Singapore Airlines: Christchurch et menus légers

aj_singapore airlines b777 2

La compagnie aérienne Singapore Airlines va renforcer l’hiver prochain sa route entre Singapour et Christchurch, l’un de ses trios destinations en Nouvelle-Zélande. Ses passagers disposent désormais d’une nouvelle offre de repas « sains et délicieux », afin de répondre à la demande croissante des voyageurs souhaitant une alimentation diététique.

Du 23 novembre 2016 au 6 février 2017, la compagnie nationale singapourienne proposera dix vols par semaine entre sa base à Singapour-Changi et l’aéroport de Christchurch au lieu de sept l’hiver dernier, opérés en Boeing 777-200ER réaménagés pour accueillir 26 passagers en classe Affaires et 245 en Economie. Les départs seront alors programmés tous les jours à 19h50 (arrivée le lendemain à 10h40) plus lundi, mercredi et dimanche à 21h40 (arrivée le lendemain à 12h30) ; les vols retour quitteront l’Ile du Sud tous les jours à 12h00 (arrivée 17h40) et lundi, mardi et jeudi à 13h50 (arrivée 19h30). Pas de concurrence directe sur cette route pour Singapore Airlines, mais l’aéroport néo-zélandais est également desservi depuis l’Asie par China Airlines, China Southern Airlines et Emirates Airlines (Air New Zealand n’y propose pas de vols en dehors du Pacifique).

Ces 8130 sièges supplémentaires par semaine pendant la période de l’été austral sont une réponse à une forte demande dans les deux sens, explique la compagnie de Star Alliance dans un communiqué. Elle dessert Christchurch depuis trente ans, ainsi qu’Auckland ; sa nouvelle liaison vers Wellington verra le jour le 20 septembre. Le directeur général pour la Nouvelle Zélande Simon Turcotte précise que cette demande s’accroit chaque année : déjà pendant la haute saison 2015-2016, Singapore Airlines avait opéré 28 vols supplémentaires plus un charter « soit 7850 places au total ». Les nouvelles fréquences permettront « à plus de Néo-Zélandais de découvrir le monde et à plus de touristes de venir dans l’Ile du Sud », ajoute-t-il, tout en offrant encore plus de choix à Changi vers et depuis le réseau combiné de Singapore Airlines et de sa filiale régionale SilkAir.

air-journal_Singapore Air cuisine3 Dès ce mois d’avril, les passagers peuvent découvrir de nouveaux plats « aussi goûteux que sains pour allier plaisir et équilibre » : Singapore Airlines a développé cette nouvelle offre afin de répondre à la demande croissante des voyageurs qui souhaitent une alimentation diététique. La gamme de « plats gastronomiques délicieux et riches en nutriments, vitamines et minéraux » comptera notamment de copieuses salades et sera proposée sur les vols de  Singapore Airlines, ainsi que dans les salons SilverKris Lounge de Changi. Certains des plats ont été conçus en exclusivités par les 8 chefs renommés qui constituent l’ICP, le panel de grands chefs internationaux de SIA. « Nos passagers pensent de plus en plus à leur santé, et nous sommes ravis de pouvoir leur offrir plus de choix et de variété ; cela améliore l’expérience culinaire qu’ils ont lorsqu’ils voyagent avec nous. Avec ces nouveaux plats, les passagers peuvent se laisser tenter par des recettes qui sont à la fois délicieuses et bonnes pour leur santé », explique dans un communiqué Marvin Tan, Senior Vice President Produits et Services.

Ces repas « sains et délicieux » seront servis sur certains vols au départ de Singapour dès ce mois-ci. Une sélection de plats principaux sera intégrée au service Book the Cook, et les passagers de Suites, Première et classe Affaires pourront les commander avant leur départ. Des plats végétariens seront également disponibles. Les passagers pourront choisir des plats européens, comme le Bar Vapeur aux Agrumes et Purée de Laitue du chef Carlo Cracco, membre de l’ICP étoilé Michelin, un plat nourrissant riche en protéines et en acides gras essentiels polyinsaturés comme les oméga-3 et les oméga-6. La cuisine asiatique sera également à l’honneur, avec notamment un plat japonais délicat et parfumé qui combine du bœuf, riche en fer, avec les effets thérapeutiques du gingembre et de l’ail : la Soupe Miso Façon Yamato au Bœuf mijoté sous-vide et son Nimono de Légumes, du chef Yoshihiro Murata, trois étoiles Michelin lui aussi membre de l’ICP, ou encore de délicieux desserts tels qu’une Gelée de Pastèque et Mangue ou un Cheesecake au Tofu et sa Compotée d’Agrumes. Les passagers voyageant en classe Premium et Economie n’ont pas été oubliés, avec un Quinoa aux Pois Chiches et sa Ratatouille – un plat sans gluten appétissant riche en protéines, antioxydants et acides essentiels aminés. Les passagers pourront aussi se régaler d’un Poisson Vapeur à la Sauce aux Baies de Goji, et faire le plein d’omégas-3, de vitamine C, de fer et de fibres.

air-journal_Singapore Air cuisine1Le lancement du programme « sain et délicieux » est le fruit d’un processus considérable de développement, durant lequel Singapore Airlines a eu recours à des focus groups clients et des séances de dégustation avec des voyageurs fréquents. Les observations des passagers sur l’offre déjà existante de repas à bord ont également été prises en compte. En outre, SIA a consulté un expert en nutrition, Mayura Mohta, avec qui elle a revu les recettes et analysé les propriétés nutritionnelles de chaque plat : ceux-ci ont été créés « pour restaurer et ressourcer le corps, plus particulièrement sur les vols long-courriers. Ils sont préparés à partir d’un éventail d’ingrédients sélectionnés avec soins, comme des céréales complètes, des fruits et des légumes frais, des viandes maigres, du poisson, des graines, des fruits oléagineux, des épices et des herbes aromatiques. Ces aliments sont riches en macronutriments, comme les glucides complexes, les protéines maigres, les graisses insaturées, les fibres et des phyto-nutriments réparateurs très nourrissants. Les plats contiennent également des micronutriments actifs particuliers, qui aident à lutter contre les effets néfastes d’un voyage, comme la déshydratation, la fatigue et le décalage horaire », précise Mayura Mohta.

air-journal_Singapore Air cuisine2

http://www.air-journal.fr/2016-04-11-singapore-airlines-christchurch-et-menus-legers-5161289.html

Commentaire(s)

  1. Pas d’A380 pour l’eté ? Bizzare
    Bon de bon vieux 777 qu’ils sont sur de rentabiliser l’eté ferons l’affaire.

  2. Pet
    Publié le 11 avril 2016

    Pouah! Plastique & Light = l’horreur.
    C’est déjà mauvais, en plus ce sera light!

    Le tout ds un  » grande salade » ou « salade gourmande » comme on dit maintenant..
    La laitue a souvent été moins chère que l’écrevisse, le turbot ou le gigot. Meilleure ? Non.
    SQ sape ds ses coûts..

  3. Je trouve pour ma part que c’est une excellente initiative, surtout sur de vols vers des pays d’obèses comme la Nouvelle-Zélande, où les gens croient, comme leurs cousins nord-américains, que pour se désaltérer il est nécessaire d’ingurgiter un demi-litre de soda saturé en sucre plutôt qu’un quart de litre d’eau. Évidemment, quand on boit du cola à table, on perd totalement le sens des goûts subtils, et on compense en se goinfrant de plats super-gras et saturés en sel… C’est cela l’horreur alimentaire !

    Et puis, pourquoi dénigrer une offre qui n’est qu’optionnelle ?
    Quand je vais au Japon, j’aime bien voyager avec Alitalia pour une raison principale: j’ai toujours le choix entre le menu japonais, léger, varié et subtil, avec poisson, légumes variés, soupe miso… et le menu italien à base de pâtes et fromage, mais aussi de crudités méditerranéennes à l’huile d’olive. Et je décide selon mon humeur du moment. Ce plaisir-là suffit à compenser la légère inquiétude que j’ai toujours avec cette compagnie de ne pas trouver mon bagage enregistré sur le tapis à l’arrivée, et de devoir attendre 3 jours sa livraison à domicile !

    Bref, bravo à Singapore Airlines, qui mérite largement son excellente renommée.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter