Airbus A350 de China Airlines : plus d’Europe en direct

air-journal_China Airlines A350-900

La compagnie aérienne China Airlines compte sur ses futurs Airbus A350-900 pour desservir toute l’Europe en direct, en supprimant les escales actuelles vers Amsterdam et Rome.

La compagnie nationale taïwanaise a de nouveau annoncé le 14 mars 2016 qu’elle comptait recevoir en juillet le premier des quatorze A350-900 commandés fermes plus six en options, qui seront aménagés pour accueillir 32 passagers en classe Affaires, 31 en Premium et 243 en classe Economie (dont 12 Skycouch), soit 306 places au total. Son président Sun Huang-hsiang a expliqué que ces avions lui permettront de « renforcer sa compétitivité » entre sa base à l’aéroport de Taipei-Taoyuan et l’Europe, à commencer par la suppression en décembre des escales sur les routes vers Amsterdam-Schiphol et Rome-Fiumicino (aujourd’hui desservies via Bangkok et Delhi respectivement). Les lignes de China Airlines vers Francfort et Vienne-Schwechat sont déjà opérées en direct.

Mais le dirigeant s’est déclaré seulement « prudemment optimiste » sur l’avenir du transport aérien à Taïwan en 2016 : « nous allons espérer le meilleur en nous attendant au pire », explique-t-il au China Post, en particulier à cause de l’arrivée début mai à Taipei de l’A380 d’Emirates Airlines. La concurrence des compagnies du Golfe est « de plus en plus féroce avec leurs avions récents et leurs réseaux extensifs », ajoute-t-il, même si la capitale taïwanaise n’accueille pas (encore ?) les avions d’Etihad Airways ou Qatar Airways.

La compagnie de l’alliance SkyTeam espère déployer son premier A350-900 le 1er aout entre Taipei et Hong Kong, à raison de deux puis quatre rotations quotidiennes (il est entré en assemblage final en janvier). Les destinations suivantes devraient Amsterdam et Rome, en direct donc, puis les A350 devraient être envoyés à Auckland via Sydney ou Brisbane, et à Honolulu. Sont également étudiées des destinations aptes au rayon d’action des A350, comme Londres, Seattle ou Houston (rappelons que China Airlines ne dessert pas Paris, contrairement à sa rivale EVA Air). Quatre exemplaires doivent être livrés cette année, six l’année prochaine et les quatre derniers en 2018. Ils remplaceront initialement les quatre A340-300 encore opérés par China Airlines.

air-journal_China Airlines A350-900 FAL

http://www.air-journal.fr/2016-03-15-airbus-a350-de-china-airlines-plus-deurope-en-direct-5159541.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 15 mars 2016

    La compagnie nationale taïwanaise!!!!!!!!!!!!

  2. La confrontation entre les A350-900 de CAL et les 787-10 de EVA sera intéressante et permettra en effet de beaucoup mieux desservir Taiwan en direct depuis l’Europe, avec une augmentation des destinations UE.

  3. CDG est un hub Skyteam pourquoi ne pas venir?!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter