Turquie : trafic normal dans les aéroports – sauf vers les USA

Air-Journal-Turkish Airlines Boeing

Les aéroports d’Istanbul et Ankara affichent un visage quasi-normal ce lundi matin après la tentative ratée de coup d’état qui a perturbé le trafic aérien dans ces deux villes depuis vendredi. La FAA a maintenu son interdiction de vols entre les Etats-Unis et la Turquie, forçant la compagnie aérienne Turkish Airlines à annuler 12 départs ce matin.

L’aéroport d’Istanbul-Atatürk affiche ce 18 juillet 2016 douze départs annulés par Turkish Airlines vers New York, Los Angeles, San Francisco, Miami, Houston, Atlanta, Chicago, Boston et Washington, le reste du programme de vol de la compagnie nationale turque devant être assuré. Le premier des trois vols de British Airways entre Londres-Heathrow et Istanbul est également annulé, mais pour le reste l’ensemble des compagnies opère normalement. Air France, KLM, Lufthansa, Alitalia ou Air Canada entre autres ont repris leurs vols normalement, tout comme Tunisair ou Royal Air Maroc.

La quasi-totalité des vols à Istanbul-Sabiha Gokcen est affichée en vert ce matin, à l’exception de cinq rotations sur les lignes intérieures assurées par Pegasus Airlines et Anadolu Jet. L’aéroport d’Ankara-Esenboga affiche de son côté un visage complètement normal.

La FAA n’a pas indiqué dans l’interdiction de vols directs ou avec escale entre les Etats-Unis et la Turquie sera levée, la décision devant être prise en coordination avec le Département d’Etat (Affaires étrangères) et celui du Homeland Security. Aucune compagnie aérienne américaine ne dessert la Turquie (United Airlines a un partage de codes avec Turkish Airlines, sa partenaire de Star Alliance).

http://www.air-journal.fr/2016-07-18-turquie-trafic-normal-dans-les-aeroports-sauf-vers-les-usa-5166413.html

Commentaire(s)

  1. gav

    Bref, Erdogan a réussit… susciter un pseude « coup d’état » (bonjour tous les gogos qui y croient), pour justifier une répression sans précédent à l’égard de son opposition et avoir une autoroute pour continuer l’islamisation rampante de son pays (que la traite d’Angela Merkel valide et prépare contre l’avis des peuples européens, à grand coup de millions d’Euros, argent du contribuable européen).

    Quant à l’élection « démocratique » d’Erdogan qui a bourré les urnes jusqu’à « plus soif » et fait voté tous les vieillards et les handicapés du pays… personne ne peut y croire.

    Nous sommes face à une dictature qui joue avec le feu (en continuant de soutenir financièrement et logistiquement l’EI en Syrie, notamment) et en armant donc ceux qui vont continuer de terroriser la France et l’Europe.

    Il est clair que dans ces conditions, l’attrait touristique de la Turquie va en pâtir (comme elle pâtit déjà de la désaffection des touristes russes qui, à juste titre, boycotte cette destination).

    Turkish Airlines est une compagnie aérienne solide et en pleine expansion, mais à moyen terme elle va souffrir du nouveau « visage » que revêt la Turquie, au grand dam de sa population la plus éduquée qui voit en Erdogan le fossoyeur des libertés et de la laïcité qui avait jadis fait de ce pays, un grand pays… Cqfd

    • Vincent 69

      C.Q.F.D.

    • Gracchus

      Je ne suis pas d’accord avec vous, Turkish airlines ne me fait absolument pas l’impression d’une compagnie solide. Son expansion a été très agressive et contraire à toute rentabilité (cf. les résultats du premier trimestre). La crise actuelle peut se révéler catastrophique (l’action perd 17% aujourd’hui). Seule une intervention de l’Etat turc permettra de la maintenir à flots à moyen terme.

      • Les comptes de Turkish Airlines étaient largement bénéficiaires jusqu’à cette année. Ils ne sont déficitaires que depuis le premier semestre de cette année, en relation directe avec la chute du tourisme directement liée au terrorisme de l’État Islamique dont souffre la Turquie, au même titre que la France.

        Donc, ce sont plutôt vos « analyses » qui ne semblent pas très solides. Fort heureusement pour les spéculateurs financiers, elles ne sont pas cotées en bourse.

    • nordikcam

      Bonsoir, je partage votre point de vue sur toute la ligne excepté le fait que TK soit solide. C’est vraiment un géant aux pieds d’argile que j’évite depuis longtemps vu la médiocre qualité de service et l’horrible transfert à IST totalement congestionné. Vu le nombre de passagers abandonnés lors des événements, vu l’interdiction de vols aux USA qui ne devrait pas s’arrêter ce soir, elle entre dans une période troublée…

    • Vincent 69

      Sur le même post, pas moins de 3 réponses injurieuses de SHÔGUN.

      Re-C.Q.F.D. ! ! !

  2. Pet

    Erdogan avait fait jadis de la Turquue un grand pays ? Ce fut très bref..
    Politicard aux raisonnements de soudard violent et liberticide paraitrait plus juste.

    Les footballeurs et cuistots embarqués ne suffiront pas à rétablir le flux touristique et le confiance en un pays à l’instabilité historique.
    La décision de la FAA étant la mouche sur le gâteau, signal avant coureur d’une figuration à venir au Moyen Orient à qui s’aventurerait trop loin des idées en vogue à Washington.

    • Vincent 69

      Vous oubliez un petit détail : à qui profite ce coup d’Etat ? A Erdogan !

      Et vous croyez des officiers supérieurs idiots au point de commettre des erreurs de collégiens ?

      De nombreux observateurs et analystes s’accordent enfin pour accuser Erdogan d’avoir mis en scène ce scénario de série B. Comme toujours, plus c’est gros, mieux ça passe, du moins ici. Car en Turquie, les intellectuels trouvent la pilule bien très grosse pour être avalée.

  3. Bon..ben alors... - 18 juillet 2016 à 21 h 49 min
    Bon..ben alors...

    Si Turkish Airlines , hier encensée ici meme , est aujourd’hui sur ce même site, un géant aux pieds d’argile et au futur incertain,c’est du côté des 3 GS + Iran Air& consorts que l’on doit se frotter les mains…..

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum