British Airways desservira Le Cap depuis Gatwick

air-journal_british-airways-777

La compagnie aérienne British Airways ajoutera en novembre une deuxième liaison saisonnière vers Le Cap en Afrique du Sud, des départs de l’aéroport de Londres-Gatwick venant s’ajouter en hiver à ceux déjà opérés depuis Heathrow.

A partir du 24 novembre 2016 et uniquement pendant la saison hivernale, la compagnie nationale britannique proposera trois vols par semaine entre sa base à Londres-Gatwick et l’aéroport du Cap, opérés en Boeing 777-200ER tri-classe. Les départs sont programmés lundi, jeudi et samedi à 18h00 pour arriver le lendemain à 7h50, les vols retour quittant l’Afrique du Sud mardi, vendredi et dimanche à 19h10 pour atterrir le lendemain à 5h05. British Airways propose déjà un vol quotidien vers Le Cap depuis Heathrow, en concurrence avec Thomas Cook Airlines qui y arrivera le 16 novembre ; elle dessert également Johannesburg en direct, sa filiale Comair prenant le relais vers Le Cap.

La compagnie de l’alliance Oneworld basera l’hiver prochain un quatrième 777-200ER tri-classe à Gatwick (12 Triple Sept au total), d’où elle doit inaugurer cette année des vols vers San José au Costa Rica le 27 avril, New York-JFK le 1er mai et Lima au Pérou le 4 mai. British Airways comme Thomas Cook profitent au Cap du retrait l’hiver prochain de Virgin Atlantic, qui a décidé de se recentrer sur le trafic transatlantique.

L’aller-retour Gatwick – Le Cap est affiché à partir de 795 livres en Economie, 1712 livres en classe Premium et 3924 livres en classe Affaires.

http://www.air-journal.fr/2016-03-25-british-airways-desservira-le-cap-depuis-gatwick-5160211.html

Commentaire(s)

  1. Bimbo
    Publié le 25 mars 2016

    Ah! Voilà une belle ville, un paysage grandiose, des panoramas vraiment spectaculaires.

    Le Cap, pas Gatwick..bravo BA, un peu chère en ttes classes, prix catalogue.

  2. Une certaine peine.... - 25 mars 2016 à 10 h 15 min
    Une certaine peine....
    Publié le 25 mars 2016

    Je sais et comprend les raisons qui conduisent Virgin Atlantique à se recentrer uniquement sur les liaisons UK- Amérique Nord ( Delta a 49% du capital de Virgin..), et je comprends qu’une entreprise se doit de couper des lignes non rentables de son reseau pour se déployer ailleurs…mais je ne peux m’empêcher d’éprouver une certaine tristesse à voir cette compagnie que j’apprécie beaucoup abandonner par décision de principe toute les parties du monde hors AMN simplement par intérêt bien compris de son actionnaire principal ( sinon majoritaire…) Je trouve tout ca juste dommage…C’est un véritable retour aux sources originelles de cette compagnie a l’épique de son lancement par Sir R. Brandson…qui dot au fond de lui Etre mortifie de la chose, meme s’il ne peut plus rien faire pour s’y opposer…
    Et je me dis que si un jour Delta doit se désengager ( ce que bien sûr elle n’envisage pas une seconde à ce jour!) , cela ressemblera juste à une sorte de gâchis de positions acquises et d’opportunités…Tout le reseau Worldmide de Virgin n’étant pas économiquement dans le rouge, il ne s’agit bien QUE d’une décision de stratégie non motivée par des raisons de pertes financières…

  3. Kevin
    Publié le 25 mars 2016

    Question en passant : Pourquoi BA s’obstine à immobiliser toute la journée l’appareil pour ne faire que des vols de nuit plutôt que de proposer un vol retour de CPT en fin de matinée ?

    • bimbo
      Publié le 25 mars 2016

      Arriver à LHR/GTW/CDG etc vers 23.00, il n’y a plus aucune connexion vers les villes alentour. Et tout le monde n’habite pas DownTown Chelsea.

      Tout le monde fait pareil, AmLat idem.

    • Je suis d’accord avec @Bimbo et de plus, fait un vol Afrique du Sud – Europe de jour, je ne le conseille a personne, c’est super fatiguant et ennuyeux. AF l’avait tente il y a quelques années sur son 2eme vol vers JHB et a basculer son 2eme vol de nuit aussi car pas assez de clients intéresses par ce vol de jour.

  4. Virgin se décide de se re-concentrer sur l’Amerique du Nord car la concurrence des Gulf Sisters est incroyablement aggressive (Emirates et ses multiples vols quotidiens en A380) et qui créent de la sur-capacité.

    N’oublions pas que le marché UK-USA est très important. Un Londres-Las Vegas est une niche, par exemple.

  5. wimo
    Publié le 25 mars 2016

    Je crois qu’il y a déjà deux vols quotidiens LHR-CPT, si je ne me trompe pas…En tout cas, il y a deux CPT-LHR les BA58 et BA42.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum