Aéroport de Lyon : +8,2% en avril

aj_aeroport_lyon2

Le trafic à l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry a progressé de +8,2% le mois dernier par rapport à avril 2014, une croissance mise sur le compte de l’ouverture de dix nouvelles liaisons.

Dans son communiqué du 13 mai 2015 titré « quand ouverture de lignes rime avec croissance du trafic », l’aéroport lyonnais précise avoir accueilli 766 062 passagers en avril, bénéficiant sans « nul doute » de l’offre des 10 nouvelles lignes, dont les premières ont été lancées fin mars, ainsi que du dynamisme des compagnies aériennes opérant sur l’aéroport. Le programme des vols printemps / été 2015 à Lyon-Saint Exupéry comprend « une nouvelle offre importante que les rhônalpins ont saisie rapidement ». Pour les premières ouvertures depuis fin mars, il s’agit de nouvelles lignes en vols réguliers vers Cracovie par easyJet (3 vols par semaine) ou Rhodes par Aegean Airlines, Podgorica par Montenegro Airlines, Antalya et Izmir par Sun Express, chacune reliée par 1 vol hebdomadaire. La desserte de la capitale turque a été renforcée avec Pegasus qui vole dorénavant vers l’aéroport d’Istanbul-Sabiha Gökcen 3 fois par semaine. Vueling s’étend de l’Espagne à l’Italie avec 5 vols hebdomadaires sur Rome-Fiumicino.

A partir du 18 mai, Chalair rendra accessible Cologne 9 fois par semaine. Et dès le 3 juin, La Réunion sera opérée par XL Airways 1 fois par semaine. Dans la foulée, le 7 juin Iberia Express lancera Ténériffe 1 fois par semaine et passera à 2 fréquences à partir du 17 juillet, en complément des 6 vols hebdomadaires sur Madrid.

La période est favorisée également par des augmentations de sièges via un plus grand nombre de vols opérés ou un changement d’appareils offrant une plus grande capacité. C’est le cas notamment sur Tel Aviv que Transavia propose dorénavant deux fois par semaine ou sur Stuttgart (Twin Jet), Dublin (Aer Lingus) ou encore Montréal (Air Transat).

Ce sont donc 766 062 passagers accueillis en ce mois d’avril soit + 8.2 % par rapport à avril 2014. Si ce résultat est le fruit de la nouvelle offre proposée, il bénéficie également de la dynamique de la plupart des acteurs aériens opérant sur Lyon-Saint Exupéry. En effet, si le trafic du groupe Air France continue sa décroissance sur la période (-1,6%), les autres compagnies aériennes se développent avec +12,7%.

En cumul sur les 4 premiers mois de l’année, avec 2.618.835 passagers, le trafic de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry progresse de +3,4%. Le trafic national reste parfaitement stable avec 960 840 passagers alors que l’international fait un bond de +5,2%. Le trafic charter enregistre la plus forte augmentation (+19,8%) capitalisant sur un fort développement des vols « import ski ». Le segment low-cost croit de +14,4 % pour atteindre  26,5 % de part de marché. A souligner que cette croissance cumulée du trafic passagers (+3,4%) s’opère avec une régression du nombre de mouvements d’avions opérés depuis et vers l’aéroport, soit -0,8% et 33 797 mouvements.

http://www.air-journal.fr/2015-05-14-aeroport-de-lyon-82-en-avril-5144150.html

Commentaire(s)

  1. AeroNantes
    Publié le 14 mai 2015

    Belle Progression!

  2. mais qui va vite atteindre son plafond…..

  3. Publié le 14 mai 2015

    Bonne Nouvelle pour Lyon ! Espérons l’arrivée de Qatar

    • àldo
      Publié le 14 mai 2015

      Pourquoi?.. sachant que le nouveau terminal va doubler la capacite n’en deplaise aux bobos parisiens et aux nantis d’air france qui au passage est la seule compagnie qui regresse mais elle a raison qu’elle reste a paris

      • àldo
        Publié le 14 mai 2015

        Ma reponse etait pour vayacondios

      • rantanplan
        Publié le 14 mai 2015

        Il n’y a pas qu’à Lyon qu’elle régresse… Le groupe AF/KLM/HOP/TRANSAVIA a perdu du temps pour se positionner en régions. La LGV Sud Ouest avec sans doute une connexion vers TLS à terme ne va pas arranger les choses.La politique commerciale du groupe est on ne peut plus floue, les syndicats omni-présents parasitent régulièrement l’activité, Transavia France a du mal à décoller… Comme vous dites, qu’AF reste à Paris!

        • Aulongcourt
          Publié le 14 mai 2015

          AF avait commene a construire un début de hub à Bordeaux avec des vols provenance France et des départs  » à la suite » ( et inverse ensuite) vers Espagne & Portugal.. Cela s’appelait  » Bordeaux, la Porte Ibérique »….. Et, meme avions pleins, cela a coûté des millions à AF….et donc à été abandonné/démantelé ensuite…
          Le soucis,c’est que dans ce genre d’affaires,AF a toujours pour point de départ de vouloir capter d’abord la clientèle Affaire plus rémunératrice…Or celle ci a toujours les mêmes exigences de base: Pouvoir faire l’aller-retour dans la journée pour les vols France / Europe proche et,à defaut,avoir au moins un vol quotidien…Pour l’exploitant qui part sur cette base,ça veut dire des petits avions car sur la plupart de ces lignes,il n’y a pas assez de trafic Affaire pour justifier fréquences + gros avions …du coup,les couts explosent et il est impossible de proposer des tarifs loisir attractifs ….Au moindre toussotement économique,le peu de traffic Affaire se ramasse…et la compagnie avec!!!

      • il ne suffit pas de construire du m2 pour accroître son trafic, surtout avec Genève à moins de deux heures en voiture…

  4. Philippe
    Publié le 14 mai 2015

    Belle progression comme quoi il faut développer les lignes à Lyon et en faire un deuxième hub pour air France les liaisons régionales existent et cela attireraient pour lyon et air France une nouvelle clientèle qui transite actuellement pour des autres aéroports genéve bale ect ou par des autres hub londres francfort Madrid Lisbonne ect….

  5. Ah…. que de réponse / commentaires simpliste….. les perpétuels YKAFOKON
    🙂

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum