RDC : deux A320 pour la future Congo Airways

air-journal_airbus A320 sharklet 2

Congo Airways, future compagnie aérienne nationale de République Démocratique du Congo, dispose désormais de deux Airbus A320, achetés chez Alitalia.

Selon le premier ministre de RDC Augustin Matata Ponyo interviewé sur France24 le 27 juin 2015, le premier monocouloir sera livré à Congo Airways dès juillet et le second au début du mois suivant, le vol inaugural de la compagnie devant être effectué d’ici la fin août depuis sa base à l’aéroport de Kinshasa-N’Djili. Des sources parlent d’appareils vieux de sept à huit ans, et d’un contrat de 50 millions de dollars – le choix du crédit-bail plutôt que du leasing initialement envisagé étant « un gage de crédibilité » donné par la RDC et Congo Airways. Le réseau du nouveau transporteur national doit compter huit aéroports domestiques selon PressAfrik, puis 14 d’ici trois ans – d’autres Airbus neufs cette fois devant alors avoir rejoint la flotte.

Rappelons que le gouvernement de République Démocratique du Congo et Air France-KLM avaient signé en août 2014 un accord pour le lancement de cette nouvelle compagnie aérienne nationale. Il s’agissait de succéder à LAC (Lignes Aériennes Congolaises), tombée en faillite en 2003, mais aussi de redorer le blason du transport aérien dans le pays dont toutes les compagnies sont sur liste noire européenne : depuis 2007, 65 crashes ont tué au moins 210 passagers et membres d’équipage en RDC. Le gouvernement local avait consulté plusieurs compagnies étrangères comme Brussels Airlines (déjà présente dans le pays via Korongo Airlines), Kenya Airways, Ethiopian Airlines ou Turkish Airlines avant de se décider à signer avec le groupe franco-néerlandais.

L’aéroport de Kinshasa a inauguré la semaine dernière sa nouvelle tour de contrôle (en fonctionnement d’ici la fin de l’année) et son nouveau terminal de 10 000 m², qui devrait tourner à plein d’ici la fin juillet.

http://www.air-journal.fr/2015-06-29-rdc-deux-a320-pour-la-future-congo-airways-5146382.html

Commentaire(s)

  1. dambe
    Publié le 29 juin 2015

    Bonne initiative! Reste à mettre en place une stratégie de developpement, ce qui ne sera pas facile avec la concurrence de nombreuses compagnies dans la région. La RDC étant vaste congo airways devrait plutôt miser sur le réseau domestique.

  2. J’adore l’expression plein de négatif : « vieux de 07 ou 08 ans » !!! Est ce que pour une compagnie non africaine on aurait écrit ainsi pour des avions n’ayant que 07 ou 08 ans ou n’aurait-on pas dis « âgés de 07 ou 08 ans » ???
    Posez vous la question car on parle bien d’avion sortie d’usine il y a 07 ou 08 ans !!!

  3. C’est deja mieux. On atteindra notre vitesse de croisière. C’est sur.

  4. Le jour où le congolais arrêtera de s’autoflageler, ce pays pourra prendre, comme dit notre ami, sa vitesse de croisière et cela dans tous les domaines.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter