Grève des PNC D’Air France fin juillet : préavis maintenu

air-journal_Air France new Affaires Chine PNC

Deux syndicats d’hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne Air France ont maintenu hier leur préavis de grève du 27 juillet au 2 aout, arguant que la seule proposition de la direction est de prolonger leur contrat actuel de cinq mois.

Dans un communiqué du 27 juin 2016, le SNPNC-FO et l’UNSA-PNC réunis en Intersyndicale PNC, qui ont recueilli 45% des suffrages aux dernières élections professionnelles et forment la première force syndicale PNC dans la compagnie nationale française, rappellent qu’ils négocient depuis la mi-avril le renouvellement de l’Accord Collectif AF PNC, qui expire le 31 octobre prochain. Depuis le début de ces négociations, la direction d’Air France « refuse de prendre en compte toute revendication », expliquent les syndicats qui ont en conséquence déposé il y 3 semaines un préavis de grève de 7
jours reconductibles
, du 27 juillet 2016 au 2 août 2016. L’intersyndicale affirme que la réponse de la direction est « pour le moins sommaire » : une proposition de prolongation de l’accord actuel de cinq mois, « n’ayant pour seul but que de reporter une grève prévue cet été ». Et elle déplore « cette posture de la Direction d’Air France qui s’enlise dans un blocage permanent ».

Alors que la tension entre Air France et ses pilotes persiste, les deux syndicats ont beau jeu de rappeler que l’accord collectif signé en 2013 a permis « 20% d’efforts de productivité » et à la compagnie d’afficher « une bonne santé qui permettrait à l’entreprise de sortir de cette impasse ». Ils soulignent avoir choisi un préavis « suffisamment long afin que la Direction puisse reprendre une véritable négociation et qu’elle sorte enfin de cette attitude irresponsable de refus du dialogue social qu’elle cultive depuis plus de 3 ans ». Et accusent les dirigeants d’Air France de « faire le choix de perdre plusieurs centaines de millions d’euros dans un conflit collectif plutôt que de parier sur ses salariés, déjà accablés par 3 ans d’efforts considérables ».

Rappelons qu’après une grève mi-juin, les syndicats de pilotes d’Air France avaient annulé le mouvement prévu le weekend dernier après avoir rencontré le futur PDG du groupe Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, qui prendra officiellement fonction le 4 juillet. Le dirigeant a demandé au SNPL France ALPA, au  SPAF et à Alter de suspendre tout mouvement jusqu’au 1er novembre, le temps pour lui de bâtir un « nouveau projet stratégique » tourné vers la croissance ; en échange, il a promis de suspendre l’application de certaines mesures salariales dans le cadre du plan Transform 2015, entrées en vigueur au 1er juin après l’échec des syndicats de pilotes à mener les 20% d’efforts de productivité atteints par leurs collègues de cabine et du sol.

http://www.air-journal.fr/2016-06-28-greve-des-pnc-dair-france-fin-juillet-preavis-maintenu-5165496.html

Commentaire(s)

  1. Fly14
    Publié le 28 juin 2016

    Puisque ça marche, pourquoi s’en priver….

    • LSO
      Publié le 28 juin 2016

      oui MAIS ce pré avis me semble plus légitime compte tenu de leur respect des engagements pris, signés, et remplis !
      mouvement suffisamment éloignés pour permettre de nouvelles négociations .

  2. Publié le 28 juin 2016

    C’est le moment, les élections de 2017 approchant, tous les grévistes obtiennent ce qu’ils veulent. Pourquoi s’en priver?

  3. Jimmycdg
    Publié le 28 juin 2016

    Ils ont bien raison… quand auront-ils compris qu’il est impossible de retirer des acquis à ses salariés quand on génère des bénéfices et qu’en plus les cadres ont toujours des primes de départ faramineuses? L’exemple doit venir de la hiérarchie et non pas l’inverse.

  4. Malgré la période de vacances avec les nombreuses familles qui voyagent à cette période, certains personnels osent brandir la menace de grève . Cela met en lumière l’attention et le niveau de considération que portent certains PNT et PNC de cette compagnie envers leurs usagers qui continuent de choisir AF .

  5. Clovys
    Publié le 28 juin 2016

    Que je suis content d’avoir privilégié Delta pour l’été….

  6. Olive
    Publié le 28 juin 2016

    Bien vu d’avoir pris la thai pour aller à Bangkok la semaine prochaine !

    • JUAN TRIPPE
      Publié le 28 juin 2016

      +1 Oui, grandes vacances et ponts, il faut privilégier d’autres cies. Autre astuce, à Noël, privilégier les vols long-courriers des autres cies. en cas de mauvais temps. Les vols européens sont souvent annulés tandis que les long-courriers partent. Pour les PNC AF, leurs conditions de travail sont déjà plus favorables que celles de leurs autres collègues européens. Une fois le repas servi, c’est dodo suivi de 3 jours pleins en Asie pour faire du shopping. Un ami PNC se sent très privilégié et me dit que ses collègues (surtout les anciens qui n’arrêtent pas de râler et de dénigrer la cie)

  7. J’etais sur le point de reserver sur Air France pour un voyage la semaine prochaine vers l’hexagone mais a 1500 euros l’aller retour je prefere pas prendre le risque. Du coup je pense que je vais meme pas venir en France, c’est devenu trop la galere.

  8. EPL 1986
    Publié le 28 juin 2016

    Les rotations sur l’Asie sont très fatigantes avec des temps de vol assez long et un décalage horaire difficile à rattraper..Les PNC et PNT travaillent de nombreuses dans une atmosphère appauvrie en oxygène et il faut pouvoir récupérer.

  9. EPL 1986
    Publié le 28 juin 2016

    de nombreuses heures.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum