SriLankan Airlines obligée d’annuler 4 Airbus ?

air-journal_Srilankan A350-900

La compagnie aérienne SriLankan Airlines devrait annuler quatre commandes d’Airbus, sans que l’on sache officiellement quels modèles sont concernés, dans le cadre de la restructuration qui verra l’état reprendre une partie de sa dette. L’expansion de son réseau ces deux prochaines années devrait passer par le Moyen-Orient.

Le Premier ministre du Sri Lanka Ranil Wickremesinghe a annoncé le 26 avril 2016 avoir ordonné à la compagnie nationale d’annuler la commande de quatre Airbus « dont la construction n’a pas encore commencé ». SriLankan Airlines a neuf avions européens en commande, dont deux A320neo et sept A350-900 ; ce dernier modèle est quasi-certainement visé, la commande ayant été passée sous le précédent régime et faisant l’objet de rumeurs d’annulations depuis des mois (quatre avions achetés en propre, commande confirmée en 2013 ; les trois exemplaires pris en leasing chez ILFC, attendus à partir de cet été, ne devraient pas être affectés).

L’Etat a d’autre part annoncé qu’il allait consolider les comptes de SriLankan Airlines, via la reprise d’une partie de sa dette, estimée à 3,2 milliards de dollars, mais aussi en recherchant un investisseur privé. Selon le Premier ministre cité par Economynext, la compagnie basée à l’aéroport de Colombo-Bandaranaike est « un champs de mine » pour l’économie du pays, et le futur investisseur (qui pourrait être une compagnie aérienne) devrait également prendre part à la gestion de SriLankan. Aucune date n’a été donnée sur l’arrivée espérée de cet argent frais.

La compagnie a cependant des projets, en particulier au Moyen-Orient. Sa directrice régionale Samantha Nagahawatte a déclaré lundi à Gulf News que de nouvelles liaisons étaient envisagées vers Téhéran, Amman et Beyrouth d’ici deux ans. L’Iran serait prioritaire, la dirigeante expliquant avoir noté un « fort mouvement touristique » vers le Sri Lanka avant même la levée des sanctions internationales. Les destinations du Golfe Persique comme l’Arabie Saoudite ou les Emirats verraient elles leurs fréquences renforcées. Rappelons que SriLankan Airlines veut déjà augmenter ces capacités vers l’Inde et l’Asie du Sud-est.

http://www.air-journal.fr/2016-04-26-srilankan-airlines-obligee-dannuler-4-airbus-5162019.html

Commentaire(s)

  1. TIM
    Publié le 26 avril 2016

    Des compagnies qui achètent des avions sans en avoir les moyens ce n’est pas nouveau. En me renseignant sur sa flotte je constate qu’elle a reçu 7 a330-300 depuis moins de deux ans, ce qui fait beaucoup d’investissements pour une compagnie dont la flotte est de 24 avions.

  2. Les pays du golfe étant sur la route de l’Europe en partant du Sri Lanka, la concurrence est rude.

  3. Publié le 26 avril 2016

    Hélas d’accord avec PMLR, avec la précision que la corruption n’est pas limitée au gouvernement précédent, la liste en serait longue.
    Le Golfe salvateur ??
    Certainement pas. Jamais vu une cie perdurer ds ce pays.
    L’Etat consolide les cptes en reprenant une partie de la dette de3.2 Md $. (?!)
    Il dt y avoir d’autres priorités ds ce beau pays.

  4. Nico777
    Publié le 26 avril 2016

    Emirates va bien racheter ça et là couler quelque temps après…histoire d’être en monopole sur l’aéroport. ..

  5. pourquooi annuler une commandes d’airbus car cela ferait du travail en moins pourqoi ne pas ouvrir une ligne aerienne entre tarbes et le srilanka et ceux a l’année

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter