Vol MH370 : un troublant vol au simulateur

air-journal_Malaysia Airlines MH370 recherches

Le commandant de bord du vol MH370 de Malaysia Airlines, a effectué un vol au simulateur dans l’océan Indien sud, moins d’un mois avant que l’avion ait mystérieusement disparu en mars 2014, selon des informations révélées par le New York Magazine citant un rapport du FBI.

Le FBI a expertisé le disque dur de l’ordinateur du commandant de bord Zaharie Ahmad Shah, qui contenait plusieurs sessions provenant de son simulateur de vol artisanal, a divulgué le New York Magazine. Une session effacée par le commandant de bord, mais récupérée malgré tout par le FBI paraît étrangement en corrélation avec ce qui s’est passé le 8 mars 2014. « Nous avons trouvé un itinéraire de vol, parmi de nombreux autres, qui conduit au sud de l’océan Indien, un élément qui pourrait être intéressant », cite le document du FBI. Les deux trajectoires, du vol MH370 et du simulateur de vol, coïncideraient, à l’exception du point de chute finale présumée, ce dernier restant lui aussi un mystère à ce jour.

Zaharie Ahmad Shah, 53 ans, était un militant de l’opposition en Malaisie, avec selon la presse locale, un lointain lien de parenté avec la belle-fille du leader de l’opposition, Anwar Ibrahim. Les révélations jettent un soupçon jugé « infamant » par son entourage sur sa possible responsabilité dans la disparition du vol MH370 et la mort de ses 239 occupants.

Ces révélations interviennent un jour après que les trois pays investis dans les recherches (la Malaisie, la Chine et l’Australie) ont annoncé la fin prochaine des recherches en mer, après deux ans d’effort, alors qu’il ne reste plus que 10 000 km2 de fonds marin à sonder sur la vaste zone de recherche établie de 120 000 km2.

http://www.air-journal.fr/2016-07-24-vol-mh370-un-troublant-vol-au-simulateur-5166661.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 24 juillet 2016 à 18 h 54 min
    un plus de 3000 h de vol

    FBI,supputation,manque de transparence,tergiversation, tout et son contraire du gouvernement de la Malaisie , …la seule chose certaine est le manque de respect et de considérations pour les familles des malheureux passagers ….Comme je l’ai déjà dit lors d’un post précédent , la vérité et le scénario définitif ne sera éventuellement connue dans 20 ou 30 ans après déclassification de certains documents « Secret défense »…américain ou autres

  2. le FBI veut nous prouver avec n’importe quelle moyen que l’avion na pas été abattue qu’il raconte ca au américain qui vote TRUMP pas a nous .

  3. « selon des informations révélées par le New York Magazine citant un rapport du FBI »????? C’est un peu léger comme source d’information quelque peu fiable… Vous ne faites que colporter des rumeurs…Pensez aux familles des victimes!

  4. RichieRSA

    Et comme par hasard, cette annonce et faite juste quelques jours après l’arrêt programme des recherches…. ils nous prennent pour des moutons de panure ou quoi ???? Encore une bonne couche de conditionnement psychologique de la part du Federal Bulshit Investigation 🙂 pour donner un os a rogner et nous faire oublier l’arrêt des recherches….

  5. Mejdoubi

    Pourquoi on investie pas encore dans L autonomie et la portée des boites Noires notamment à bord des vols océaniques pour pouvoir localiser ces cas délicats au fond des océans . Le montant investie à ce jour pour trouver cette appareil et rendre comptes aux familles des victimes reste donc très supérieur à cet investissement en autonomie des BN. On peut penser à une recharge des batteries en vibration si tombé en mer comme exemple . Autrement il faut repenser à d autre solution transfert instantanés des CVR et CDR à une station au sol

  6. JCD

    @richiersa: pourriez-vous me donner la recette du  » moutons de panure » SVP? je ne la trouve pas sur marmiton…

  7. Encore et toujours la même rengaine c’est la faute de l’équipage basta dossier classé!!! Mais on se fou de nous.

  8. Alain45

    NOM :
    Le détournement (sans doute par le pilote) est pourtant sans doute la cause la plus plausible.

    Le mystère risque bien d’être levé….
    La Malaisie aurait remis au FBI les disques durs retrouvés au domicile du pilote. Le FBI serait parvenu à récupérer des données effacées du programme Microsoft Flight Simulator X. “Nous avons trouvé une trajectoire de vol, parmi de nombreuses autres, qui conduit au Sud de l’océan Indien, un élément qui pourrait être intéressant” , indique le document.
    La trajectoire de vol présente des similitudes avec le vol MH370 tel qu’il a été reconstitué : le vol quitte Kuala Lumpur, se dirige vers le Nord-Ouest en direction du détroit de Malacca, puis tourne à gauche avant de se diriger vers le Sud de l’océan Indien. Cependant, il finit sa course à environ 900 miles (1.450 kilomètres) de la zone estimée du crash.
    Cette information serait accablante pour le pilote, qui a commis “un crime de masse prémédité avec son suicide” , et pour la Malaisie, qui “l’a caché” , accuse le New York magazine.
    (source Air Info)
    Zaharie Ahmad Shah, le pilote était un opposant actif à la coalition qui dirige la Malaisie depuis 57 ans. La veille de la disparition, il aurait eu l’intention d’assister à l’audience condamnant en appel à cinq ans de prison
    (source le Monde)

    « All right, good night ». Ce sont les derniers mots, adressés à la tour de contrôle de Kuala Lumpur, que la presse anglo-saxonne prête, dimanche 16 mars 2014, à la personne qui avait le contrôle de l’avion, juste avant que le Boeing 777 ne disparaisse des radars, dans la nuit du 7 au 8 mars 2014.
    Cette personne savait-elle, alors, que des systèmes de communication permettant de localiser l’avion avaient été désactivés ? Le New York Times et le Guardian l’affirment : ces derniers mots ont bien été prononcés après la désactivation du système de contact ACARS, qui permet d’échanger des informations avec le centre opérationnel d’une compagnie aérienne, entérinant encore davantage l’hypothèse d’un détournement du vol.

  9. Vincent 69

    Scoops !

    1. Un pilote passionné avait un simulateur de vol chez lui !

    2. Ce Malaisien, vivant à proximité immédiate de l’Océan Indien, simulait des vols sur … l’Océan Indien !

    C’est incroyable comme l’enquête a progressé ! ! !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum