Le 5 décembre 1931 dans le ciel : Lowell Bayles se tue en tentant un record de vitesse

air-journal-lowel-bayles

Histoire de l’aviation – 5 décembre 1931. En ce samedi 5 décembre 1931, c’est l’aviateur de nationalité américaine Lowell Bayles qui fait l’actualité aéronautique, ce dernier prenant le chemin des airs pour tenter de s’attribuer le record du monde de la plus grande vitesse en avion. Malheureusement, à vouloir toujours repousser ses limites, l’accident est parfois au bout du chemin et pour Lowell Bayles, il sera fatal…

En effet, le nom de Lowell Bayles s’ajoute à la longue liste des victimes de l’aviation ce 5 décembre 1931, l’infortuné pilote va ainsi périr dans un accident d’avion, alors que son appareil évolue à environ 500 kilomètres par heure. Piquant du nez, il va finalement s’écraser, ne laissant aucune chance de survie à l’Américain.

Le record du monde de la plus grande vitesse reste ainsi aux mains de l’aviateur Bonnet, auteur d’un vol à 448,171 kilomètres par heure en décembre 1924 et qui avait toutes les craintes à avoir vis-à-vis de Lowell Bayles, puisque l’Américain avait déjà amélioré son record quelques jours avant, mais de façon officieuse, enregistrant une vitesse moyenne horaire de 458,202 kilomètres, mais des appareils de contrôle défectueux n’avaient pas permis l’homologation.

 

http://www.air-journal.fr/2015-12-05-le-5-decembre-1931-dans-le-ciel-lowell-bayles-se-tue-en-tentant-un-record-de-vitesse-5153055.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter