JAL teste à Tokyo Haneda un robot humanoïde pour informer

air-journal_Japan Airlines A350-900

La compagnie japonaise Japan Airlines (JAL) teste du  9 au 18 février 2016 à l’aéroport de Tokyo Haneda, NAO, un robot humanoïde interactif et programmable créé par la société française Aldebaran. Sa mission première : informer.

NAO est testé en situation réelle en face du comptoir d’information JAL et en zone C des contrôles sous douane, dans l’aile Sud du Terminal 1 de l’aéroport de Tokyo Haneda, indique le communiqué de presse de la compagnie aérienne japonaise. Au comptoir JAL, le robot, connecté à un panneau digital, est capable de dialoguer de façon interactive et donner des informations locales et sur la plateforme aéroportuaire d’Haneda, sur les vols au départ et à l’arrivée, la météo à destination (en japonais).

Par ailleurs, l’interaction/coopération, entre NAO et le personnel au sol de JAL étant rendues possible grâce à la technologie des montres connectées, seront notamment évaluées concernant les annonces faites aux passagers pour les avertir de l’heure de fermeture des contrôles de sécurité en rapport avec l’horaire de départ de leur vol. Les agents ont la possibilité d’envoyer des instructions au robot et celui-ci peut également à son tour communiquer avec les agents au sol via leur « smartwatch ». Les fonctionnalités linguistiques de NAO (Anglais/Chinois), permettant donc d’offrir une assistance aux visiteurs étrangers dans leur langue maternelle, feront aussi l’objet d’un test grandeur nature.

Air-journal-NAO-Japan Airlines

Le projet, cogéré par l’institut de Recherche Nomura (NRI) et JAL, a pour objectif de développer de nouveaux services à forte valeur ajoutée. JAL mène des investigations concernant les problématiques autour de l’utilisation de la robotique dans un aéroport et souhaite mettre en évidence les bénéfices d’une communication par la robotique plutôt qu’une communication plus conventionnelle par panneau d’information. Parallèlement, la compagnie examinera toutes les opportunités offertes par NAO pour porter assistance à ses équipes au sol. Nomura Institue Research (NRI), quant à lui, est responsable du développement du système d’exploitation des robots.

Air-journal-Nao-robot humanoide JAL

Le test va permettre d’évaluer les aspects pratiques de l’interface utilisateur du robot, en plus de l’étude de nouvelles technologies relatives à des capteurs et autres interfaces système. NRI a travaillé en étroite collaboration avec la société française Aldebaran Robotics à l’origine de la conception du robot afin d’améliorer les mouvements et les aptitudes linguistiques de NAO. S’inscrivant parfaitement dans un projet débuté en juin 2014 visant à favoriser l’éclosion de produits et services novateurs au sein de la compagnie sous la bannière « Embrace new challenges JAL », c’est tout naturellement que JAL apporte son concours et soutien à l’emploi de NAO dans un aéroport. NRI est également très impliqué dans la mise en œuvre de technologies futures et continuera activement à coopérer avec de multiples acteurs et partenaires afin de relever les challenges induits par la création de produits innovants et services utiles.

http://www.air-journal.fr/2016-02-14-jal-teste-un-robot-humanoide-pour-informer-5158038.html

Commentaire(s)

  1. Pet

    Brillant. Innovant, porteur, ambitieux. Certains travaillent pour le futur. Quelle vision, et quelle audace!
    Reste-t-il un robot pour tester la même chose chez AF? Ou CDG? avec les profits réalisés en 015, plutôt que de règler des jetons de présence,pourrait on songer à un investissement dsle même esprit?

  2. Eh ben, on est mal barre avec cela, pourvu que cela n’arrive jamais en France car ça sera le chaos dans les aéroports. Rien ne vaux le VRAI contact humain !!!!

      • Effectivement, je viens de regarder la video et j’adore !!! Ca c’est le future: sociabilité, humanité, chaleur et pas ce monde robotise que certains veulent nous faire adopter de force. Je ne suis pas contre les robots mais je suis contre une société dans laquelle il n’y a plus de contact humain, ç’est la décadence et sera la cause notre déchéance et de notre perte.

    • Pet

      T’as raison.
      Adieu la boîte automatique, le libre service, le scan, la photo, le tel etc …
      Bienvenue au Moyen Âge!

      • Comme d’habituer, la réponse stupide des fan de robotisation envers les personnes qui souhaitent garder le contact humain en réduisant les contestataires a des moyenageux barbares…. mais détrompez vous mon cher, nous sommes pour le progrès mais aussi pour le choix. Si vous souhaitez parler a un robot grand bien vous fasse,. Nous on prefere parler a des personnes physique alors laissez nous le choix et ne nous sortez pas un discours digne de Big Brother. J’espere que vous avez implante votre puce de paiement et de traçage en sous cutané mon cher sinon vous etes un retardataire et contestataire… ahahaahah !!!

        • Pet

          Voilà de la BigBrothererie à deux sous.
          Vs vivez ds un pays (Af du Sud sf erreur) où le coût de la main d’oeuvre permet ce contact humain. Ds bcp d’autres pays, ce n’est pas le/plus le cas: la capacité d’intégrer des infos (web par ex, et IT) rend les gens plus autonomes. Un robot pt très bien assurer x services.
          A Londres ou Paris vs n’êtes pas surpris de l’automation du métro, pas plusque par celle de l’aéroport de Dubai. Pquoi seriez cs surpris d’une info qui cs serait donnée par un bout de plastique? Sa ressemblance « humaine »?? Préferez vs l’info par sms ou mail? Où est la différence?
          C’est du conservatisme.

  3. Chatokay

    Les Cylons furent crées par les Hommes…

    J’ai un mauvais pressentiment là :p

  4. Kon’nichiwa telephone maison

  5. Vincent

    Il faut d’abord comprendre qu’il s’agit du Japon, culture très différente de la nôtre.

    De plus, il ne s’agit que d’un test : pas de panique ! ! !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum