Air Berlin toujours en perte au premier semestre

aj_air-berlin_A319

La compagnie aérienne allemande Air Berlin a dévoilé ses résultats pour le premier semestre 2015 avec des pertes nettes qui se poursuivent d’un montant de 247,6 millions d’euros, en hausse par rapport à la même période en 2014 où ses pertes se chiffraient à 201,2 million d’euros.

Les revenus au deuxième trimestre 2015 (1,07 milliard d’euros) sont en baisse de 7 % par rapport à la même période un an plus tôt, et ceux du premier semestre 2015 sont en baisse de 2,3 % à 1,87 milliard d’euros. Ces résultats bien que négatifs n’entament pas la confiance du PDG Stefan Pichler qui voit en ce second trimestre une période de transition alors que des mesures d’économie ont été introduites. « Après un bon premier trimestre, le deuxième trimestre a été un trimestre de transition en lien avec la tendance du marché, comme prévu et annoncé », a-t-il déclaré dans un communiqué en date du 12 août 2015. « Nous sommes optimistes quant aux perspectives pour le second semestre de l’année. Je suis convaincu qu’airberlin est bien positionné, grâce aux mesures d’amélioration de l’efficacité que nous avons introduites ».

Les bénéfices résultant de la faiblesse des prix du pétrole ont été compensés par les mauvais résultats issus de la couverture du carburant et du développement du dollar américain, rappelle Air Berlin.

« Un examen fondamental de l’actuel réseau exploité par airberlin est en voie d’achèvement et vise à l’améliorer de façon significative », rappelle Air Berlin. Elle attend des améliorations considérables considérant son rendement, l’utilisation optimisée de ses capacités ainsi que de sa recette unitaire au siège kilomètre (RSKO).

Rappelons que la compagnie qui a enregistré pour l’année 2014 des pertes record  à hauteur de 377 millions d’euros, en hausse de 19% par rapport à l’année précédente, s’est lancée dans un « réalignement stratégique et opérationnel ». La deuxième phase de son plan de restructuration Turbine doit  s’attaquer à l’ajustement de ses capacités et à la segmentation des marchés – deux chantiers qui devraient être terminés au printemps 2016. Lors de sa dernière phase, à partir d’avril 2016, Air Berlin, partenaire d’Etihad Airways qui a investi dans 29,21 % de son capital, renforcera ses hubs dans le but de retrouver le chemin des bénéfices.

http://www.air-journal.fr/2015-08-16-air-berlin-toujours-en-perte-au-premier-semestre-5148612.html

Commentaire(s)

  1. L’Allemagne a-t-elle réellement de la place pour avoir une seconde compagnie d’une telle envergure après LH ?

    quand bien même l’Allemagne est le pays le plus peuplé d’Europe, aucuns autres pays de l’UE possède 2 ‘grandes’ compagnies à la fois positionné sur le marché national et international. Oui vivement qu’on en sache plus à propos de ce ‘réalignement stratégique’.

  2. Vincent
    Publié le 16 août 2015

    « son plan de restructuration Turbine » ! ! !

  3. czl
    Publié le 16 août 2015

    Air Berlin c’est quoi au juste?

    Une compagnie régulière?
    Une Low cost?
    Une compagnie charter?
    Une compagnie avec Hub? Sans Hub?
    Une compagnie Européennes? Internationale?

  4. Publié le 17 août 2015

    AB est une compagnie régulière.

    Ah bon est en Espagne : air europa cie régulière effectuant des vols domestiques et internationales, pissedant une flotte de 60 appareils environ

  5. Airbid
    Publié le 17 août 2015

    Après avoir fait la guerre aux compagnies historiques, les low cost vont s’entretuer , c’est évident.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter