Le 6 mai 1923 dans le ciel : Barbot gagne les 25 000 francs du prix du Matin

air-journal-georges-barbot-03

Histoire de l’aviation – 6 mai 1923. En ce 6 mai 1923, c’est l’aviateur Georges Barbot qui fait l’actualité aéronautique, ce dernier signant dans la seule journée de ce dimanche la double traversée de la Manche, remportant de ce fait le prix d’aviation instauré par le quotidien français Le Matin.

Comme le stipulait le règlement du prix du Matin, qui voulait que le trajet soit réalisé avec un avion de faible puissance ou moto-aviette, Georges Barbot avait pris les commandes d’un aéroplane Dewoitine à moteur de la firme Clerget, affichant seulement une puissance de 11 chevaux, pour réaliser sa tentative qui va être couronnée de succès.

Sous le contrôle de MM. Crespel et Sabudie, Georges Barbot va prendre son envol à 17 h 20, décollant alors de l’aérodrome de Saint-Inglevert, direction l’aérodrome anglais de Lympne, qu’il va rejoindre au terme d’une heure de vol. 30 minutes plus tard, il reprend le chemin des airs vers la France, un vol retour effectué en 43 minutes. Une performance qui sera récompensée par 25 000 francs offerts par Le Matin.

http://www.air-journal.fr/2015-05-06-le-6-mai-1923-dans-le-ciel-barbot-gagne-les-25-000-francs-du-prix-du-matin-5142465.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter