Le 21 novembre 1908 dans le ciel : Château parcourt plus de 300 m et gagne le prix de l’Aéro-Club

air-journal-buc-monoplan-rep

Histoire de l’aviation – 21 novembre 1908. En ce 21 novembre 1908, c’est l’aviateur Château qui fait l’actualité aéronautique, ce dernier étant déclaré vainqueur du 3e et dernier prix des 200 mètres, offert par l’Aéro-Club de France, après Léon Delagrange et Louis Blériot. L’institution souhaitait à travers ces trois prix récompenser les pilotes étant parvenus à couvrir une distance de 200 mètres par la voie des airs. Un défi qu’a relevé avec succès l’ingénieur de M. Robert Esnault-Pelterie : M. Château, malgré le vent qui soufflait en rafales à 6 – 8 mètres à la seconde au moment de sa tentative.

C’est à l’aérodrome de Buc que l’aviateur Château a pris son envol ce 21 novembre 1908, pilotant alors un appareil de type monoplan « Rep », propriété de M. Robert Esnault-Pelterie. Et il ne lui faudra qu’un seul essai pour venir à bout de ce raid de 200 mètres au minimum.

Contrôlé par MM. Jacques Balsan, Paul Tissandier et Ernest Zens, commissaires de l’Aéro-Club de France, Château enregistre un vol de pas moins de 316 mètres, bien au-delà donc de la distance imposée par le règlement du prix !

 

http://www.air-journal.fr/2015-11-21-le-21-novembre-1908-dans-le-ciel-chateau-parcourt-plus-de-300-m-et-gagne-le-prix-de-laero-club-5152298.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter