Syphax Airlines : retrait du titre, séquestre des billets non volés

air-journal_Syphax A320

Vingt jours après l’annonce de la suspension de tous ses vols, la compagnie aérienne Syphax Airlines va voir son action retirée de la Bourse de Tunis, pour manquements à ses obligations d’information financière. Et elle ne pourra accéder aux sommes versées pour les billets de vols non effectués.

Le site Tustex a publié le 20 aout 2015 une note du Conseil du marché financier (CMF) engageant une Offre publique de retrait (OPR) sur le titre Syphax Airlines, en raison du manquement de la société à ses obligations vis-à-vis de la réglementation boursière. Le CMF reproche à la compagnie privée tunisienne, qui était entrée en bourse en avril 2013, de ne pas avoir publié ses résultats depuis septembre 2014. Mais aussi d’avoir communiqué des états financiers erronés en 2013, que ce soit sur son chiffre d’affaires, son endettement, ses charges ou ses actifs. Selon Tustex, le CMF évoque également une correspondance dans laquelle les commissaires aux comptes font part de la détérioration de la situation de Syphax Airlines, compromettant sa capacité à poursuivre ses activités.

Le fondateur et ancien dirigeant de Syphax Airlines Mohamed Frikha a été entendu par le CMF le 17 août ; en tant qu’actionnaire majoritaire, il devra « soumettre les actions de la société a une offre publique de retrait sur les 2 402 671 actions constituant le flottant, au prix unitaire de 3,900 DT. L’offre s’étalera du 21 septembre au 30 octobre 2015 ». L’action de Syphax Airlines était cotée 10 dinars lors de son entrée ne bourse.

Syphax Airlines avait annoncé le 29 juillet la suspension provisoire de tous ses vols depuis et vers la Tunisie, officiellement suite à sa suspension du BSP, laissant sur le tarmac de nombreux passagers ayant déjà payé leur billet d’avion. Une situation qui a poussé le Syndicat National des Agences de Voyage (SNAV) à intenter un référé afin de « bloquer les sommes afférentes aux émissions de juillet sur cette compagnie devant être versées au BSP le 17 août ». Le syndicat a eu gain de cause : selon son communiqué de mercredi, le jugement rendu le 13 août dernier par le TGI de Paris « est favorable aux agences de voyages », et « un remboursement des billets et coupons non volés pourra intervenir une fois ceux-ci validés par IATA et la compagnie ». Syphax Airlines avait plaidé – sans convaincre – sur le caractère provisoire de la suspension des vols, et sur les aides annoncées par l’Etat tunisien afin de conserver les sommes reçues pour les vols programmés à compter du 30 juillet mais pas effectués. Ces sommes sont désormais sous séquestre.

http://www.air-journal.fr/2015-08-21-syphax-airlines-retrait-du-tire-sequestre-des-billets-non-voles-5148840.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 21 août 2015 à 9 h 46 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 21 août 2015

    @Francois Duclos

    Monsieur Duclos , il faut corriger le Titre … c’est le cas de le dire …
    J’apprécie par ailleurs votre Site , même si le modérateur sur les commentaires est un peu laxiste …

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter