Delta Air Lines abandonne trois routes à Tokyo-Narita

air-journal_Delta_777-200LR flight

La compagnie aérienne Delta Air Lines va abandonner en octobre trois routes quotidiennes à Tokyo-Narita, depuis New York-JFK et vers Bangkok et Osaka. Elle blâme l’attribution des nouvelles paires de créneaux de vols de jour à l’aéroport Haneda.

Le « désavantage compétitif » créé par la décision du ministère des transports américains (DoT) sur les nouveaux slots à Haneda est cité le 11 aout 2016 dans son blog par le VP Asie-Pacifique Vinay Dube comme raison pour ces trois suppressions de routes. Il explique que Delta Air Lines a « depuis longtemps insisté pour que le DoT s’assure que Haneda reste totalement ouvert à la concurrence, comme c’est le cas dans tous les aéroports des pays avec qui les USA ont un accord de ciel ouvert », mais l’arbitrage force en fait la compagnie à séparer ses opérations entre les deux aéroports de la capitale japonaise. Selon le dirigeant, une partie du trafic de Delta va du coup « être siphonnée des vols restant à Narita vers nos concurrents à Haneda, nettement plus commode » car plus proche du centre ville et des quartiers d’affaires.

Les slots de jour à Haneda qui ont été attribués à Delta lui permettent de modifier en vol de jour sa ligne depuis Los Angeles (sa seule opérée actuellement à Haneda), et ouvre la possibilité de déménager sa route de Minneapolis-St Paul depuis Narita. Dans ce dernier aéroport, elle opère aussi vers et depuis sa base d’Atlanta, Detroit, Guam, Honolulu, Portland, Seattle, ainsi que vers Koror (Palau), Manille, Saipan, Shanghai, Singapour et Taipei ; la liaison entre Los Angeles et Narita doit déjà disparaître fin octobre.

Les liaisons abandonnées à Narita par la compagnie de l’alliance SkyTeam en octobre prochain resteront toutes proposées en partage de codes, affirme Vinay Dude, mais ce sera par des vols indirects (par exemple Korean Air via Seoul). Au contraire, ses rivales disposent chacune d’un accord avec une compagnie japonaise : American Airlines avec Japan Airlines, et United Airlines avec ANA (All Nippon Airways), ce qui permet au dirigeant de souligner la « position affaiblie » de Delta à Tokyo. Le DoT a pour l’instant décidé d’attribuer les autres slots de jour à Haneda : à American Airlines depuis Los Angeles, à United Airlines depuis San Francisco et à Hawaiian Airlines depuis Honolulu (cette dernière gagnant également des vols de nuit depuis Honolulu et Kona) ; ces attributions sont temporaires, et devraient être confirmées définitivement cet automne.

Delta Air Lines envisage d’ailleurs à plus long terme d’abandonner complètement Tokyo comme hub régional au profit de routes directes, principalement depuis sa base à Seattle-Tacoma ; elle avait hérité de sa position à Narita après la fusion avec Northwest Airlines en 2009. Ses autres partenaires d’alliance dans la région sont China Eastern Airlines, China Southern Airlines, China Airlines, Vietnam Airlines et Garuda Indonesia.

http://www.air-journal.fr/2016-08-12-delta-air-lines-abandonne-trois-routes-a-tokyo-narita-5167669.html

Commentaire(s)

  1. Pet
    Publié le 12 août 2016

    Le « désavantage compétitif » : ou comment couiner pour avoir le beurre et l’argent du beurre.
    Heureux que les cies US ou d’autres n’aient pas en Europe les privilèges des cies US au Japon.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter