Delta lance Raleigh-Durham – Paris, partage avec Transavia

aj_Delta Air Lines 757

La compagnie aérienne Delta Air Lines inaugure vendredi sa nouvelle liaison entre Raleigh-Durham et Paris, la seule liaison directe entre la France et la capitale de Caroline du Nord. Et depuis ce weekend, elle propose en partage de codes avec la low cost Transavia via Amsterdam dix destinations en Europe et Afrique du nord.

A partir du 13 mai 2016, la compagnie américaine propose toute l’année un vol quotidien entre l’aéroport de Raleigh-Durham et Paris-Charles de Gaulle, opérés en Boeing 757-200ER pouvant accueillir 16 passagers en classe Affaires, 44 en Premium et 108 en Economie, et équipé de wifi haut-débit. Les départs sont programmés à 17h57 pour arriver le lendemain à 8h10, les vols retour quittant la France à 11h15 pour se poser à 14h44. Delta Air Lines est sans concurrence sur cette route, étant l’une des rares à proposer des vols internationaux à Raleigh-Durham avec American Airlines vers Londres et Air Canada Express depuis Toronto (Delta y dessert aussi Cancun, ainsi que 19 autres aéroports américains).

Le nouveau service à destination de Raleigh-Durham, exploité dans le cadre de sa coentreprise transatlantique avec Air France-KLM et Alitalia, portera à 13 le nombre total de vols opérés aux jours de pointe entre Paris-CDG et les Etats-Unis par la compagnie de l’alliance SkyTeam. « Le lancement de nouvelles destinations au départ de Paris-CDG a toujours été couronné de succès et, avec cet unique service direct vers Raleigh-Durham, nous offrons aux passagers davantage d’options de voyages à destination des États-Unis, comme en témoignent nos vols vers des villes telles que Salt Lake City et Pittsburgh », a déclaré Dwight James, vice-président Delta pour le marché transatlantique dans un communiqué. La compagnie rappelle qu’environ 60 entreprises françaises ont élu domicile en Caroline du Nord, région réputée pour son « Research Triangle », qui regroupe de nombreuses entreprises spécialisées dans la technologie de l’informatique et les services financiers ainsi que de prestigieuses universités et instituts de recherches. Pour les touristes, la Caroline du Nord offre près de 500 kilomètres de plages inexplorées bordant ses îles barrières, site idéal pour les amoureux de soleil, de sable et de surf; les légendaires montagnes Blue Ridge s’étendent sur 400 kilomètres et longent tout l’état.

Les autres destinations proposées à Paris par Delta Air Lines sont Atlanta, Boston, Cincinnati, Detroit, Minneapolis/St. Paul, New York–JFK, Newark, Philadelphie, Pittsburgh, Salt Lake City, Seattle-Tacoma et en haute saison Chicago-O’Hare ; elle propose également un JFK – Nice-Côte d’Azur. Rappelons qu’Air France commercialise sous code AF les vols opérés par sa partenaire américaine entre Paris et Raleigh, et au-delà vers Baltimore, Cancun, Cleveland, Columbus, Fort Lauderdale, Indianapolis, Los Angeles, Orlando, Philadelphie et Tampa.

air-journal_Transavia planes2A l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, Delta Air Lines propose depuis samedi en partage de codes les vols opérés par la low cost Transavia vers dix destinations. Quatre sont nouvelles dans son réseau et celui de ses partenaires de coentreprise transatlantique : Séville et Alicante en Espagne, Thessalonique en Grèce et Marrakech au Maroc. Les six autres, déjà accessibles d’une manière ou d’une autre par les clients de Delta, sont Barcelone, Malaga, Valence et Ibiza en Espagne, Lisbonne au Portugal et Casablanca au Maroc. Ce partenariat, qui inclut l’accumulation de miles sur les vols de Transavia, « nous permet d’étendre notre réseau vers plus de destinations touristiques, principalement autour de la Méditerranée », explique Nat Pieper, SVP de Delta pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

http://www.air-journal.fr/2016-05-10-delta-lance-raleigh-durham-paris-partage-avec-transavia-5162753.html

Commentaire(s)

  1. DOUDOU
    Publié le 10 mai 2016

    Toujours des bonnes nouvelles des nouvelles lignes LC

    • News de dernière minutes - 11 mai 2016 à 0 h 06 min
      News de dernière minutes
      Publié le 11 mai 2016

      La ligne existait déjà en 1993 que j’avais emprunté à l’époque en MD 11 🙂 avec American Airlines….par contre, c’était une ligne « Business » et non loisirs à l’époque…

  2. Publié le 10 mai 2016

    Charlotte n’est il pas en Caroline du nord ? Il ya bien une liaison entre Paris et Charlotte avec American Airlines en a330

    • Publié le 10 mai 2016

      Oui et c’est meme un hub AA.
      Vu le temps fou qu’on passe a attendre a l’immigration @ RDU, parfois il est meme preferable de faire un stop a CLT (meilleur avion en plus). Pour peu que le vol AA et DL arrivent a RDU a la meme heure, le temps d’attente ne va pas se reduire, au contraire. Les anglais sont bien chanceux de pouvoir utiliser le service TSA.

  3. Publié le 10 mai 2016

    Bonne nouvelle pour les pax ! Mais s’ils voyagent en business depuis les USA, peuvent-ils continuer sur Transavia aussi en business ?
    On commence a s’y perdre avec les doublons entre Transavia et Air France/KLM…

  4. LSO
    Publié le 10 mai 2016

    Business avec to?
    Hahaha

  5. Paris Raleigh… 3521 Nm, on doit s’approcher des limites du 757-200, surtout pendant la saison hivernale ou les vents sont importants…

    Et puis bon, une tel vol sur un 757-200, il faut etre courageux. D’autant plus que Raleigh n’est pas vraiment un hub Delta à l’arrivée…

    Quels sont les atouts de Raleigh? Peut etre une clientele business? mais pour le touriste, je ne vois pas trop l’interet de cette ligne… Autant passer par Atlanta avec Delta ou Charlotte avec American.

    • Publié le 11 mai 2016

      RDU est une « focus city » pour Delta, un espece de mini hub en devenir.
      Mais bon je suis entierement d’accord, cela ne sert a rien du tout, c’est toujours mal deservit quelque soit la compagnie, il n’y a que tres peu de vols directs en domestique, on doit toujours aller vers un HUB plus grand.

      Raleigh c’est principalement business oui (et universitaire egalement, donc beaucoup de vols domestiques). C’est super Green comme coin, niveau qualite de vie c’est pas mal du tout (cout de la vie est relativement bas). Apres je ne suis pas convaincu de l’attrait touristique, il y a des coins interessant en Caroline du Nord (la cote par example), mais pas Raleigh et ses proches alentours.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter