Icelandair repart à Chicago, cartonne au 1er trimestre

air-journal_Icelandair 757-200 Hekla_Aurora

La compagnie aérienne Icelandair relancera l’année prochaine une liaison directe entre Reykjavik et Chicago, après 28 ans d’absence. Elle a enregistré au premier trimestre 2015 une hausse de son trafic passager de +19%, avec le meilleur coefficient d’occupation de son histoire.

A partir du 16 mars 2016, la compagnie nationale islandaise proposera quatre vols par semaine entre sa base de Reykjavik-Keflavik et l’aéroport de Chicago-O’Hare, opérés toute l’année en Boeing 757-200 pouvant accueillir 22 passagers en classes Affaires, 41 en Premium et 120 en Economie. Les départs sont programmés lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 16h45 pour arriver à 18h15, les vols retour quittant l’Illinois à 19h30 pour atterrir le lendemain à 6h35. Icelandair sera sans concurrence sur cette route, qu’elle avait proposée entre 1973 et 1988. Rappelons que l’appareil déployé pourrait évoluer, la compagnie ayant annoncé son intention de renforcer ses capacités l’année prochaine avec l’arrivée de deux 767-300 de 260 sièges (elle attend à partir de 2018 neuf 737 MAX 8 et sept 737 MAX 9, avec des droits d’achat pour huit MAX supplémentaires).

http://www.air-journal.fr/?p=141073

Chicago deviendra la 15e destination d’Icelandair en Amérique du nord, après les vols opérés toute l’année vers Boston, Denver, Edmonton, Newark, New York-JFK, Seattle, Toronto et Washington, plus les lignes saisonnières vers Anchorage, Halifax, Minneapolis-St. Paul, Orlando, Portland (Oregon) et Vancouver.

Icelandair a d’autre part annoncé avoir enregistré au premier trimestre 2015 des résultats « au-delà de ses attentes », transportant près de 477 000 passagers soit une augmentation de 19% par rapport à la même période l’année dernière. De même, elle a enregistré 12% d’augmentation de capacité sur ses vols internationaux ; le coefficient d’occupation s’élève à 79,2% (contre 74,3% l’année précédente), soit le plus haut taux jamais enregistré pour un premier trimestre.

Les bénéfices réalisés au cours de ce trimestre s’élèvent à 167,5 millions d’euros, soit une baisse de -3% par rapport au chiffre de l’année précédente, malgré le développement de l’offre de la compagnie : cela s’explique par l’affaiblissement des monnaies européennes face au dollar américain. A taux fixe, les bénéfices correspondent à une hausse de 6,5%. Les revenus liés au transport ont enregistré une augmentation de 6,1 millions d’euros, soit +6% par rapport au premier trimestre 2014. Sur les vols à destination de l’Amérique du Nord, Icelandair a noté une augmentation de 15%, résultant principalement d’un plus grand nombre de vols vers Washington et Edmonton. D’autre part, la compagnie a enregistré une hausse de 9% sur les vols européens. La hausse de 23% sur le marché nord-atlantique représente la progression la plus importante. Néanmoins, l’expansion de 19% du marché touristique vers l’Islande est conséquente et ce dernier, avec 47% du nombre total de passagers, s’impose donc sur les deux autres marchés d’Icelandair.

Les perspectives de développement du réseau d’Icelandair Group sont prometteuses. En effet, l’augmentation considérable du nombre de passagers et le taux de remplissage record de ce premier trimestre laissent présager d’excellents résultats pour les mois à venir. A ce jour, les réservations des vols pour l’été 2015 correspondent aux prévisions de la compagnie. « Les performances de ce premier trimestre ont excédé nos projections et ont surpassé de manière significative les résultats du premier trimestre 2014. Cela est principalement dû à l’augmentation considérable du nombre de passagers sur les vols internationaux d’Icelandair. De plus, nous avons su optimiser à la fois la capacité de nos appareils et celle de nos hôtels. La baisse du prix du pétrole a également eu un impact conséquent dans la comparaison des deux années. L’augmentation simultanée du nombre de passagers et du taux de remplissage constitue un record pour un premier trimestre. Parallèlement, fort d’une très bonne gestion des chambres d’hôtels, Icelandair Group se positionne au premier plan dans le développement des services pour les touristes voyageant en Islande pendant les périodes hors-saisons. Les résultats d’occupation des chambres étant passés de 67,3% en 2014 à 75,2% au premier trimestre 2015, mettent en évidence le succès de nos actions. La gestion des autres activités commerciales du groupe a également été une réussite en ce premier trimestre » déclare Björgólfur Jóhannsson, CEO et Président d’Icelandair Group.

Icelandair, dessert 39 destinations : 25 en Europe et 14 en Amérique du Nord, en attendant Chicago. Au départ de Paris-Charles de Gaulle Terminal 1 (CDG), Icelandair relie toute l’année l’Islande, la fréquence des vols variant entre la période hivernale, avec 1 à 2 vols quotidiens, et la période estivale avec 19 vols hebdomadaires. Des départs de Bruxelles sont également proposés en période estivale avec 5 vols directs par semaine et au départ de Genève, de mai à septembre avec 2 vols par semaine. Icelandair offre la possibilité d‘un stopover en Islande sans supplément sur le tarif aérien pour ses passagers sur les vols transatlantiques mais aussi plusieurs forfaits séjour en Islande.

http://www.air-journal.fr/2015-05-13-icelandair-repart-a-chicago-cartonne-au-1er-trimestre-5144125.html

Commentaire(s)

  1. Félicitations à cette belle compagnie, et merci à Jacques !

  2. RealVision
    Publié le 13 mai 2015

    Icelandair est un modèle de développement pour une île si petite. La position géostratégique de l’ile et sa culture de la flexibilité y sont pour beaucoup de ce succès. D’ailleurs, Wow, son concurrent direct, essaie d’en profiter aussi.
    Cependant, cette croissance est possible tant et aussi longtemps que les prix demeurent compétitifs et qu’Emirates (et les autres…) n’obtiennent pas de 5ème liberté au départ de l’Europe (il semblerait qu’il aimerait en obtenir au départ de Stockholm ou d’Oslo). Icelandair n’a plus qu’à prier pour que cela n’arrive jamais….

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter