? Et la FAA qui est censée renforcer ses ADs qui les autorisent à voler. N’importe quoi.

  5. Y a que les américains pour faire ça: 128 boeing 737 non inspectés ça peut coûter une dizaine d’incidents si ce n’est des accidents!

  6. les  »  » sur oublié sont vraiment de mise,on tire sur la corde en priant inch’allah que tout se passe bien après tout….jusqu’au jour où….. Et dire que l’on a tiré à boulet rouge sur AF qui a respecté la réglementation….

  7. Et pour Concorde, la logique économique est passée d’abord; car avec tous les soucis rencontrés, la DGAC s’est bien gardée de clouer l’avion au sol jusqu’au terrible accident.

  8. Le Bon Sens Paysans fait parfois défaut…oui la maintenance est un centre de coût pour un opérateur….mais ca coute tellement plus cher de se retrouver à grounder les machines pour réparation/rattrapage de maintenance….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum