Le premier ATR 72-600 densifié pour Cebu Pacific

air-journal_cebu-pacific-72-600-takeoff

La compagnie aérienne low cost Cebu Pacific a pris possession hier du premier ATR 72-600 Haute Capacité, configuré pour accueillir 78 passagers au lieu de 68 en standard.

Dans son communiqué du 22 septembre 2016, l’avionneur européen précise que la spécialiste du vol pas cher basée à l’aéroport de Manille aux Philippines est le premier opérateur du 72-600 High Capacity, dont la cabine dispose de dix sièges supplémentaires par rapport à la configuration standard. L’avion combine ainsi « une réduction des coûts par siège au kilomètre avec un confort optimal pour les passagers », explique ATR. Cebu Pacific va progressivement remplacer sa flotte actuelle de huit 72-500 (en configuration 72 places) par seize nouveaux 72-600 de 78 sièges. Son contrat est assorti d’options pour dix appareils supplémentaires, et tous seront exploités par Cebgo, sa filiale en propriété exclusive (ex SEAir puis Tiger Philippines). La livraison des 72-600 se poursuivra jusqu’en 2020.

Lance Gokongwei, Président de Cebu Pacific, déclare dans un communiqué être ravi « de pouvoir proposer un confort ultra moderne et des tarifs toujours plus compétitifs à nos clients. Grâce à notre nouvelle flotte, nous allons étendre notre réseau inter-îles, renforcer les liens entre les communautés locales et encourager les opportunités professionnelles et touristiques, soutenant ainsi la croissance de l’économie philippine ». Pour Patrick de Castelbajac, Président Exécutif d’ATR, se dit convaincu que la nouvelle version haute capacité de l’ATR 72-600 « va jouer un rôle considérable dans le développement des liaisons régionales en Asie du sud-est. Cette nouvelle configuration à capacité maximale, qui utilise de nouveaux sièges optimisés, apporte la meilleure réponse possible à l’augmentation continue du trafic sur les routes régionales en Asie ».

L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) a certifié en décembre 2015 la configuration à 78 sièges de l’ATR 72. En se basant sur la plate-forme de cabine existante, ATR a ajouté un rang de quatre sièges en optimisant l’espace entre les rangs et en remplaçant le galley standard par un galley repliable situé à l’arrière de l’appareil. Les compagnies aériennes peuvent ainsi privilégier la capacité d’emport de fret ou choisir une combinaison fret/galley. L’option 78 sièges peut également être installée sur les appareils existants. Selon l’avionneur, le 72-600 « associe le plus haut niveau de confort, des économies hors pair et une polyvalence inégalée sur le marché des turbopropulseurs. Avec une fiabilité de vol de 99,7 %, il constitue la solution idéale pour les opérateurs régionaux, et ce quel que soit l’environnement. En outre, la série ATR -600 dispose d’un remarquable poste de pilotage tout-écran qui intègre les toutes dernières innovations technologiques en matière d’avionique. Cette nouvelle suite avionique offre de meilleures capacités de communication, de navigation et de surveillance. Elle permet ainsi d’optimiser les trajectoires de vol et l’accès aux aéroports qui présentent des défis particuliers ».

ATR 72-600 Cebu Pacific MSN 1362 cabin interior : ARMONIA cabin

http://www.air-journal.fr/2016-09-23-le-premier-atr-72-600-densifie-pour-cebu-pacific-5169838.html

Commentaire(s)

  1. La gamme ATR 42/72 est la véritable bonne à tout faire du transport mondial régional , dans tout les environnements… comme dans le passé les DC3/DC4 de Douglas..Souhaitons à ATR de fabriquer au total autant de machines …c.a.d des dizaines de milliers …comme Dakota

  2. J’aime le principe de la langue de bois marketing, surtout quand ils parlent d’espace entre les sièges optimisés, alors que ça veut dire juste qu’il y a moins de pitch donc probablement moins de place, même si avec les nouveaux sièges ont pourrait gagner de l’espace en les rendant plus fin.

  3. Excellent appareil. Mais avant d’en fabriquer des montagnes il va falloir les vendre ! A priori 0 commande ferme sur 2016…

  4. Bravo à ATR! Espérons juste qu’ils continuent à augmenter la capacité de leurs appareils (pourquoi pas des capacités de 100 places toujours avec des turbopropulseurs), ils parviendraient enfin peut être A se substituer aux embraer /a318 /et nouveaux CS Séries 🙂

    • Très bonne idée d’avoir des ATR de 100 places, mais il faudra alors les allonger, parce que si cet appareil est idéal pour les compagnies quand elles l’exploitent, il est loin d’être confortable pour les pax.
      L’absence de place entre les sièges est criante, et par ex en climats froids, l’hiver, le rangement des manteaux etc n’est pas le plus facile.
      Ds la mesure du possible, j’évite ces avions.

  5. nom

    Franchement pour des petits vols qui depassent pas 2h cela suffit c’est un tres bon appareil inégalé en conditions météorologiques tendues et tres rentables en exploitation et maintenance moi j’adores.

  6. Hclaudepie

    Contrairement à d’autres, j’adore cet avion, fiable, un peu rustique et attachant.
    J’ai eu l’occasion de le prendre de nombreuses fois sur des vols régionaux au bout du monde…
    J’adore les hélices et les turboprops, bruyants et vibrants bien sur, mais n’est ce pas là les débuts de l’aérien ???
    J’attends avec impatience un ATR92 ou un ATR102 au rendement économique imbattable sur les vols régionaux. Malheureusement Airbus semble surtout prêt à freiner !

  7. czl

    En attendant l’ATR de 90 places qui tarde à se concrétiser

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum