Aéroport de Bordeaux : une croissance de +7% cet été

air-journal_bordeaux_aeroport 2

Plus de 1,6 million de passagers ont transité cet été à l’aéroport de Bordeaux, soit une croissance globale de +7% et de 14% à l’international.

Sur ces trois mois d’été, de juin à août, le trafic international a détrôné pour la première fois le trafic national de plus de 115.000 passagers. Les nombreuses ouvertures de lignes en 2015 soutenues par l’attractivité touristique de la ville et de la région ont contribué largement à l’internationalisation de la plateforme bordelaise. Les vols low cost ont représenté près de la moitié du trafic estival. En revanche, la fréquentation des destinations nationales était en légère baisse sur juin, juillet et août.

C’est donc bien le trafic international qui a renforcé le trafic passager à l’aéroport de Bordeaux. Le trafic international atteint un record avec 874.160 passagers et +14,1% de hausse de fréquentation sur la saison estivale dû au développement des fréquences sur certaines destinations existantes et à l’ouverture de 10 nouvelles lignes internationales depuis le printemps. La fréquentation des hubs internationaux ont contribué nettement à ces scores : Istanbul +94,8% passé en vol quotidien depuis le début de la saison, Amsterdam 28,2%, Lisbonne +21,6%, Madrid +10,9%, Paris Charles-de-Gaulle +6,6% et Londres Gatwick +6,1%. Plus de 435.000 passagers ont utilisé ces plateformes de correspondances internationales sur les 3 derniers mois.

L’Espagne est la grande gagnante de cette saison estivale avec plus de 93.000 passagers grâce aux excellents chiffres de Barcelone (+7,2%) et au record de fréquentation sur Malaga qui a doublé son trafic avec l’arrivée de la compagnie Vueling complétant l’offre de Volotea. La capitale espagnole avec Iberia a enregistré aussi une belle progression avec +11,2% de croissance. Ibiza avec Volotea affiche également de très bons chiffres avec + 62,6% par rapport à la saison 2014.

L’Italie suit de près son voisin méditerranéen avec plus de 78.000 passagers. Rome continue sa croissance avec +3,5% de trafic pour les compagnies Hop! et Ryanair.
La Grèce prend son envol avec deux nouvelles destinations : Athènes avec Aegean Airlines et Corfou desservie par Volotea. Le pays comptabilise environ 24.000 passagers. La desserte Héraklion partage aussi ce succès avec +33,1% de trafic sur la saison.

L’Europe du Nord n’est pas en reste par rapport à toutes ces destinations « soleil ». Bruxelles a réalisé un très bel été avec +54% de trafic qui s’explique par l’arrivée de la compagnie Brussels Airlines en mars sur cette desserte. Belfast avec easyJet a obtenu la plus belle hausse estivale avec 145,5%, dû à l’ajout d’une fréquence hebdomadaire sur son programme.

Le trafic domestique s’est établi à 731.929 passagers et -0,8% de trafic sur les 3 mois de la saison estivale, ce qui s’explique principalement par la baisse des offres de sièges sur Paris-Orly et Marseille. Sur les autres lignes régionales, la croissance est bonne. La Corse a séduit les touristes estivaux et réalise +10,7% sur les trois dessertes au départ de Bordeaux : Ajaccio, Bastia et Figari.

Le trafic low-cost porte également la croissance avec +11,3% sur ces 3 derniers mois. Les compagnies low cost ont terminé l’été avec 47% du trafic de l’aéroport. Volotea qui a lancé 5 nouvelles lignes sur cette saison réalise +26,6% de fréquentation. easyJet progresse aussi de son côté avec +15% par rapport à l’été 2014 soit plus de 420 000 passagers.

http://www.air-journal.fr/2015-09-09-aeroport-de-bordeaux-une-croissance-de-7-cet-ete-2-5150018.html

Commentaire(s)

  1. Une question naïve : si je comprends bien, un passager qui ferait par exemple BOD–>CDG, puis CDG–>JFK sera compté comme un passager « international » au départ de BOD ?

  2. Rorito

    Voilà encore un bon résultat pour Bordeaux. Il faut maintenant developer les lignes directes vers l’est européen! Alors EasyJet, Ryanair et volotea faites nous plaisir…

    • He he he, c’est une question de point de vue, et comme aurait dit Churchill « la statistique est la forme la plus élaborée du mensonge »

      Ici Bordeaux présente son résultat sur 3 mois (7%) et Nantes sur 2 mois (car juin a été mauvais). Marseille quant à elle présente plutot le trafic record sur le mois d’aout.

      Bref, tout cela c’est de la com.

  3. Et toujours rien vers l’Allemagne, en dehors d’un pauvre Bx/Munich 2 fois par semaine avec Volotea. Pourtant Berlin notamment attire énormément de touristes et les allemands sont friands de la région bordelaise. Sachant qu’il n’y a pas de concurrence sur cette route, je ne comprends pas qu’aucune compagnie ne s’y lance. Quand on voit qu’il y a souvent 2 voire 3 compagnies sur d’autres routes… Il faudrait m’expliquer la statégie commerciale.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter