Ethiopian Airlines: Sao Paulo non-stop et nouvel aéroport

aj_ethiopian airlines b787

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines lancera le mois prochain un vol direct entre Addis Abeba et Sao Paulo, supprimant l’escale de Lomé. Les travaux d’expansion en cours dans l’aéroport de la capitale éthiopienne devraient être terminés en 2018, et permettront l’accueil de 20 millions de passagers par an ; mais une nouvelle plateforme est aussi à l’étude, qui viserait une capacité équivalente à celle de Londres-Heathrow par exemple.

A partir du 25 avril 2015, la compagnie nationale d’Ethiopie proposera trois vols non-stop entre sa base à l’aéroport d’Addis Abeba-Bole et Sao Paulo-Guarulhos, toujours opérés en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 24 passagers en classe Affaires et 246 en Economie. Pas de changement dan le nombre de fréquence donc, mais les départs sont désormais programmés lundi, mercredi et samedi à 08h45 pour arriver à 14h45, les vols retour quittant le Brésil mardi, jeudi et dimanche à 2h30 pour atterrir à 20h30 (durée de vol moyenne 12 heures). Ethiopian Airlines reste sans concurrence sur cette route, TAM Brazilian Airlines ne proposant aucune route entre Sao Paulo et l’Afrique. Elle continuera à desservir Lomé quatre fois par semaine, avec prolongation vers Abidjan.

Rappelons que la compagnie de Star Alliance s’était envolée vers le Brésil en juillet 2013, desservant alors Sao Paulo et Rio de Janeiro ; uniquement proposée à l’aller de la route triangulaire, cette dernière destination avait été supprimée en mai 2014. Prochaines nouveautés intercontinentales pour Ethiopian Airlines : retour à Singapour le 31 mars, puis arrivée à Tokyo-Narita à compter du 20 avril, en prolongement de la route de Hong Kong, puis Dublin et Los Angeles début juin et Manille fin juin.

Avec 6 millions de passagers transportés en 2014 (+15%), Ethiopian Airlines commence à se sentir à l’étroit à l’aéroport Bole. Les travaux débutés en septembre dernier porteront sa capacité annuelle de 7 à 20 millions de passagers en 2018, un chiffre qu’elle juge suffisant pour les quinze prochaines années. Mais la compagnie, qui vise une flotte de 150 appareils à l’horizon 2025 (79 aujourd’hui en incluant en incluant ASKY et Malawian), n’est pas la seule à s’y développer. D’où le projet des autorités éthiopiennes de construire un nouvel aéroport, capable d’accueillir 70 millions de voyageurs par an. Le directeur d’Ethiopian Airports Hailu Gebremariam expliquait le mois dernier vouloir choisir sous six mois le site de cette plateforme, trois solutions « à entre 60 et 70 km de la capitale » ayant été retenus parmi huit projets. Mais entre problèmes de financement (jusqu’à 3 milliards d’euros a priori) et design de la plateforme, il ne croit pas à un début des travaux avant 2023.

http://www.air-journal.fr/2015-03-11-ethiopian-airlines-sao-paulo-non-stop-et-nouvel-aeroport-5140164.html

Commentaire(s)

  1. PE
    Publié le 11 mars 2015

    60 km de la capitale, ça sent bon un remake de Narita qui, faut-il le rappeler, fut un flop monstrueux…..

    • Le problème géographique d’Addis-Abeba est que la capitale éthiopienne, comme une bonne partie du pays, est en région montagneuse donc entouré de collines montagneuse. il est donc difficile d’avoir une surface des plus plates pour avoir un aéroport international avec une longueur (minimum 3000 mètres) de piste suffisante.

  2. jeanpierred
    Publié le 11 mars 2015

    Il y a manifestement une erreur avec l’horaire du vol sortant car il est impossible qu’un vol sans escale partant d’Addis-Abeba à 00h45 arrive à Sao Paulo à 14h45, heure locale.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter