Air Madagascar de nouveau optimiste

air-journal_air madagascar tail

A l’occasion du salon ITFM Top Resa qui s’est déroulé du 20 au 23 septembre à Paris, le ministre du Tourisme malgache Roland Ratsiraka a annoncé « une nouvelle ère du tourisme pour les Français ». Objectif qui passera par la vente de 49 % du capital d’Air Madagascar à un partenaire privé et de nouveaux investissements notamment pour l’aéroport international d’Antananarivo-Ivato.

En 2015, l’île de Madagascar avait accueilli 244 139 touristes, loin du record de 2008 avec 315 000 touristes. Mais les autorités malgaches ont l’objectif de doubler la fréquentation de l’île en 2018. Pour cela, elles comptent bien sûr sur la compagnie aérienne nationale qui doit solidifier sa situation financière et ses capacités d’investissement en s’adossant à une compagnie étrangère stratégique. L’Etat malgache qui va céder 49 % du capital d’Air Madagascar -elle en conservera la majorité avec 51 %- vient ainsi d’annoncer cette fin de semaine avoir 13 ou 14 acteurs intéressés. S’il « est trop tôt pour dévoiler leur identité », a aussi déclaré Gilles Filiatreault, directeur général d’Air Madagascar, le nom du candidat retenu devrait être dévoilé d’ici février 2017.

La compagnie malgache semble sortir d’un désert. Tombé dans l’annexe B de la liste noire européenne en 2011, elle a retrouvé en juin dernier le droit de faire voler à nouveau ses propres appareils en Europe. Selon son directeur général sur la chaîne TV Plus Madagascar, « des bénéfices ont déjà été enregistrés depuis la sortie de la compagnie de l’annexe B qui sont estimés à 5 millions de dollars ». Quant aux dettes de la compagnie, « Air Mada­gascar a obtenu une garantie de prêt de 25 millions de dollar de l’État, suite à la non objection du Fonds monétaire international ».

Le hub d’Air Madagascar n’est pas oublié puisque l’aéroport international d’Ivato va être rénové de  façon à pouvoir accueillir les gros porteurs dont l’A380 d’ici 2019. Les 120 millions d’euros d’investissement permettront aussi de doubler sa superficie avec notamment la construction d’un nouveau terminal international d’une capacité d’1,5 million de passagers annuels, et dont l’ architecture aura l’aspect du ravinala, « l’arbre du voyageur », espèce endémique de l’île. Ces travaux seront effectués grâce à un partenariat avec  ADP (Paris Aéroport) et Bouygues. Un important programme d’infrastructures routières dans l’île, et accompagné par l’Union européenne doit aussi permettre de réduire le coût des déplacements touristiques dans l’île. Les frais de visites touristiques de moins de trente jours qui sont devenus payants à hauteur de 31 euros depuis février dernier contribueront à financer ces travaux.

http://www.air-journal.fr/2016-09-24-air-madagascar-de-nouveau-optimiste-5169883.html

Commentaire(s)

  1. @TANA4
    Alors TANA4 …pas encore de réaction ! J’espère que l’on aura à vos bons môts!

  2. Si cela peut permettre a Madagascar et sa compagnie d’aller mieux , c’est bien.

  3. A330-200

    EY et UU probablement intéressé, esperont pas afkl car c’est un mauvais investissement, à moins de changer complètement la mentalité et le niveau de compétence de l’ensemble du personnel de la direction au mécanicien ce qui semble difficile quoique Air caraibes a bien reussit aux antilles à changer les mentalités et à travailler selon les standart et les exigences « européenne »

  4. Hclaudepie

    Bonne nouvelle !
    Si tout se passe comme prévu…
    J’ai visité cette île en 2003 et le pays et ses habitants méritent mieux que la gabegie permanente ou l’incompétence à tous les niveaux.
    Une idée sur le « partenaire » ???
    Je pense que Tana04, habituellement si drôle pourra nous répondre ???

  5. Il faut rajouter que le ministre est en effet optimiste – car sa visite officielle accompagnée par 8 personnes de sa famille l’a rendu heureux.
    L’arrivée des A-380 est un 1e pas nécessaire qui sera étendu aux autres aéroports internationaux de l’île. En effet, le projet est de développer un hub trans-continentale labelisé bio -en harmonie avec la nature-. Cette prouesse sera une 1e mondiale et restera considéré comme endémique à Madagascar.

    Emirates est déjà disposée à positionner plusieurs appareils dans ce projet, dans le but de bénéficier de l’effet levier du hub.

  6. Ground Ops VP EY

    EY est en lisse, et en déplaise a Tana4 ca sera avec la meme strategie que Air Seychelles ou Air Serbia.Ligne Tana AUH pour le transcontinental, un A330 en pret pour CDG, A320 pour JNB avec continuation sur CPT et Dash pour l’ile + Maurice/reunion

  7. Bonne nouvelle,
    Je me demande si cette route ne serait pas plus courte vers l’Australie comparée au golf et aux ils pacifiques ;

    Certes il y a JNB sur la même trajectoire mais bon peut etre que..

  8. vazaha

    Air « Malade  » ou Air « Peut-être » , à vous de choisir …lol
    Vu l’insécurité avérée à Madagascar , le sieur Ratsiraka devrait agir auprés de son dictateur de président actuel pour que les touristes reviennent !
    Les améliorations des infrastructures routières et aéroportuaires , on en parle depuis des années , mais rien ne bouge de façon concrète !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter