113 millions de dollars perdus par LATAM Airlines au troisième trimestre

air-journal_LATAM

La compagnie aérienne LATAM Airlines a annoncé une perte nette de 113 millions de dollars au troisième trimestre, notamment en raison de la forte dévaluation de la devise brésilienne. Face à une demande qui s’annonce plus faible, elle s’engage à revoir à la baisse le plan de livraison de ses avions.

Le bilan contrasté de LATAM Airlines, qui rassemble TAM Airlines et LAN Airlines, est à expliquer en grande partie en raison d’une situation macroéconomique complexe en Amérique du Sud et d’importantes dévaluations des monnaies latino-américaines au cours de la période, et en particulier le réal brésilien qui s’est déprécié de 55,5 %. LATAM Airlines Group annonce ainsi un résultat opérationnel de 120,6 millions de dollars au troisième trimestre 2015, avec une marge opérationnelle de 4,8%, soit une augmentation de 1 point par rapport à la même période en 2014, le revenu total de la compagnie se contractant de près de 20 % (19,9 %) par rapport au troisième trimestre de l’année 2014.

Le groupe sud-américain annonce en outre une perte nette de 113,3 millions de dollars au troisième trimestre 2015, comparable à la perte nette de 107,8 millions de dollars enregistrée au troisième trimestre 2014. Ce résultat inclut une perte liée aux variations du cours du change de 240,1 millions de dollars, principalement encourue par TAM Airlines, résultat d’une dépréciation de 27,2% du réal brésilien durant le trimestre. La compagnie a réussi à minimiser cet effet en réduisant de manière constante l’exposition de sa balance financière à la devise brésilienne.

Etant donné l’impact de la situation économique actuelle au Brésil et les ralentissements qu’elle a entraîné dans l’industrie aéronautique, TAM Airlines a procédé à une réduction de la capacité de son réseau domestique de 5,9% en septembre 2015 et, comme annoncé précédemment, réduira sa capacité au cours du quatrième trimestre 2015 d’approximativement 8 à 10% par rapport à 2014. En conséquence, la compagnie a déjà montré des améliorations dans ses recettes par SKO (Siège-kilomètre offert), qui ont augmenté de 10,7% par rapport au trimestre précédent et 6,0% par rapport au troisième trimestre 2014, mesuré en réal brésilien.

Afin de s’adapter à une demande plus faible, LATAM Airlines Group revoit ses engagements quant au développement de sa flotte pendant les trois prochaines années. Le groupe prévoit de restructurer son plan de livraison d’appareils pour la période 2016-2018, dans le but de réduire ses commandes d’environ 40% pour la période, ce qui équivaudra à une réduction d’environ 3 milliards de dollars à travers des ajournements et des ventes d’appareils court et long-courriers.

Selon ce nouveau calendrier, ce sont 20 appareils qui seront livrés en 2016, dont les 10 Airbus A330 restants. En outre, LATAM continue à rationaliser la capacité dans le transport de fret, après la signature d’une sous-location de l’un de ses quatre 777-200Fs à un tiers.

http://www.air-journal.fr/2015-11-22-113-millions-de-dollars-perdus-par-latam-airlines-au-troisieme-trimestre-5153915.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300ER

    La crise économique brésilienne fait rage. Il est grand temps d’engager des réformes comme en Turquie lors de la crise de 2001.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter