Le 20 janvier 1910 dans le ciel : Le monoplan de Jan Olieslagers détruit par les flammes

air-journal-jan-olieslagers-02

Histoire de l’aviation – 20 janvier 1910. En ce jeudi 20 janvier 1910, l’aérodrome algérien de la Senia situé à Oran est le théâtre dans l’après-midi d’un grave accident d’aéroplane impliquant l’aviateur de nationalité belge Jan Olieslagers, pas encore titulaire du brevet de pilote civil. Heureusement, aussi impressionnante que soit sa chute, le natif d’Anvers, tout de même blessé, aura la vie sauve.

C’est dans le cadre d’un vol d’essai en hauteur qu’est intervenue la catastrophe, ce 20 janvier 1910. Le sort jouant un mauvais coup à Jan Olieslagers, qui a malencontreusement heurté des fils télégraphiques, installé aux commandes d’un appareil de type monoplan de la firme Blériot, alors qu’il achevait son premier tour de piste.

Suite à quoi, l’appareil prend feu, ce dernier sera d’ailleurs totalement détruit. Jan Olieslagers, quant à lui, s’en tire par chance avec seulement des blessures aux mains et aux joues. C’est en voulant redresser son aéroplane qui s’inclinait, en raison d’un souci au niveau du gauchissement des ailes (l’aviateur s’étant pris les pieds dans un câble de transmission), que l’aviateur a foncé dans les fils qui ont sectionné un tube d’arrivée de carburant, qui n’a pas tardé à s’enflammer !

http://www.air-journal.fr/2016-01-20-le-20-janvier-1910-dans-le-ciel-le-monoplan-de-jan-olieslagers-detruit-par-les-flammes-5155483.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter