Crash Germanwings : Andreas Lubitz s’était renseigné sur le suicide et les portes de cockpit sur internet

air-journal_Lubitz copilote germanwings 4U9525 crash

Le parquet allemand de Düsseldorf a annoncé aujourd’hui que le copilote Andreas Lubitz, qui a précipité l’A320 de la Germanwings dans les Alpes françaises le 24 mars 2015, avait fait des recherches sur internet sur le suicide et sur les portes de cockpits.

Sur une tablette saisie lors d’une perquisition au domicile du copilote, les enquêteurs allemands ont découvert qu’il avait effectuées des recherches sur internet sur ces deux sujets, le suicide et sur les portes de cockpits, jusqu’au 23 mars, la veille du crash. Andreas Lubitz s’était «informé sur les manières de se suicider» ainsi que sur «les portes de cockpit et leurs mesures de sécurité». En outre, il s’était également penché sur des «méthodes de traitement médical».

«Le navigateur (de la tablette) n’avait pas été effacé et il était en particulier possible de suivre sur l’appareil les recherches effectuées sur la période comprise entre le 16 mars et le 23 mars 2015», a précisé le parquet de Düsseldorf dans un communiqué. Le fait que le copilote s’était renseigné sur ces deux sujets sur internet confirmerait l’acte prémédité.

 

http://www.air-journal.fr/2015-04-02-crash-germanwings-andreas-lubitz-avait-fait-des-recherches-sur-le-suicide-et-les-portes-de-cockpit-5142137.html

Commentaire(s)

  1. CZL
    Publié le 2 avril 2015

    Confirmation donc que ce Monsieur est bien un terroriste qui a bien préparé son coup

    • Un tel cas n’est pas un terroriste mais un malade mental qu’il aurait fallu détecter et soigner (tout en maintenant hors d’un avion). Ne confondons pas.

      • CZL
        Publié le 2 avril 2015

        Oui …. oui

        Tous les terroristes sont des malades, car il faut bien être malade pour tuer des innocents

        Donc c’est un terroriste comme les autres, je ne fais pas de différence, pas de deux poids deux mesures

  2. Non mais là c’est le pompon… Et si c’est bien le parquet allemand qui le declare et non un magazine à sensations… Ya de quoi halluciner.

  3. Lockheed
    Publié le 2 avril 2015

    Haha un pilote qui se renseigne sur internet sur comment utiliser une porte de cockpit?! Preuve de plus qu’on se fout bien de notre …..

  4. Les dirigeants du groupe LH doivent avoir des nuits blanches… sans compter que leurs assureurs vont leur faire passer pas mal d’autres dans les mois à venir.
    Ceci dit, ce drame risque de remettre en question la notion juridique de secret médical, sur des métiers où un comportement hautement dépressif peut avoir des conséquences aussi catastrophiques.
    Le législateur a un difficile exercice devant lui, car aux législations propres à chaque pays il faudra arriver à une harmonisation au niveau européen au moins -pour ce qui concerne les métiers de pilote mais également conducteur de train, chauffeur d’autocar etc etc.

  5. LOCKHEED –> Je pense que le mec a telecharger le PoH de son avion, l’article est simplifier pour que les gens comprennent !

    Mais bon, vous vous rendez compte que vous répéter 4fois la même chose les gars ?

  6. SERPICO
    Publié le 2 avril 2015

    Mais lockheed, aveuglé par son corporatisme de PNT, va encore nous expliquer qu’il s’agit d’un malaise, et qu’il s’est couché sur le dispositif de verrouillage de la porte…. Ces PNT, sont toujours les victimes des crash, des malaises, en passant par les sondes, les pistes détrempées… Presque risible, le problème c’est que cela cause des centaines et des centaines de morts….

  7. ben
    Publié le 2 avril 2015

    @inukshuk
    S’il s’est sciemment suicidé en tuant 149 personnes, c’est un attentat suicide, et c’est donc un terroriste….

    • @ Ben: un malade mental n’a pas conscience (en tous cas tel que nous le concevons) qu’il va tuer 149 personnes. « Se suicider sciemment » ne veut pas dire grand chose. Il ne s’agit pas d’un geste politique mais d’une dépression grave. Rien à voir.

  8. SZX
    Publié le 2 avril 2015

    Question: Est-ce que vivre 20 jours par mois dans une chambre de 20 m2 d’un hotel low cost, à travailler à horaires décalés et cadence plus que « soutenue » en étant couvert de dettes et n’ayant plus de vie sociale, sans pouvoir en planifier une pour cause d’instabilité du choix des bases, pour cause de précarité financière, à avoir une hygiène de vie détestable, sont des critères affectant le mental d’une personne… ? Si oui, quelles en seraient les consequences économiques pour l’industrie aéronautique et les secteurs qui en dependent? Ne voyez pas de rapprochement avec le cas spécifique de Germanwings mais bien avec la vie de certains PNT et ce, tous pays confondus.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum