Les premiers 787-9 d’Air Tahiti Nui fournis par ALC

©TNTV

©TNTV

La société de leasing Air Lease Corporation (ALC) a confirmé hier qu’elle louera deux Boeing 787-9 Dreamliner à la compagnie aérienne Air Tahiti Nui, à partir de l’automne 2018.

Dans son communiqué du 3 mars 2015, la société de leasing américaine précise que les deux premiers Dreamliner la compagnie polynésienne font partie des quinze 787-9 (et trente 787-10) figurant déjà dans son portfolio. Le PDG D’ALC Steven F. Udvar-Hazy s’est dit ravi d’avoir trouvé un nouveau client en Air Tahiti Nui : « l’efficacité et le design intérieur du Dreamliner lui permettra de renforcer sa position sur le marché, d’améliorer l’expérience de vol des passagers et de développer le tourisme à Tahiti – ce qui aura un impact sur la stabilité et le succès à long terme de la compagnie ».

Malgré une contre-offre de dernière minute d’Airbus, ATN avait finalement opté le 25 février pour les Dreamliner dans le cadre du renouvellement de sa flotte, deux appareils devant être loués (chez ALC donc) et les deux autres acquis directement chez Boeing. L’avionneur américain estime le contrat à 514 millions de dollars au prix catalogue, et ajoutera les deux 787-9 à son listing une fois la commande finalisée. Le PDG d’Air Tahiti Nui Michel Monvoisin s’interrogeait la semaine dernière dans Tahiti Infos sur la configuration des Dreamliner : « combien en Eco, combien en Business ? Est-ce qu’on fait une éco-premium ? ». Les quatre Airbus A340-300 possédés par ATN seront revendus « probablement pour la récupération des pièces détachées », et celui pris en leasing jusqu’en 2018 sera retourné à son propriétaire.

ALC a déjà commandé plus de 180 Boeing parmi lesquels les Dreamliner donc, des 737-800, des 737 MAX 8 et MAX 9, des 777-300ER ; en 35 ans de carrière dans la location, Steven Udvar-Hazy a acheté plus de 1000 avions au constructeur américain, d’abord pour le compte d’ILFC puis pour ALC depuis 2010. Cette dernière a également à son catalogue des Airbus (A320 et A320neo, A330, A350), ATR 72-600 et Embraer (E175 et E190).

http://www.air-journal.fr/2015-03-04-les-premiers-787-9-dair-tahiti-nui-fournis-par-alc-5138677.html

Commentaire(s)

  1. Bien dommage de ne pas acheter européen pour un département qui est sous perfusion métropolitaine. Regrets.

  2. Pourquoi faut-il acheter systématiquement français quand la collectivité est française ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter