Le 9 août 1911 dans le ciel : Jules Védrines, potentiel gagnant de la Coupe Michelin

air-journal-vedrines-coupe-michelin-1911

Histoire de l’aviation – 9 août 1911. En ce 9 août 1911, c’est l’aviateur Jules Védrines qui fait l’actualité aéronautique, ce dernier s’illustrant dans le cadre de sa participation à la Coupe Michelin. En ce jour, il devient en effet le nouveau détenteur du trophée. Un classement dans la compétition somme toute provisoire. D’autres aviateurs ayant encore le loisir de tenter leur chance.

Le 21 juillet 1911, c’était l’aviateur Loridan qui s’était hissé en tête de la compétition enregistrant un vol de 700 kilomètres en 10 heures et 51 minutes, performance que Jules Védrines est parvenu à améliorer malgré un soleil de plomb : la température grimpant jusqu’à 56 °C en plein soleil, pilotant alors un appareil de type monoplan signé Morane à moteur de la firme Gnome et équipé de bougies Oléo.

Volant à une vitesse moyenne de 73,823 kilomètres par heure, il a ainsi parcouru 808 kilomètres en 10 heures, 56 minutes et 42 secondes, évoluant sur le circuit Lhumery – Gidy, totalisant pas moins de 101 kilomètres aller-retour. M. Thuault, en qualité de chronométreur officiel, a assuré le contrôle du vol de Jules Védrines.

http://www.air-journal.fr/2015-08-09-le-9-aout-1911-dans-le-ciel-jules-vedrines-potentiel-gagnant-de-la-coupe-michelin-5147127.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter