SAS Scandinavian : forte chute du trafic en avril

air-journal_SAS Scandinavian A330-300

La compagnie aérienne SAS Scandinavian Airlines a transporté 2,2 millions de passagers le mois dernier, en recul de -9,6% par rapport à avril 2014.

Relativisant ces résultats par rapport aux excellent chiffres d’avril 2014, la compagnie scandinave explique dans un communiqué avoir « amélioré l’équilibre entre offre et demande », sur un marché régional « temporairement stabilisé ». Son trafic en PKT (passager kilomètre transporté » a chuté de -11,7% sur des capacités en SKO (siège kilomètre offert) stables à -0,1% ; en conséquence le coefficient d’occupation perd 9,2 points à 70,1%. SAS Scandinavian Airlines souligne que ses capacités sur les vols réguliers ont augmenté de 2,7% en avril 2015, au détriment de l’activité charter, et que le total de passagers en SAS Plus (avant de l’avion en monocouloir, classe Premium sur les Airbus A330-300 et A340-300) est en hausse de +6,5%.  Les capacités sur l’intercontinental ont reculé de -5,3% (trafic -10,9%), le trafic européen a perdu 11% « par rapport aux hauts niveaux atteints l’année dernière », et sur les routes intérieures le trafic est en hausse de +1,2% (capacités +7,2%).

La compagnie de Star Alliance précise aussi que le rendement et le PASK étaient en hausse en mars, respectivement de +8,1% et +13% en tenant comptes des taux de change ; leurs évolutions devraient rester positives en avril. SAS Scandinavian Airlines mentionne aussi un programme estival « bien reçu » avec des réservations au niveau attendu, mais reconnait que la concurrence reste « très forte dans certains marchés ».

http://www.air-journal.fr/2015-05-12-sas-scandinavian-forte-chute-du-trafic-en-avril-5144070.html

Commentaire(s)

  1. Pipoca
    Publié le 12 mai 2015

    La concurrence « reste forte ». N’aurait elle pas tendance à s’intensifier ?? Même en Scandinavie?

  2. Publié le 12 mai 2015

    Dès qu’Air France publie des résultats à peine décevants, tous les comentaires affluent. En revanche, quand SAS publie des résultats catastrophiques (chute de 9% du coefficient de remplissage, ce n’est pas la gloire tout de même), il n’y a plus personne…

    Plus sérieusement, l’avenir en Europe s’assombrit pour les compagnies traditionnelles et ceci est fort dommage pour le passager puisque ce sont les seules à proposer certaines lignes pas toujours rentables mais pourtant très utiles (notamment les routes intérieures). Les compagnies low Cost (dont les parts de marché croissent continuellement et qui n’ont que faire de ces courtes liaisons) sont en train de porter un coup fatal aux marchés domestiques aériens, grignoté en permanence Par des lgv déficitaires mais subventionnées à coup de dizaines de milliards d’euros par l’Etat et les collectivités locales. Faut-il rappeler que l’avion est le seul moyen de transport s’autofinançant ?

  3. Aulongcourt
    Publié le 12 mai 2015

    Très mauvais résultats pour SAS en avril, et ce n’est pas en triturant la présentation des données chiffrées que cela les rend plus présentables..
    « Améliorer l’équilibre entre offre et demande sur le marché régional », cela ne signifie pas avoir atteint cet équilibre:donc difficultés encore devant…
    SAS est depuis longtemps une compagnie en petite forme financière :on lui souhaite de retrouver le plus rapidement possible le chemin du redressement durable (comme à toutes les compagnies dans la même situation d’ailleurs, car ça ne fait jamais plaisir de voir une compagnie dans l’impasse quand on aime le monde aérien…)

  4. Publié le 12 mai 2015

    En même temps la qualité de leur service en classe éco a tellement chuté que ça a atteint le niveau de Norwegian, qui offre des tarifs bien moins onéreux…

    • Pipoca
      Publié le 12 mai 2015

      Le service a glissé de très bon à franchement mauvais ds ttes les classes de service, et il n’y a pas d’amélioration en vue.

  5. PanAm81
    Publié le 12 mai 2015

    Déjà, un seul hub à Arlanda, cela réduirait les charges structurelles non? Enfin je ne suis pas un expert!

    • Pere Denis
      Publié le 12 mai 2015

      Pour SAS, s’il ne devait y avoir qu’un seul et unique hub, je crois qu’il serait plutôt à Copenhague qu’à Stokholm-Arlanda…..
      De plus il ne faut pas oublier que cette compagnie est tri-nationnale:danoise-suedoise-norvegienne, et que les trois gouvernements fondateurs, s’ils n’ont plus la majorité comme jadis, ont encore tous les trois des parts du capital…et des sièges au conseil d’administration de la compagnie!

  6. czl
    Publié le 12 mai 2015

    cette compagnie est en sursis depuis quelques années déjà

    Elle sera obligée de se restructurer et de ne garder qu’un seul Hub : soit Arlanda, soit Copenhague mais pas les deux

  7. valoche
    Publié le 13 mai 2015

    Ces statistiques qui comparent avril 2015 à avril 2014 n’ont aucun intérêt. Ils ne se ressemblent souvent pas (week ends, vacances, jours fériés etc). Il faut comparer sur une année du 1er janvier au 31décembre.

  8. Publié le 13 mai 2015

    Il semble une nouvelle fois que beaucoup de commentateurs ont lu le texte à l’envers, ou n’ont rien compris du tout mais … critiques !

    « PASK étaient en hausse en mars, respectivement de +8,1% et +13% en tenant comptes des taux de change ».

    Ce PASK, c’est la recette par Passenger Available Seat Kilometer donc plus elle s’améliore, plus la companie gagne d’argent par passager/kilomètre transporté donc +8.1% est une amélioration très importante de la rentabilité de la compagnie.
    Comme indiqué dans le texte, le CA des charters (le moins rentable en raison de la concurrence des low costs) est en chute tandis que celui généré par le Premium est en hausse !
    Si cette évolution continue, voilà une compagnie qui a tout compris !

    • Aulongcourt
      Publié le 13 mai 2015

      …où comment se raccrocher aux branches….car je note dans ce communiqué:
      – le traffic charter a diminué
      – le traffic europeen a chute de 11%
      -le traffic Internationnal a baissé de 5,3%
      – les capacités totales sont stables avec un traffic total en baisse de 11,7%
      -seul le traffic interieur scandinave connaît une légère hausse

      Alors ça donne des avions plus vides, et lorsque l’on enlève les clients qui payent les tarifs les plus bas,Forcement la moyenne des tarifs payés par ceux qui sont encore la s’élève…meme s’ils ne sont pas plus nombreux, ni n’ont paye plus chacun…Quand en plus vous ajoutez des effets de change monétaire positifs ( et la compagnie n’y etant pour rien,cela ne condamne ni ne glorifie sa gestion) bien sur vous obtenez un PASK positif…mais qui au fond ne signifie rien….D’oùl’idee qu’il ne s’agit que d’une présentation positivee de chiffres qui ne eux ne le sont pas….La situation est et reste bel et bien mauvaise pour SAS….Il n’y a plus qu’à lui souhaiter de trouver le remède!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum