Le 22 mai 1921 dans le ciel : Bossoutrot et d’Or jouent la carte de la prudence et renoncent au Grand Prix des avions

air-journal-F-YHMF-vainqueur-Grand-Prix-Aero-Club

Histoire de l’aviation – 22 mai 1921. Le samedi 21 mai 1921, les aviateurs français Bossoutrot et d’Or prenaient leur envol dans la soirée un peu avant les coups de 20 heures, les deux hommes voulant s’essayer au Grand Prix des avions, à savoir une épreuve aéronautique au cours de laquelle les participants doivent parcourir le trajet Paris-Lille-Paris-Pau-Paris-Metz-Paris, soit une distance s’élevant à pas moins de 2 500 kilomètres, avec à la clé 100 000 francs !

Malheureusement, après un peu plus de 24 heures de course et déjà 1 500 kilomètres de couverts, Bossoutrot et d’Or sont contraints de renoncer à la compétition, une décision prise dans la soirée du dimanche 22 mai 1921, alors qu’ils sont occupés à réaliser le tronçon Paris-Pau-Paris.

Leur tentative dans ce Grand Prix des avions va tourner court, pour un incident de parcours somme toute minime sans aucune gravité : après avoir fait face à une pluie violente et au brouillard, plusieurs soucis d’hélice vont finalement empêcher Bossoutrot et d’Or de poursuivre leur vol, ces derniers se posant vers Tours pour éviter un éventuel accident sur le chemin du retour vers Paris.

 

 

http://www.air-journal.fr/2016-05-22-le-22-mai-1921-dans-le-ciel-bossoutrot-et-dor-jouent-la-carte-de-la-prudence-et-renoncent-au-grand-prix-des-avions-5161839.html

Commentaire(s)

  1. EPL 1986
    Publié le 22 mai 2016

    Luc Bossoutrot va être le pionnier des liaisons commerciales dès 1919, avec un Paris Londres et un Paris Bruxelles aux commandes de son Farman Goliath.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter