Korean Air : le Boeing 747-8i à Auckland et Chicago

air-journal_Korean-Air-747-8i-takeoff

La compagnie aérienne Korean Air continue d’ajouter des destinations pour son Boeing 747-8i, Auckland en Nouvelle Zélande puis Chicago aux Etats-Unis devant accueillir le plus récent avion de sa flotte.

Quinze jours après avoir reçu le premier des dix 747-8i commandés, la compagnie nationale de Corée du Sud a annoncé deux nouvelles destinations pour lui : à partir du 5 janvier 2016, il sera déployé trois fois par semaine entre l’aéroport de Seoul-Incheon et Auckland, puis tous les jours à compter du 1er février, à la place du 747-400 qui lui-même remplacera début décembre un 777-300ER (qui sera de retour début mars). Puis le 1er mars, le 747-8i s’envolera à destination de Chicago-O’Hare, à la place du 777-300ER utilisé tous les jours cet hiver. La dernière version du jumbo jet est configurée par Korean Air pour accueillir 6 passagers en Première, 48 en classe Affaires et 314 en Economie (368 sièges au total) ; elle en attend trois exemplaires cette année.

La compagnie de l’alliance SkyTeam déploie déjà son premier 747-8i vers Francfort trois fois par semaine (un rythme qui deviendra quotidien début octobre) ainsi que vers Singapour-Changi sur trois des 17 rotations hebdomadaires. Début novembre, il fera son apparition à San Francisco (quatre vols par semaine, puis sept en décembre), où il remplacera un 777-300ER.

Korean Air est la première compagnie au monde à utiliser les deux versions du 747-8 (elle opère déjà sept 747-8F pour son activité cargo), et la troisième au monde pour la version passagers après Lufthansa (19 en service) et Air China (7). Sa flotte compte au total 115 Boeing, et attend les livraisons de dix 787-9 Dreamliner et dix Bombardier CS300, ainsi que de trente A321neo et autant de 737 MAX 8. Elle a également mis en service les dix A380 commandés.

air-journal_Korean-Air-747-8i-Affaires

http://www.air-journal.fr/2015-09-14-korean-air-le-boeing-747-8i-a-auckland-et-chicago-5150333.html

Commentaire(s)

  1. Bravo! Magnifique machine ! Le roi du ciel! Incontestablement ! En déplaise a certain !

    • why not

      Certes que c’est un bel avion malgré son âge, même s’il a été relooké! Mais la remarque  » n’en déplaise à certains » n’est pas forcément nécessaire 😉

  2. Clo2B

    Pas à moi, en tout cas, et j’aurais même préféré qu’il remplace un plus grand nombre de 777 chez d’autres compagnies, car pour les très longues distances, sur le plan de la sécurité théorique, le quadri restera toujours préférable, malgré le poids de certains…

  3. Exactement CLO2B, tout à fait d’accord avec toi !!! Pour certains trajet il est préférable voir même nécessaire de voler en quadri !!! J’ai du mal à imaginer AIR TAHITI NUI par exemple en biréacteur. Pas top pour la sécurité !!!!

    • LSO

      et pourtant TN a commandé 4 787-9 pour remplacer ses A340…

      • Il n’y a qu’à voir aussi combien de quadri possède NZ… Aucun depuis le retrait du dernier 747-400 il y a quelques mois…

      • Clo2B

        C’est tout à fait différent, pour qu’un bi-réacteur soit relativement sur, il faut qu’il soit assez léger, de manière à rester maniable en cas de perte d’un des 2 réacteurs, ce qu’y n’est pas le cas du 777, bien que sont bilan à l’heure actuelle soit plutôt satisfaisant.
        Cela dit, qu’on le veuille ou non, un quadri restera toujours théoriquement plus sur, mais il y a aussi les impératifs économiques des C.A. qui prime souvent sur la sécurité…

  4. Le 747 restera « iconique »… sans conteste l’avion le plus réussit, le plus sur et le plus confortable. L’innovation apportée à l’époque de sa mise en service avec son « upper deck » (jadis équipé en un très confortable salon ou le stew-barman vous préparait les meilleurs cocktails) était tout simplement génial. C’était la belle époque du transport aérien, à l’époque où l’on rêvait. Seules les compagnies aériennes du Golf avec des aménagements exceptionnels (Etihad, Emirates) voire Virgin, Korean, etc. font encore rêver avec un réel espace de détente autour d’un verre (à condition de pouvoir s’offrir un billet business ou First)… Il est vrai que lorsqu’on voit le deuxième (et dernier) moteur d’un 777 bruler comme un feu de paille avant le décollage, ça fait frémir… une perte de puissance comme celle ci sur un 777 au décollage ou en plein atlantique… et bien moi, je préfère être sur 747-800… Just my choice!

    • The Joke

      On se permettra ici de rappeler qu’au départ la Société Boeing a d’abord et avant tout répondu à une fiche programme et un appel d’offre de l’USAF pour la fourniture q’un appareil cargo de tres grande capacité et à long rayon d’action permettant de déployer rapidement la force militaire américaine de par le monde…
      Les concurrents se virent payer toutes les études et tests préliminaires sur le budget de l’USAF ..et de la NASA!
      L’innovation du poste de pilotage sur-eleve fut la reponse de Boeing a la ligne du cahier des charges qui imposait un chargement frontal de pièces de grandes longueurs ( canon…) et la facilité de mouvement des pièces automotrices ( véhicules divers,tanks…)
      Malheureusement pour Boeing, son projet ne fut pas choisi par l’USAF qui trouva peu pratique d’avoir un plancher si haut..( imposé par la taille des réacteurs montés en pod sous l’aile basse )… surtout que l’un des concurrents les plus sérieux ( Lookheed) proposa alors un quadri en pod sous aile haute avec fuselage sous l’aile assurant un plancher bas: le futur C5A Galaxy….
      Devant cet échec, Boeing décida de valoriser le travail fait pour ( et au compte de…) l’USAF, et étudia à ses frais l’adoption au marché civil de cette machine…

  5. joairline

    Air france déploie un triple 7 pour aller à tahiti déjà !c’est sur que 4 réacteurs est plus rassurant !

  6. Le 747-8 c’est comme le loup blanc , si vous en voyez un prenez le vite en photo …..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum